Critique – The Legend of Zelda : A Link To The Past Ed.Soleil

Test réalisé à partir d’une copie Éditeur

Paru le 2 Décembre chez nous le « manga » The Legend of Zelda : A Link To The Past fait partie du cercle très fermé des mangas édités chez Soleil. C’est en allant chez ma mère pour les fêtes de Noël que je me suis rendu compte que l’éditeur m’avait envoyé un exemplaire à lire au coin du feu.

d’abord publié dans une revue aux US sous le crayon de Ishinomori Shotaro , puis traduite quelque temps après en Japonnais par des fans. Ce n’est que maintenant que Soleil Manga nous permets de nous plonger dans ce petit morceau d’histoire du jeu vidéo qu’est The Legend of Zelda : A Link To The Past. Publié dans une édition vraiment chouette : fourreau brillant, couverture effet cuir vieillit et dorure sur la typo. Soleil a mis le paquet pour cette première sortie française !

The Legend of Zelda A Link To The Past cover
Une très belle édition

Qu’en est-il du contenu maintenant ? Ok l’édition est chouette, mais si c’est clairement naze ça ne justifie rien. Avant de commencer je me libère de deux points : je n’ai jamais joué à The Legend of Zelda : A Link To The Past, je ne suis donc pas un expert de l’oeuvre de Miyamoto MAIS je peux affirmer que le manga prends quelques libertés. J’ai vu ce commentaire négatif sur Amazon qui parle d’un ouvrage gâché par le traitement de Link sous prétexte qu’il n’est pas fidèle au jeu. Si on part de ce constat, le simple fait de faire parler le héros muet dans toutes ses adaptations manga est alors purement hérétique.

The Legend of Zelda A Link To The Past
Par rapport aux autres publications Zelda, celui-ci est bien rétro

Je ne vais pas résumer l’histoire de The Legend of Zelda : A Link To The Past, je pense que vous la connaissez dans les grandes lignes : Olala la princesse est enlevée ! OMG tu dois être le héros de la légende ! O nn c Ganon ! Vite, quête à la con ! Royaume des ténèbres, bataille épique toussa toussa… (je pense proposer ma candidature pour faire le résumé au dos des bouquins). L’histoire est bateau, l’action est un peu expédiée du fait que résumer 30h de jeu en si peu de pages ça induit des choix scénaristiques des fois un peu flous, et le dessin commence à dater. Quel est donc l’intérêt de The Legend of Zelda : A Link To The Past ? Eh bien, j’ai toujours tendance à dire que nous sommes drôlement gâtés en France par la diversité de documentation qu’il existe sur le jeu vidéo. Nous avons Omake Book, Pix n’Love, Third Edition et j’en passe… Très sérieusement je pense que des initiatives comme Soleil Edition en propose font du bien, d’une part pour montrer le passif et les à cotés du jeu et d’une autre part pour tout simplement conserver un petit morceau de la culture vidéoludique. Même si l’histoire et le dessin date (15 ans tout de même), je pense que le bouquin fait largement son job de satisfaire les fans en proposant une histoire d’époque enrobée dans un bel objet.

The Legend of Zelda A Link To The Past interieur

The Legend of Zelda : A Link To The Past c’est donc 200 pages couleur dans une superbe édition. Disponible pour 20€ sur Amazon, on est un peu au dessus du prix que j’aurais été prêt à mettre dedans (15€ ça aurait été parfait). Pour faire de beaux cadeaux je pense que ça reste tout de même une excellente option !

zelda 4 evar

Laisser un commentaire