• Accueil
  • /
  • Regarder
  • /
  • Critique Thor Ragnarok – Faire un bon film c’était pas la croix et la Banner !
Thor Ragnarok Cover

Critique Thor Ragnarok – Faire un bon film c’était pas la croix et la Banner !

Habituellement en dessous des autres productions Marvel quand on regarde leur qualité, les films Thor ont toujours été chez moi un « meh ». Sympa à regarder quand on s’intéresse au Marvel Cinematic Universe, ils n’en sont pas moins dispensables. La question est donc de savoir si le trailer de Thor Ragnarok qui a tant enflammé la toile ces derniers temps nous cachait-il une bonne ou une mauvaise adaptation cinéma.

Ma critique en vidéo

Deux ans après les évènements du dernier Avengers : l’ère d’Ultron, le dieu du Tonnerre est devenu un électron libre. Cherchant -en vain- à trouver qui souhaite récupérer les pierres d’infini, son retour sur Asgard va être le synonyme de rencontres inattendues mais aussi du retour de la déesse de la mort. C’est dans ce contexte que Thor va devoir tout faire pour éviter le Ragnarök qui provoquerait la fin d’Asgard.

Thor Ragnarok friend from work

Ma tête quand je croise un collègue de travail

Hela, les yeux révolver.

Dans sa structure comme dans ses sources d’inspiration, Thor Ragnarok ne révolutionne rien. On reste dans l’efficace et dans ce qui marche chez Marvel : Les Gardiens de la Galaxie. L’idée de reprendre le ton plus léger du film de James Gunn est loin d’être déconnant compte tenu de la dimension plus « spatiale » de ce volet. Et au contraire de ce que vous pourrez en lire ailleurs, je trouve l’humour bien dosé et moins bourrin que dans le second opus des Gardiens de la Galaxie. Certes certaines situations sont attendues et certaines blagues ne marchent pas, mais dans l’ensemble on passe plutôt un bon moment.

Visuellement le film est impeccable, la direction de la photo a fait un travail remarquable pour créer des séquences très empruntes des inspirations cyberpunk / synthwave / futuriste dont le film transpire. Tout est plus beau, plus crédible que dans les autres Thor. Sauf un petit « détail » de maquillage vraiment mal foutu, si vous avez vu le film je pense que vous voyez où s’est porté mon regard.

Thor Ragnarok c’est aussi le film des seconds rôles. Vous savez sans doute tous que Bruce Banner est au casting, sachez qu’il est accompagné de plein d’autres personnages secondaires, tous possédant « leur moment » qui rend vraiment le film complet et pas frustrant dans son intrigue. Sachez aussi que Jeff -GOD- Goldblum n’est pas la seule « surprise du casting et que certains caméos sont vraiment cool !

On regrettera tout de même le manque d’inspiration musicale, se traduisant par une BO rarement plus généreuse que ce qui a été dévoilé via les supports promotionnels. Pour un film qui surf sur cette dynamique / Esthétique Synthwave c’est vraiment dommageable de tomber en panne d’inspiration. L’habillage sonore fait le job, mais on est en dessous du daron du game : Gardiens de la Galaxie.

Thor Ragnarok Valkyrie

Et hop : un nouveau perso cool dans le MCU !

Trois petits Thor et puis s’en vont

Dernier opus de la trilogie du dieu du tonnerre, Thor Ragnarok est directement propulsé dans le haut du panier de cette troisième phase du MCU. Aux côté du très bon Spiderman Homecoming et Captain America : Civil War. Ne réinventant pas le genre, Thor a le mérite de proposer un divertissement de 2h20 efficace. J’ai presque envie de craquer pour un second visionnage en cinéma, seul le tarif de la place saura m’en dissuader…

Un supplément avec ça ?

Laisser un commentaire