[Chronique] Les jeux vidéo et leurs univers.

Derrière ce titre assez vague se cache en fait un élément tout bête du jeu vidéo : avant l’histoire, avant les personnages, avant le gameplay… Il y a un élément essentiel : l’Univers. Eh oui on ne commence pas une histoire sans savoir dans quel monde on va la faire évoluer, ainsi toutes les plus grandes séries auxquelles vous avez pu jouer sont bonnes parce que l’univers y est bien développé et est propice aux histoires.

Sans univers cohérent : point de MGS4.

Si l’on prend l’exemple d’une saga culte comme Metal Gear (qui souffle ses 25 bougies en ce moment d’ailleurs) on se rend compte d’une chose : c’est que l’univers des jeux est très détaillé et possède une bonne consistance. On admet qu’il n’existe pas que le lieu et le moment ou le joueur se trouve mais qu’en parallèle de son histoire d’autres histoires suivent leurs chemins. L’univers du jeu prends une place d’autant plus importante dans les séries avec de nombreuses suites, pour garder le cas de Metal Gear, même si ce n’est pas important on peut citer quel est le régime politique du pays qui donne les ordres à Snake, qui a créé Fox Hound, d’où viennent les différents personnages… Ces informations sont largement dispensables pour une expérience ou le jeu est pensé comme un divertissement « brut » (Pong, Pac Man et compagnie, pas besoin de ce genre de froufrou superflu) mais pour peu, comme Mr Kojima que vous cherchiez à raconter une histoire, lui donner une importance au sein même du jeu et surtout pouvoir dans le futur décliner votre jeu de façon cohérente il vous faut un univers solide.

Même ado j’avais compris l’ampleur du sacrilège…

Le premier exemple qui me vient à l’esprit dans cette mauvaise gestion de l’univers c’est Final Fantasy X (ouuuh sacrilège). Le jeu est très beau, très bon gameplay et très bonne histoire, seulement BIM… Que se passe-t-il après ? Final Fantasy X-2... Et ce n’est pas les trois héroïnes qui se dandinent en gloussant, les choix de gameplay discutables ou même la fin complètement illogique de cet épisode qui serait à critiquer dans l’absolu (encore que pour le dernier point…). Final Fantasy X n’a pas été pensé comme un univers déclinable et dans la conception du X-2 ça fait tache. Beaucoup d’éléments ont été rafistolés pour « coller » avec l’opus précédent. Final Fantasy X-2 n’a pas eu le succès voulu (en voulaient-ils vraiment un ?) en partie à cause de ça, les suites opportunistes déçoivent beaucoup plus les fans, c’est tout c’est comme ça.

Maintenant qu’est ce qu’un bon univers pour prendre la démarche inverse ? Clairement la série Kingdom Hearts est pour moi celle qui a su non seulement tirer parti de deux « univers » existants (ceux de Disney et de Square Enix) mais aussi d’en créer un 3ème qui est un dérivé des deux premiers. À la fin de chaque opus est présente une petite séquence secrète permettant soit d’en apprendre plus sur l’opus suivant, soit de répondre à certaines interrogations restées en suspens. Alors que Kingdom hearts aurait très bien pu être un crossover « creux » sans aucune véritable âme, le fait d’avoir travaillé sur un univers AVANT de travailler sur une histoire au sein même de celui-ci donne un résultat très intéressant. Le jeu est complexe et même avec tous les opus sortis toutes les « questions » du joueur n’ont pas encore trouvés de réponses, peut être même que certaines ne seront jamais résolues. Et c’est ça pour moi un univers : une chose complexe et déclinable dans lequel le joueur n’aura les éléments de réponses qu’à un moment donné.

26 ans après… Belle évolution !

Beaucoup d’autres jeux peuvent trouver une place dans ce dossier, l’on pourrait citer les Zelda et le schéma des épisodes qui traduit une certaine fatalité des aventures de Link, les Elders Scrolls qui prennent tous place dans la région de Tamriel et qui font références les uns aux autres ou encore les « petites » surprises tel que Portal qui a créé un nombre incalculable de projets de fans prenant place dans ce même univers qu’est la société Aperture Science.

On peut également citer les jeux qui arrivent à créer un univers après la sortie de leurs premiers opus. La raison principale à ce brusque changement est souvent dû au succès inattendu ou à la pure envie de moderniser quelque chose de passé. On peut citer le tout récent Kid Icarus Uprising qui s’en tire admirablement bien pour dépoussiérer l’opus originel sorti il y a plus de 20 ans ou les Prince of Persia sortis sur Playstation 2 et compagnie qui ont su garder l’essence même de ce que devait être un tel jeu.

C’est globalement tout ce que j’ai à vous dire pour cette chronique, j’attends vos avis et réflexions en commentaires bien entendu. C’est un sujet qui me tient à coeur, car c’est un élément qui est de plus en plus négligé dans les licences actuelles et rares sont les univers exploités de façon intelligente sur la durée.

Final Fantasy

17 thoughts on “[Chronique] Les jeux vidéo et leurs univers.

  1. Sans grande surprise mon univers préféré est clairement celui de The Legend of Zelda 😉
    Après je dois reconnaître que celui de Metroid me plait beaucoup énormément. J’ai découvert cette série plus tard et c’est un coup de coeur.

