Catégorie : Final Fantasy (Page 1 sur 7)

Final Fantasy VII Remake

Final Fantasy VII Remake – Vous avez tort !

Le fameux Final Fantasy VII Remake fait décidément parler de lui à chaque bribe d’informations lâchée sur les internettes. Alors que nous n’avons à l’heure actuelle que des notes d’intention de la part de l’éditeur sur le gameplay, les graphismes et le mode économique du jeu phare de Square Enix, des pages et des pages de joueurs, journalistes et anonymes se remplissent évoquant le pire à venir pour le jeu. Vous avez tort de vous inquiéter, voilà pourquoi.

Final Fantasy VII Remake title

Chose que peu de gens estiment quand on parle de distribution « épisodique » (encore une fois rien de bien clair dans ces termes) c’est le changement d’échelle et de technologie. Alors que le premier jeu nous proposait une vue de dessus dans des décors 3D pré-rendus en 2D Final Fantasy VII Remake sera visiblement (comme en témoignent les bribes de gameplay vidéo) plus proche du personnage avec une caméra à peine quelques mètres derrière le dos du héros. Tout cela implique bien entendu que le joueur qui doit se sentir intégré dans un monde vivant et crédible. Niveau densité, l’écriture du scénario de Square-Enix s’étoffe avec l’ajout de tout l’univers « Compilation of Final Fantasy VII » qui regroupe d’excellentes œuvres comme Crisis Core, Advent Children, Before Crisis, On A Way To A Smile et quelques autres qui étoffent toutes l’univers du RPG à leur façon. N’ayant pas pu être incluses rétroactivement dans le scénario du jeu original (les personnages de Genesis, Denzel par exemple) elles auront enfin la possibilité d’exister et de faire sens dans ce Remake. Voir plus : pourquoi pas profiter de la distribution épisodique pour gratifier les fans d’un Final Fantasy VII Remake : Advent Children Chapter ou Dirge of Cerberus Chapter qui permettrait de poursuivre l’expérience de jeu, rentabiliser la technique mise en oeuvre pour la réalisation et proposer une vue complète de l’univers de Cloud.

Si d’ailleurs vous êtes intéressés par l’univers étendu de Final Fantasy VII (livres, jeux sortis au Japon etc.) je vous conseille ce très bon ouvrage paru chez Third Editions qui fait une excellente synthèse !

Midgar Concept Art Final Fantasy VII Remake

Un des très beau concept art de Nomura pour la ville de Midgar

Aux dernières estimations, la ville de Midgar est un disque d’un diamètre de 64,37km², si vous voulez une échelle de comparaison c’est le double de ce que propose Skyrim et ses 37km². Ajoutez à cela un éclairage dynamique, des bâtiments (pas tous mais bon) visitables, des PNJ qui font leur vie et forcément les ambitions techniques de Final Fantasy VII Remake donnent le vertige. Même si bien entendu il n’est mentionné nulle part que Midgar sera entièrement modélisé je veux juste souligner que rien qu’un fragment du jeu représente à lui seul un défi technique colossal ! Il n’est pas étonnant que les dernières déclarations de Square-Enix rassurent le joueur en précisant que chaque épisode vaudra un jeu complet ! Bien évidemment je parle de la ville la plus emblématique de l’univers de Final Fantasy VII, mais il y a aussi tout un open world derrière à créer, le découpage permets également de sortir une première partie du jeu plus tôt afin de ne pas attendre les fans 5-6 ans avant que le jeu ne soit enfin finalisé. Je me permets également de re-évoquer rapidement la possibilité de l’implantation tardive du vaisseau dans Final Fantasy XV qui est actuellement à l’étude de faisabilité. Là où les Final Fantasy sur PS1 usaient de petits artifices de changement d’échelle et de monde relativement vide pour limiter les contraintes, Final Fantasy XV et Final Fantasy VII Remake prennent le pari du réalisme (pari qui est aussi une demande tacite de la part des fans ne nous le cachons pas).

Aucun chiffre officiel n’a été évoqué quant au budget de développement de Final Fantasy XV, même si les sources que j’ai trouvé parlent de « budget colossal pour cette génération de consoles » je n’ai pas de chiffres exactes, difficile donc de s’en servir d’estimation pour le coût éventuel de Final Fantasy VII Remake. Par contre Final Fantasy VII -le jeu original donc- est encore aujourd’hui un de jeux les plus chers de l’histoire (source). Les 45M$ de développement et 100M$ de Marketing en font le 3ème jeu le plus coûteux de l’histoire du 10ème art, avec l’ajustement de l’inflation ce budget est revu à 213M$ pour l’année 2015. Comprenez bien donc que ce changement d’échelle et d’ambitions du projet fait naturellement de Final Fantasy VII Remake le projet le plus délicat de Square-Enix.

