A Normal Lost Phone se lance sur Ulule !

A Normal Lost Phone Ulule

C’est rare que je lâche mon argent sur des sites de crowdfunding -pas que je veux pas hein- de temps en temps je m’autorise une petite participation quand le projet est vraiment super, et dans des cas rarissimes j’en parle ici. A Normal Lost Phone avait tous les ingrédients pour me plaire, c’est bien normal que vous explique ce qui me fait craquer dans ce jeu d’enquête qui n’en est pas vraiment une.

A Normal Lost Phone Ulule Logo

Le pitch du jeu est simple (et vous l’avez sans doute déjà deviné) : vous trouvez un téléphone. À qui est-il ? Qu’est-il arrivé à son propriétaire ? Vous ne le saurez qu’en le fouillant. Le coup de génie pour moi commence dès le choix de l’interface : un jeu d’enquête avec pour « support » le smartphone c’est une idée géniale et tellement logique. Il me semble que A Normal Lost Phone est le premier jeu à exploiter cette idée de game design et je trouve que c’est sans déconner une idée au potentiel énorme. Au delà de l’interface, le jeu traite de sujets très actuels et très personnels comme l’adolescence, l’homophobie et la recherche de soi. Encore une fois je me répète mais cette façon de traiter le sujet est pour moi excellente et présage du meilleur.

A Normal Lost Phone game design
Un Game Design que l’on a tous dans sa poche !

A Normal Lost Phone passe donc par la case financement participatif après sa création lors de la Global Game Jam 2016. Au vu des récompenses attribuées au titre d’Accidental Queens il est normal que la moitié des 10.000 € demandés soit déjà récoltée à l’heure ou j’écris ces lignes !

Sachez également que A Normal Lost Phone existe déjà dans sa version « finie », cependant le crowdfunding promets un nouveau jeu -payant certes- plus riche en contenu. Je n’ai donc joué que très peu au prototype pour ne pas me spoiler la « fin » du jeu et je vous invite à faire pareil si vous décider de participer à l’aventure !

Et pour vous convaincre un peu plus (moi têtu ?) j’ai eu le plaisir d’échanger quelques questions avec Elizabeth, membre du collectif Accidental Queens afin de nous parler de son groupe et de son jeu.

Quelques questions à Elizabeth (Game Design / scénario) au nom du collectif Accidental Queens.

Il y a un vrai potentiel à explorer dans la créations de mécaniques de jeu nouvelles, et dans la narration « plus proche du réel ».

Pourrais-tu présenter ton collectif en quelques mots ?
On est un collectif européen, et on s’appelle Accidental Queens. « Accidental » car on ne s’apprêtait pas du tout à ce que le prototype soit un tel succès, « Queens » parce qu’on a une majorité de femmes dans l’équipe, et on en avait tous un peu marre que ce soit toujours le masculin qui l’emporte dès que y’a un mec dans un groupe. C’était donc un peu l’occasion de montrer la différence.

J’adhère complètement au fait de faire du téléphone l’élément central du jeu. Le concept est tellement bon que j’en viens à me dire pourquoi elle n’a jamais été exploitée avant. Comment vous est d’ailleurs venu l’idée ?
On avait joué à Her Story avant, et on a beaucoup aimé le concept de puzzle narratif, dans lequel il faut prendre des petits bouts, et les coller ensemble pour comprendre l’histoire. On ne voulait pas réutiliser non plus la même mécanique exactement, donc on a réfléchi à comment reproduire la même sensation de jeu, mais autrement. Quand le thème de la global game jam a été annoncé (« Rituel » -> Le jeu s’est fait pendant la global game jam 2016), on a pensé aux manies et rituels que nous avions tous avec nos téléphones, et au fait que vu que nous avions tous plus ou moins les mêmes, il était facile de fouiller la vie de quelqu’un et de deviner ses mots de passe.

Dans vos inspirations (Life Is Strange, Her Story) et dans vos préférences vidéoludiques (Binding of Isaac) on sent que vous êtes plus tournés vers des manières plus intimes et plus subtiles de raconter des histoires, ai-je juste ? 
Oui je pense que grosso modo dans l’équipe, on va plutôt tous s’intéresser à des expériences un peu subtiles, moins connues parfois du grand public. Il y a un vrai potentiel à explorer dans la création de mécaniques de jeu nouvelles, et dans la narration « plus proche du réel ». Je pense qu’à l’avenir, on va voir de plus en plus de ce type de jeu. D’ailleurs il suffit de voir les jeux qui ont gagné aux Games developers choice awards ces dernières années. Il y a de plus en plus de jeux qui ne sont pas de Triple A.

Si le financement est un succès (ce que bien entendu on vous souhaite tous) avez-vous d’autres projets dans ce média ou un autre ?
Vu que la création de nouveaux opus nous a beaucoup été demandée par nos fans, on a déjà commencé à réfléchir à d’autres idées d’histoire que nous pourrions raconter avec des téléphones perdus. Mais on aimerait bien aussi explorer d’autres mécaniques, alors on verra !

Je remercie encore une fois Elizabeth pour son temps et ses réponses et j’espère que le projet sera une belle réussite !

Financer le jeuEt devenir un Homme meilleur

Je suis un mec pas coherent

Laisser un commentaire