  2. Sans grand suspense, tu devines bien que mon univers préféré est Zelda !

    Envie également de pousser un léger coup de gueule pour la mauvaise gestion de FFX/X-2, je suis d’accord avec toi, l’histoire aurait dû s’en tenir à la fin du X. Personnellement j’ai acheté le X-2 à sa sortie comme tout le monde je suppose, mais j’ai vite compris le bide que c’était… J’y ai joué parce-que j’me croyais dans Sailormoon avec les changements de costumes, ça me faisait kiffer XD

  3. Vraiment sympa ta chronique, j’suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’un jeu ne peut pas nous faire vibrer s’il n’a pas un bon univers.

    C’est d’ailleurs pour ça que j’ai pas aimé les Final Fantasy XIII, autant le côté couloiresque je m’en balance mais l’univers et les personnages qui ne m’attirent pas du tout – même Lightning qui pour moi n’est qu’une sorte de personnage trop stéréotypé avec simplement des boobs pour la démarquer.

    Au niveau univers, mes licences préférés sont de loin Metroid, The Legend of Zelda, les Tales Of et les SMT Persona.

  4. @Kenny – Au contraire, Final Fantasy XIII et sa suite sont un chef d’oeuvre dans la création d’un univers et l’ecriture d’histoires inscrites dans celui-ci. les nouveaux FF annoncent la couleur en s’inscrivant dans la Fabula Nova Cristalis et donc dans un contexte Fabulique donné. Ce auquel on est pas habitués c’est que les univers au Japon c’est sacré et sérieux. un univers ça se décline et ça s’exploite sur plusieurs supports, l’histoire de Final Fantasy 13 est au delà de ce qui est donné dans les jeux, tu verra que si tu t’interesse à l’histoire et à l’univers du jeu tu découvrira que c’est un des meilleurs FF.

  5. @DilanNoKaze – Attention je critique pas spécialement la qualité de l’univers – sauf certains persos que je ne supporte pas – qui a l’air effectivement travaillé mais le truc c’est que j’accroche pas du tout, je ne saurais pas te dire pourquoi mais sérieusement j’ai vraiment du mal avec le jeu. FFXIII je l’avais arrêté au bout d’une 10aine d’heures de jeu et le XIII-2 j’ai dû y jouer 5 heures max, après est-ce c’est juste moi ou est-ce que le jeu demande à s’accrocher avant de se révéler, je sais pas.

  6. @Kenny – Si t’as pas accroché aux persos malheureusement j’pense qu’on peut rien pour toi… Etant donné qu’ils sont au coeur de l’histoire c’est difficile de ne pas aimer l’histoire si tu n’aimes pas les persos (surtout Lightning).

    Après, comme toi, j’me suis fait chier devant le 1, tellement que c’est mon chéri qui y a joué. A l’époque on n’avait pas d’autre jeu à se mettre sous la dent, donc c’est bien passé on va dire XD Mais décevant !

    Du coup on a acheté le 2 avec beaucoup d’appréhension mais là, le contraire s’est produit, on a été agréablement surpris, non seulement par l’histoire (ce que t’as dis Dilan) mais aussi par la mise en scène des personnages secondaires du 1er, au premier plan cette fois-ci. Serah est vraiment LE perso attachant de FFXIII pour moi <3

    Bref, malgré que le départ soit lent, je pense que cette histoire là mérite sa place et redore le blason de Square Enix qui a un peu chié sur les derniers FF…

  7. @AlexisLemee – Tu confonds univers et histoire. Limbo & Co ont un univers on ne peut plus pauvre, ils sont très bons et sont avant tout des expériences qui poussent à ressentir quelque chose. En aucun cas ils sont ancrés dans un quelconque contexte social, politique, géographique ou autres…

  8. Vraiment cool cet article, un abonné en RSS en plus !

    Pour moi les deux jeux qui m’ont touché le plus en ce moment sont Dragon’s Dogma, Sleeping Dog et Dark Souls. J’ai l’impression d’être plongé dans un autre monde en jouant à ces jeux enfin surtout pour Dragon’s Dogma.
    Après je me trompe peut être sur le sens mais si je devais sélectionner un jeu qui a l’univers le plus magnifique que je connais ça serait : Shadow of the Colossus. Est-ce que je confonds univers et ambiance ? Peut-être un peu mais pour moi les deux sont complémentaires voir liés.

  9. @Meporg – Non c’est vrai que les deux choses sont liées, mais c’est l’univers qui donne le ton sur l’ambiance, d’ailleurs l’ambiance est quelque chose de personnel alors que l’univers est facilement descriptible à d’autres personnes. L’ambiance, c’est toi qui lui accorde plus ou moins d’importance en fait (je ne sais pas si je suis bien clair 😮 ).

    En tout cas merci à toi, je constate que tu aimes de bons jeux (qui commence étrangement tous par la lettre « D » ^^)

  10. Final Fantasy pour ma part, cela reste mon tout premier RPG et il restera mon jeu video preferée 🙂 Malgré les critiques que les gens ont pu dire sur FF13 et meme FF10-2 je les ai trouvé vraiment super 🙂 Les seuls que j’ai jamais finis sont les premiers (meme si j’ai envie de finir le 4) et le 7 & 12.
    J’ai egalement les Dissida pour completer la collection 🙂

Laisser un commentaire