Avis – Final Fantasy Crystal Chronicles à 4 joueurs

crystal chronicles gamecube header

Parmi les fantasmes inavouables et vraiment étranges que j’ai eu quand j’étais ado, celui de pouvoir jouer à 4 sur la même console à Final Fantasy Crystal Chronicles était en bonne position (plz dont judge me). Premier vrai gros Spin-Off de la série principale, les jeux Crystal Chronicles ont commencé sur la console de Nintendo en 2003 avec la promesse de faire vivre une aventure singulière pour peu que vous ayez l’équipement adéquat.

Et quel équipement ! Parce que même aujourd’hui réunir tout le matos nécessaire pour jouer à 4 reste encore cher avec le délire des cotations fantaisistes de la Gamecube. Par exemple le câble de la Gameboy Advance à relayer à la Gamecube se négocie sur eBay entre deux et CINQUANTE EUROS, vous en voulez 4 ? Bon courage !

crystal chronicles gamecube artwork

Bref j’ai eu la possibilité de réunir tout le matériel (amis compris) pour me lancer dans une quête d’une vingtaine d’heures (on a pas terminé le jeu, ce sera pour une prochaine session). Du coup si vous aussi vous êtes tentés par l’investissement mieux vaux peut être lire ce que j’en pense avant de vous lancer dans la vente de vos charmes ! ?

crystal chronicles gamecube
La Wii U avant l’heure

Les Game Boy Advance sont chargées ? La console est allumée ? Vos potes ont suffisamment à manger pour se nourrir pendant 6 heures d’affiliées ? C’est parti pour l’étape de création du personnage ! Dans Crystal Chronicles on est loin des personnalisations à la Skyrim. Vous sélectionnez votre race parmi les 4 disponibles, chacune rattachée à un job particulier : Mage, Guerrier, Tank et Guerrier Mobile. Avant de valider votre nom de personnage vous devez choisir également votre profession, toutes ces caractéristiques doivent être choisies en équipe -et si vous êtes malins avec une page Internet ouverte ? – une fois validé, vous êtes paré pour l’aventure !

Crystal Chronicles Battle combat
Bon c’est pas ma capture vous m’excuserez

RPG en coopération oblige, ce n’est pas pour l’histoire que vous jouerez à Crystal Chronicles. Pour résumer l’affaire vous êtes un groupe de 4 bonnes poires valeureux aventuriers partant chaque année remplir le calice de Myrrhe de votre village : le bien le plus précieux permettant aux différentes races de survivre malgré les Miasmes ambiants, et comme de par hasard ces précieuses ressources se retrouvent planquées dans des donjons qui se concluent à chaque fois par un boss !

Justifié par le background du jeu, l’air ambiant est empoisonné et il faudra que l’un de vos amis -ou vous, faites pas le fainéant sous prétexte que vous avez payé les Pizzas- se dévoue à porter le calice de Myrrhe, créant ainsi une sphère protectrice autour du groupe et permettant de garder tout le monde au même endroit. C’est pas vraiment une contrainte, on s’y habitue vite et le jeu est construit pour que cela reste plaisant à jouer. Les combats sont vraiment top à plusieurs, l’idéal est de vous définir un rôle et de vous y tenir pour garantir votre survie un maximum, personnellement j’avais la lourde tâche de soigner mes équipiers (comprenez par là que dès que quelqu’un meurs c’est forcément de ma faute) !

crystal chronicles gamecube menu
Votre menu personnel

Et la Gameboy Advance dans tout ça ? Très honnêtement le fait d’avoir un petit écran personnel à disposition ne change pas la vie, j’ai surtout l’impression que Crystal Chronicles use de cette fonction pour « forcer » les joueurs à échanger des informations. Par exemple à chaque changement de salle, un des écrans des joueurs aura accès à la Map, un autre à l’emplacement des coffres, un verra où sont les ennemis et le dernier pourra avoir les faiblesses et résistances des mobs attaqués. C’est pas mal foutu, loin de là ! Mais de là à justifier à l’époque un tel investissement faut pas déconner ! Bon ce petit écran déporté vous sert également à vous balader dans vos menus sans gêner les autres. Cela permets au jeu d’intégrer toutes sortes de petites choses inutiles comme les lettres que vous recevrez de votre famille en fin de donjon, lettres qui ont une influence sur leur moral, moral qui influence votre possibilité à accéder aux objets rares, objets rares qui permettent de fabriquer de meilleurs équipements, équipement qui permets d’avancer dans le jeu. Oh mon Dieu tout est lié !

Sur notre session de 20h découpée en trois jours on s’est globalement bien amusés, chaque joueur à très vite décidé de son rôle et nous a permis d’avancer rapidement dans l’aventure. Grâce à nos compétences le village de Sossis est tranquille pour un moment (oui on a appelé le village comme ça, kestuvafer ? ?). Par contre le truc atroce du jeu c’est les musiques : autant le thème principal du jeu est incroyable et reste une de mes musiques préférées de jeu vidéo, autant les loops de 30 secondes mon Dieu que ça casse les oreilles !

Si vous devez retenir que quelques lignes de ce billet alors je dirais que Crystal Chronicles est un excellent jeu qui permets de passer un super moment entre amis. Entre franches engueulades et bonnes tranches de rires, ce Final Fantasy est vraiment un bon prétexte pour réunir vos potes. Et même si quelques donjons restent inégaux en termes de rythme c’est tout de même drôle de râler à plusieurs !

haha les cons la honte

Laisser un commentaire