Un des aspects qui rends la distribution épisodique difficile, c’est que c’est le consommateur qui est aux commandes. Il est vrai que de repasser à la caisse peut être frustrant pour avoir une vue complète sur l’histoire (encore que, j’ai vu personne râler pour aller voir 7 films Star Wars), mais celui qui se met le plus en danger avec cette manœuvre c’est clairement Square-Enix : car si son jeu le plus ambitieux jamais réalisé n’est plus suivi à partir du second « épisode » pensez-bien que financièrement parlant c’est difficile à encaisser. La seule crainte que j’ai sur ce format c’est que le consommateur ait trop sa place dans l’histoire au point qu’il décide de faire pression pour changer des éléments scénaristiques (rappelez-vous la fin de Mass Effect qui fut changée sous la pression des fans).

Final Fantasy VII Remake Cloud

Épisodique ou pas, certains passages sont très attendus !

Bien entendu nous voulons tous que Final Fantasy VII Remake soit le chef d’oeuvre que nous attendons, et croyez-moi Square-Enix est pleinement conscient de l’attente des fans sur ce projet, le focus médiatique sur la moindre nouveauté du jeu est d’ailleurs un excellent indicateur sur l’attente du public. Si la qualité doit passer par des compromis de format, alors ça me va ! Il est largement préférable qu’aucun compromis technique, graphique, audio ou de gameplay ne soit fait au dépit d’un modèle économique qui induirait à découper Final Fantasy VII Remake en plusieurs parties. Le jeu de vos rêves est en route, et il sera bon !

ca me fe plezir tkt

Cover 10th anninersary box

Achat – Kingdom Hearts 10th Anniversary box

On continue la conquête des objets inutiles mais indispensables de l’univers Kingdom Hearts avec la trèèès attendue Kingdom Hearts 10th Anniversary box. Après la Trinity Master pieces et la DSi 358/2 Days voici venir le triple pack consacré aux jeux portables Nintendo !

Kingdom Hearts 10th Anniversary face

La jolie boîte :3

Ce pack Kingdom Hearts 10th Anniversary est encore une fois une exclusivité du territoire Japonnais et n’est jamais sorti chez nous. Il compile trois jeux de la licence : Kingdom Hearts 356/2 Days, Kingdom Hearts Re:coded et Kingdom Hearts 3D. Chaque jeu est encastré dans un étuis, les jeux DS sont dézonés et sont jouables sur consoles européenes (j’y vois pas bien l’intérêt mais bon) et la mouture 3DS est par contre zonée et injouable chez nous.

Contrairement à l’édition Trinity Master Pieces (qui faudra que je vous présente à l’écrit un de ces 4, je me rends compte que je ne vous l’ai présentée qu’en vidéo), cette édition Kingdom Hearts 10th Anniversary ajoute quelques petites bricoles sympa pour les collectionneurs : des cartes postales des illustrations les plus belles de la série (les jaquettes des jeux pour la plupart) et une coque de protection transparente pour les 3DS slim.

Toujours content de pouvoir acheté des packs jap’ à mes possessions Kingdom Hearts, pour la petite histoire j’ai trouvé cette Kingdom Hearts 10th Anniversary box à 50€ sur Amazon.fr et je n’ai depuis pas trouvé d’autres pris en dessous des 200€ ! Je suis donc plutôt content de m’être bougé le cul, et je vous recommande de checker de temps en temps Amazon.fr pour les import Jap’, on y pense pas souvent mais ça marche très bien et c’est quelques fois vraiment plus abordable que sur eBay et compagnie !

ouais mais osef royal quoi

En Tete articles

Déballage – Final Fantasy Theatrythm Curtain Call Collector

Final Fantasy Theatrythm a vraiment été un jeu très complet et addictif, quelque temps plus tard, après le succès amplement mérité du jeu, la suite Curtain Call arrive pour consolider le gameplay de la licence de Square Enix. Et ne vous en déplaise, je vous présente aujourd’hui le Collector de Final Fantasy Theatrythm Curtain Call commandé directement et disponible exclusivement sur le Square Enix Shop.

Final Fantasy Theatrythm Curtain Call collector

Ouais, un collector sur 3DS !

Le collector de Final Fantasy Theatrythm Curtain Call est assez complet, vendu pour le prix d’un jeu à Micromania il contient :

  • Le jeu (mdr c tro drol)
  • 5 cartes à collectionner (d’où tu veux les collectionner, y’a déjà les 5 dedans)
  • Deux CDs (un de 5 morceaux et un de 20)
  • Un étuis collector (une 3DS XL rentre)

Globalement c’est plutôt sympa, et le CD de musiques est vraiment bienvenue, car bon Final Fantasy Theatrythm Curtain Call c’est pas comme si c’était QUE de la musique !

Le truc est assez fin en fait, je pensais que la boîte serait plus imposante. Mais bon en dernier lieu quand on y pense  un peu (c’est à dire, quand on ne fait pas comme moi) on se doute que tout rentre dans la boîte, qui est globalement aussi grosse qu’un tome de Harry Potter sur la fin.

