Premiers pas dans la réalité virtuelle – Freefly VR

VR premieres impressions

Même si l’Oculus Rift nous fait la bonne surprise d’afficher une somme plutôt rondelette si vous désirez passer commande, je ne reste pas moins curieux pour autant de ce que peut donner la réalité virtuelle. Ça tombe plutôt bien car j’ai eu la chance de pouvoir essayer le Freefly VR, un casque pour smartphones et écrire -enfin- mes premiers ressentis sur la réalité virtuelle, celle qui te fait lâcher tes lunettes verte et rouge.

Freefly VR test casque réalité virtuelle

Pour dire quelques mots sur le Freefly VR, c’est un casque de réalité virtuelle auquel vous devez ajouter votre smartphone pour faire office d’écran. Forcément plus vous avez un téléphone de qualité et plus votre expérience sera chouette.

Freefly VR déballage casque réalité virtuelle

Fournis avec le Freefly VR vous avez une petite manette qui vous permets de vous déplacer et d’interagir dans les jeux, une housse de rangement un chiffon bien pratique et de la documentation (notice et app recommandées).

Freefly VR test casque réalité virtuelle 2

Après un calibrage tout bête (un trait à centrer à la verticale et un à l’horizontal) on clipse le clapet du casque et hop vous êtes partis pour le turfu ! Enfin, presque ! Étant possesseur de Wiko Cink Five on va dire que niveau résolution d’écran on a connu mieux ! Petit bémol aussi quand vous constatez que l’application Android n’est disponible qu’à partir de la version 4.4 de l’OS, c’est con car c’est précisé nulle part ailleurs que une fois que vous avez acheté le casque et que vous téléchargez l’application.

Bref une fois le machin sur la tête les sensations sont vraiment sympas, j’ai testé une application de montagnes russes et il est vrai que la profondeur allié au gyroscope donne des possibilités vraiment intéressantes. De là à dire que j’ai été bluffé par un casque d’entrée de gamme faut pas déconner, je concède par contre totalement que mon approche du produit est sûrement faussé par mon téléphone qui commence à dater. Que voulez-vous l’argent des abonnés ne rentre pas aussi vite qu’il ne devrait !

Avec le Freefly VR on comprend au moins une chose : ce n’est pas avec un casque à 80€ et un smartphone à 120€ que l’on obtiens une réalité virtuelle parfaite. Alors même si le prix de l’Oculus Rift est hautement contestable et que celui du casque de Playstation le sera tout autant je suis content que au moins les produits proposés ne feront certainement pas de compris qualitatifs. J’ai lu un papier quelque part qui disait d’ailleurs que la première génération d’Oculus Rift ne fait pas de marge sur ses produits. Et plutôt que de servir une réalité virtuelle en demi teinte avec un produit plus abordable je trouve finalement louable de proposer d’entrée de jeu le top du top au consommateur pour démontrer les possibilités futures d’un tel outil !

Au passage je me permets de remercier Cadeau Maestro de m’avoir permis de tester un exemplaire de leur produit. Sachez que si il vous intéresse vous pouvez le trouver sur cette page.

spoiler alert

Laisser un commentaire