Final Fantasy VII Remake – Vous avez tort !

Final Fantasy VII Remake

Le fameux Final Fantasy VII Remake fait décidément parler de lui à chaque bribe d’informations lâchée sur les internettes. Alors que nous n’avons à l’heure actuelle que des notes d’intention de la part de l’éditeur sur le gameplay, les graphismes et le mode économique du jeu phare de Square Enix, des pages et des pages de joueurs, journalistes et anonymes se remplissent évoquant le pire à venir pour le jeu. Vous avez tort de vous inquiéter, voilà pourquoi.

Final Fantasy VII Remake title

Chose que peu de gens estiment quand on parle de distribution « épisodique » (encore une fois rien de bien clair dans ces termes) c’est le changement d’échelle et de technologie. Alors que le premier jeu nous proposait une vue de dessus dans des décors 3D pré-rendus en 2D Final Fantasy VII Remake sera visiblement (comme en témoignent les bribes de gameplay vidéo) plus proche du personnage avec une caméra à peine quelques mètres derrière le dos du héros. Tout cela implique bien entendu que le joueur qui doit se sentir intégré dans un monde vivant et crédible. Niveau densité, l’écriture du scénario de Square-Enix s’étoffe avec l’ajout de tout l’univers « Compilation of Final Fantasy VII » qui regroupe d’excellentes œuvres comme Crisis Core, Advent Children, Before Crisis, On A Way To A Smile et quelques autres qui étoffent toutes l’univers du RPG à leur façon. N’ayant pas pu être incluses rétroactivement dans le scénario du jeu original (les personnages de Genesis, Denzel par exemple) elles auront enfin la possibilité d’exister et de faire sens dans ce Remake. Voir plus : pourquoi pas profiter de la distribution épisodique pour gratifier les fans d’un Final Fantasy VII Remake : Advent Children Chapter ou Dirge of Cerberus Chapter qui permettrait de poursuivre l’expérience de jeu, rentabiliser la technique mise en oeuvre pour la réalisation et proposer une vue complète de l’univers de Cloud.

Si d’ailleurs vous êtes intéressés par l’univers étendu de Final Fantasy VII (livres, jeux sortis au Japon etc.) je vous conseille ce très bon ouvrage paru chez Third Editions qui fait une excellente synthèse !

Midgar Concept Art Final Fantasy VII Remake
Un des très beau concept art de Nomura pour la ville de Midgar

Aux dernières estimations, la ville de Midgar est un disque d’un diamètre de 64,37km², si vous voulez une échelle de comparaison c’est le double de ce que propose Skyrim et ses 37km². Ajoutez à cela un éclairage dynamique, des bâtiments (pas tous mais bon) visitables, des PNJ qui font leur vie et forcément les ambitions techniques de Final Fantasy VII Remake donnent le vertige. Même si bien entendu il n’est mentionné nulle part que Midgar sera entièrement modélisé je veux juste souligner que rien qu’un fragment du jeu représente à lui seul un défi technique colossal ! Il n’est pas étonnant que les dernières déclarations de Square-Enix rassurent le joueur en précisant que chaque épisode vaudra un jeu complet ! Bien évidemment je parle de la ville la plus emblématique de l’univers de Final Fantasy VII, mais il y a aussi tout un open world derrière à créer, le découpage permets également de sortir une première partie du jeu plus tôt afin de ne pas attendre les fans 5-6 ans avant que le jeu ne soit enfin finalisé. Je me permets également de re-évoquer rapidement la possibilité de l’implantation tardive du vaisseau dans Final Fantasy XV qui est actuellement à l’étude de faisabilité. Là où les Final Fantasy sur PS1 usaient de petits artifices de changement d’échelle et de monde relativement vide pour limiter les contraintes, Final Fantasy XV et Final Fantasy VII Remake prennent le pari du réalisme (pari qui est aussi une demande tacite de la part des fans ne nous le cachons pas).

Aucun chiffre officiel n’a été évoqué quant au budget de développement de Final Fantasy XV, même si les sources que j’ai trouvé parlent de « budget colossal pour cette génération de consoles » je n’ai pas de chiffres exactes, difficile donc de s’en servir d’estimation pour le coût éventuel de Final Fantasy VII Remake. Par contre Final Fantasy VII -le jeu original donc- est encore aujourd’hui un de jeux les plus chers de l’histoire (source). Les 45M$ de développement et 100M$ de Marketing en font le 3ème jeu le plus coûteux de l’histoire du 10ème art, avec l’ajustement de l’inflation ce budget est revu à 213M$ pour l’année 2015. Comprenez bien donc que ce changement d’échelle et d’ambitions du projet fait naturellement de Final Fantasy VII Remake le projet le plus délicat de Square-Enix.

Un des aspects qui rends la distribution épisodique difficile, c’est que c’est le consommateur qui est aux commandes. Il est vrai que de repasser à la caisse peut être frustrant pour avoir une vue complète sur l’histoire (encore que, j’ai vu personne râler pour aller voir 7 films Star Wars), mais celui qui se met le plus en danger avec cette manœuvre c’est clairement Square-Enix : car si son jeu le plus ambitieux jamais réalisé n’est plus suivi à partir du second « épisode » pensez-bien que financièrement parlant c’est difficile à encaisser. La seule crainte que j’ai sur ce format c’est que le consommateur ait trop sa place dans l’histoire au point qu’il décide de faire pression pour changer des éléments scénaristiques (rappelez-vous la fin de Mass Effect qui fut changée sous la pression des fans).

Final Fantasy VII Remake Cloud
Épisodique ou pas, certains passages sont très attendus !

Bien entendu nous voulons tous que Final Fantasy VII Remake soit le chef d’oeuvre que nous attendons, et croyez-moi Square-Enix est pleinement conscient de l’attente des fans sur ce projet, le focus médiatique sur la moindre nouveauté du jeu est d’ailleurs un excellent indicateur sur l’attente du public. Si la qualité doit passer par des compromis de format, alors ça me va ! Il est largement préférable qu’aucun compromis technique, graphique, audio ou de gameplay ne soit fait au dépit d’un modèle économique qui induirait à découper Final Fantasy VII Remake en plusieurs parties. Le jeu de vos rêves est en route, et il sera bon !

ca me fe plezir tkt

Laisser un commentaire