Le collector de Final Fantasy Theatrythm Curtain Call est vraiment sympa au final, je ne vous file pas de lien pour l’acheter car c’est une exclusivité du Square Enix Store, et sans chercher je peux vous dire que à mon avis les commandes sont cloturées depuis un bail pour cette édition hyper demandée en France. Globalement j’étais un peu sceptique de commander sur le Square Enix Store et tout s’est bien déroulé pour ce premier achat. Le colis est arrivé en bon état et tout s’est bien passé (hormis le payement à la précommande, un peu relou mais bon).

hihi dédikasse a pimy

FInal Fantasy X HD Cover

La remasterisation de Final Fantasy X

Même si j’ai un avis assez mitigé sur les HD Collection et autres prétextes pour ressortir des version quelque fois discutables de jeux pas si vieux que ça pour les faire ré-acheter au public on ne peut pas enlever un avantage à ces version lissées : elles rendent accessibles à un certain public une culture et un produit qui est souvent daté sur sa machine d’origine. Si le sujet vous intéresse j’en avais écrit quelques mots ici avec une sélection de remakes HD.

Final Fantasy X HD Comparatif Tidus

Et encore, je vous ai même pas montré l’abandon du 4:3 pour le 16:9 !

Le cas de Final Fantasy X & X-2 remastered edition est un peu plus délicat, car malgré toutes les choses bien ou pas bien que j’ai pu dire sur cette pratique, Final Fantasy X (je m’intéresserai peu à X-2) est vraiment réalisé avec soin. En plus de l’aspect sage et minimum d’un dépoussiérage HD (à savoir un upscale 720p, des textures moins baveuses), Final Fantasy X pousse le bouchon un peu plus loin en augmentant le nombre de polygones des personnages principaux, remasterisant les musiques et même en retouchant l’interface selon le support (PS Vita ou PS3). La première chose qui m’a un peu titillé au lendemain de l’annonce de la reamsterisation de ces titres c’est l’aspect plus fin et moins « chaud » dans la palette de couleur des screens comparatifs, pour avoir vu le tout tourner je peux dire qu’il n’en est finalement rien.

Le cobaye pour ce test de Final Fantasy X aura été ma copine, moi j’ai déjà terminé le jeu donc forcément outre le lissage graphique je n’ai rien à y gagner à re-découvrir le jeu, par contre madame n’a jamais eu l’occasion de terminer Final Fantasy X. C’est pour moi une bonne occasion de voir ce que peut valoir plus de dix ans plus tard l’histoire et le système de combat de Final Fantasy X.

Final Fantasy X HD Remaster PS Vita

Définition du kiff

Final Fantasy X TidusPremier bon point sur la PS Vita : le système en tour de battements se prête particulièrement bien à la console portable de Sony. Chaque action est délimitée par la suivante et même un joueur dans son bus ou son train peut à tout moment mettre la
console en veille sans interrompre l’action. Un petit système de soin rapide est ajouté à l’interface de jeu via un raccourci tactile bien pratique, et franchement ce genre de petites attentions témoigne de la volonté de bien faire de Square Enix. Seconde bonne chose : l’histoire n’a pas pris une ride (mais la transition avec Final Fantasy X-2 reste toujours aussi violente), pour la portable de Sony la linéarité de Final Fantasy X est pratique dans le sens où le sentiment d’être perdu s’amoindrit et permets d’avancer sa partie même sur de courtes sessions de jeu, comme quoi un open world n’est pas toujours la solution.

Final Fantasy X était déjà une bonne pioche à l’époque de la PS2, il l’est d’autant plus sur les nouvelles consoles Sony. Bien entendu il y aura toujours un connard pour vous dire que ce n’est pas un vrai Final Fantasy, et par pitié n’écoutez pas cette personne. Final Fantasy X reste une histoire touchante et inspirée par la culture orientale, livré dans cette mouture HD le jeu rends même obsolète la version originale du titre. Je vous recommande donc plus que chaudement l’acquisition de ce fabuleux RPG qui vous tiendra en haleine de nombreuses heures.

SURPRIZE MOZER FUCKER

Vrai Final Fantasy

DilanNoBlaBla – Un VRAI Final Fantasy ?

Qu’est ce qu’un VRAI Final Fantasy ? C’est vrai quoi ? A force de l’entendre rabâché sur les forums, les magasins et autres lieux à forte affluence de trolls on se demande si ce n’est pas nous qui sommes un peu à coté de la plaque. Rassurez-vous il n’en est rien, dire qu’il existe un vrai Final Fantasy est une pure invention des joueurs utilisé comme bouclier pour cacher son manque d’arguments quand un jeu de la saga ne leur convient pas.

Je pense que vous aurez capté que le but de cette vidéo est de permettre (à mon humble niveau) de démonter le mythe du vrai Final Fantasy et du faux Final Fantasy. Le but est de permettre en peu de temps de montrer que l’argumentaire derrière les « Square-Enix part en couille » est on ne peut plus caduc. Je vous invite à partager ce contenu avec vos amis les « Vrais fans » de Final Fantasy, je suis on ne peut plus curieux d’entendre leurs arguments !

Et si tu aimes bien ce genre de vidéo tu peux t’abonner à notre chouette (modestie, je sais) chaîne Youtube pour avoir les dernières vidéos sans passer par le blog !

Page 1 sur 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén