Fanservice, baston et manettes Gamecube

Smash Bros Wii U

Alchimie parfaite entre fun et compétition, Super Smash Bros est pour moi l’apothéose de beaucoup de choses que j’aime. Mais comment parler de la poule aux œufs d’or de Nintendo sans faire un billet long comme le bras ? C’est tout bête : impossible.

A l’origine censé être un banal jeu de combat avec des personnages en fil de fer, Super Smash Bros s’est vu finalement gratifié d’un casting deluxe pour assurer le succès commercial du jeu. Je ne suis pas là pour vous expliquer en détails l’origine du jeu et expliquer de façon détaillé sa réalisation, juste pour vous expliquer que la teneur « fanservice » a été étudiée en amont pour garantir le succès commercial et qu’il en devient une composante essentielle de l’ADN Super Smash.

super smash wii u gamecube cover
Bienvenue en 2001 !

Le cousin un peu laid

Quoi que l’on en dise il n’y a vraiment QUE Nintendo qui peut se permettre le tour de force de créer un concept solide, fun et varié tout en intégrant les visages les plus connus de la marque, et ce n’est pas la sortie de Playstation All Stars Battle Royale l’espèce de cousin consanguin de Super Smash qui a remis en cause la place de numéro un de la bande à Mario. D’autant plus que ce clone n’arrive même pas à proposer un concept solide de bout en bout, j’en veux pour preuve plusieurs points :

  • Le casting pioché chez les ex-copains de Sony, tous bossant sur du multi plateforme à l’heure actuelle. Si vous êtes du genre à envoyer un SMS à vos ex « Hey salut on fait une photo de famille dimanche, ça te dit ? » alors le concept de Playstation ne vous choquera pas.
  • L’idée de base pas super claire : tu dois taper les gens mais ça ne les affaiblit pas, ça t’augmentes une jauge qui après pourra les buter si tu vises bien.
  • Et enfin (c’est surtout que j’ai que ces trois points qui me viennent en premier en tête) les gros problèmes d’équilibrage sur le roaster. J’espère que votre personnage préféré c’est le Big Daddy !

Pour faire le résumé le plus parlant de l’histoire des résumés : Playstation All Stars Racing Machin c’est un peu comme le coca au Mc Do, c’est pas mauvais mais on sent clairement que c’est coupé avec de l’eau.

Super Smash Shulk

Si ça brille, c’est que Super Smash Bros

Et à côté de ça ? Super Smash Bros qui arrive à proposer un équilibrage quasi parfait dès le premier essai et qui peaufine son concept d’épisodes en épisodes.

Quand on évoque la série Super Smash on se confronte souvent à une vieille rancœur qui existe entre les joueurs des différents opus de la saga, un peu comme vous qui défendiez votre Megadrive dans la cour de récré contre ces connards (il faut bien l’avouer) de Pro-SNES (nous ne comprendrons jamais ces gens là) : il existe une grande discorde entre les fans de Melee (les plus nombreux) et les adeptes de Brawl, certains justifient leur affect pour le titre Gamecube de par sa nervosité, et d’autres expliquent que c’est Brawl qui concrétise le mieux ce que doit être Super Smash. Ne nous leurrons pas je viens vous apporter la vérité absolue : on aime le premier Super Smash auquel on a joué parce que c’est le premier qui nous a confronté à l’univers déjanté, fun et ultra complet de la série un point c’est tout. Le débat est le même que pour les Final Fantasy, on ne défend pas un épisode pour ses qualités intrinsèques, on défend juste celui que l’on a eu en premier dans les mains. Donc pour moi ce débat n’a pas lieu d’être, d’autant plus que les deux titres proposent une vision assez différente de ce que peut être Super Smash. Sachez tout de même qu’il existe un jeu « corrigé » de Brawl permettant de contenter les joueurs Melee et Brawl, intéressez-vous à la page de Project M si vous voulez plus d’infos.

Wii Wii le rock U

Bon et Super Smash Bros For Wii U et For 3DS dans tout ça ? Je pense que l’on ne va pas trop s’attarder sur la version 3DS qui est grosso merdo une démo de la version Wii U vendue 40€, j’exagère à peine en disant ça tant c’est l’impression que ça donne. Le contenu de la galette Super Smash for Wii U est tellement gargantuesque en terme d’arènes, de musiques et de modes de jeux que bon, forcément les 4 gigas de la cartouche 3DS commence à être vite limités. C’est pas que la 3DS possède un jeu moisi, juste que y’a trop de choses mieux sur Wii U. On va donc un peu plus causer de la version salon les copains. Commençons par le commencement, pas mal de petits points viennent ternir le tableau pourtant quasi parfait de Super Smash For Wii U, je les ai d’ailleurs même compilés dans une vidéo que vous retrouverez ici.

En termes un peu plus numériques, que représente Super Smash Bros for Wii U ? C’est 49 personnages quasi tous tirés de l’univers Nintendo, 47 stages ( + la possibilité de créer les siens) et surtout 437 musiques sur un seul et même CD ! Je ne sais pas si vous visualisez ce que représente 400 morceaux dans une seule galette mais c’est vraiment un truc pour moi qui défie la logique, Smash Bros Wii U est d’une générosité sans limites. C’est ce que j’aime avant tout chez Masahiro Sakurai (game designer de génie), à une époque où la moindre connerie est facturée 4 ou 5€ en plus du prix du jeu, Sakurai (appelons le Saku) il décide de mettre 400 musiques dans son jeu, POUR LE FUN. D’ailleurs si vous vous intéressez un peu au travail de Saku je vous conseille de tester la très chouette résurrection de Kid Icarus qu’il a fait sur 3DS. Il me semble avoir lu quelque part que le game designer ne voulait plus travailler sur la licence Super Smash d’ailleurs, on ne sait pas les détails de l’affaire mais à mon avis le bonhomme a tout donné dans son bébé et il veut passer à autre chose.

super smash wii u gamecube cover ost
Tellement le Souage !

New Challengers

Personnellement je campe toujours une petite sélection de personnages sur Super Smash, l’éternelle Zelda que j’importe depuis mes parties de Brawl que je joue plutôt pas mal. La combattante s’est vue d’ailleurs légèrement modifié son gameplay du fait que son alter-ego Sheik est devenu un personnage à part entière. Zelda ajoute à son panel de coups un Special + Bas qui invoque l’armure de Spirit Tracks (attaque un peu lente et pas super utile, je la zappe les 3/4 du temps). Pas mal de ses attaques ont subi de petites retouches plus ou moins sympa, le feu de Din est un peu moins pep’s que dans Brawl alors que le Vent de Farore est beaucoup plus violent sur les dégâts (et d’après mes amis j’en abuse un peu).

samus super smash zelda donkey
AU NOM DE LA LUNE !

On citera aussi mes nouveaux chouchous :

  • Samus Sans Armure vraiment nerveuse à jouer.
  • Le Villageois qui possède le gameplay le plus improbable et qui ajoute le spécial « poche » à ses coups qui permets d’absorber et de switcher entre deux objets,
  • Shulk (jtm bb <3) son spécial neutre B qui permets de le buffer est vraiment bien pensé et le distingue du casting
  • Palutena que je commence un peu à tester qui possède vraiment ce que je préfère dans un perso de Super Smash : un contre et un renvoi.

Vous vous douterez bien mes bons lecteurs qu’il est impossible de décrire tout le casting du jeu de combat en une fois, vous vous contenterez donc de mes quelques noms et je compte sur vous en commentaires pour défendre votre personnage de l’amour.

Jouez-y parce que…

super smash capsuleLoin devant ses concurrents, Super Smash est un jeu généreux, accessible et fun que l’on peut sortir soit pour faire de la compétition soit pour passer un bon moment entre potes. Sérieusement, à l’heure actuelle quel jeu sur PS4 ou Xbox One peut se vanter de pouvoir réunir physiquement jusqu’à 8 personnes pour en découdre autour d’une bonne bière et de quelques Pizzas ? Pour moi Super Smash est réellement dans une bonne mouvance. Et si vous êtes toujours aussi heureux avec votre connexion internet pour jouer à plusieurs au détriment du local, bah il est cool votre futur mais j’en veux pas.

ca et la ps vita cest la vie

Laisser un commentaire