La mission du blogueur

La mission du blogueur

Le Burger Quest consacré aux blogs jeux vidéo a soulevé une question très intéressante pendant notre débat. Ça fait un petit moment maintenant qu’elle me trotte dans la tête et je pense aujourd’hui avoir quelques pistes de réflexion sur le sujet : quel est la mission du blogueur ?

Dans l’absolu aucune. Un blogueur fait absolument ce qu’il veux, c’est son espace et si il a envie de raconter de la merde et de prendre les gens pour des cons c’est son droit le plus absolu. C’est plus ou moins ce qui l’en était ressorti pendant le débat de notre podcast, et c’est vrai. Cependant il est intéressant de poser la question à l’envers : qu’attendent les lecteurs d’un blog ? Avant de tenir un blog j’en ai lu -et je continue d’en lire- pas mal, peut être plus même que la presse spécialisé. Car derrière un blog se cache une personne qui est souvent bien plus accessible que la presse spécialisée, ainsi dans ses articles, ses jugements, ses critiques et ses achats vous lisez une personnalité bien marquée qui excelle toujours dans un domaine : être soi-même. Même si c’est pas bien écrit, même si certains aspects sont perfectibles vous vous fiez avant tout à une voix qui possède une personnalité. Les journalistes se détachent le plus possible de leur affecte quand ils doivent emmètre une critique, alors qu’a l’inverse le blogueur mets systématiquement tout son cœur à critiquer positivement ou négativement un produit.

La mission du blogueur gouts
Ce que j’aime en une image (oui c’est ma bannière aussi)

Ainsi vous devez connaître mon écœurement pour des centaines de blogs qui prennent à contre courant l’essence même du blog pour plaire à un maximum de personnes, preuve que je fait tout pour ne pas être assimilé à ce que l’on appelle la blogosphère jeux vidéo. Un blog ça doit être VOUS, pas un article rédigé par un « reporter exclusif » pour traiter de l’événement machin à deux cent bornes de chez vous. Ça me fait un peu penser aux Youtubers du Studio Bagel qui ont absolument tout fait pour passer à la TV et se supprimer la liberté d’être libre et seuls patron de leur entreprise sur le web, c’est curieux mais bon.

Pour moi un blogueur c’est ça : un mec qui partage sur son blog son avis. Pas un avis pour faire plaisir à l’éditeur, pas un avis orienté pour faire des centaines de milliers de vues sur Google. Un avis personnel qui lui servira à constituer un lectorat qui le lis pour ce qu’il est. Et le plus important dans tout ça : partager sa passion. J’essaye tant bien que je peux de partager ce que j’aime sous différents formats pour varier les plaisirs avec la chaîne Youtube, les podcasts audio, mon site pour vous aider à créer un blog et le petit dernier : le blog de test de bouffe fast food. Et chose importante : je suis toujours ouvert à la critique, si vous avez quelque chose à me dire je suis là !

j'en rie mais bon

2 thoughts on “La mission du blogueur

  1. Dans le fond je comprends ton article, mais une publication est forcement orienté, car subjective. S’il n’est pas orienté on rentre dans de la subjectivité et dans ce cas ce n’est plus un blog. Après les motivations des blogueurs sont diverses et variées, même si je pense que ce qui doit animer le blogueur c’est bien sa passion. Après cela n’empêche pas de vouloir d’avoir d’autres objectifs : monétisation, audience, amour, gloire beauté… Bref chacun y trouve ce qu’il y veut.

  2. C’est marrant mais j’ai l’impression que tu regrettes un temps où le blog était un réseau social où les gens conversaient à travers leur « post ». 😉
    Actuellement, il me semble que les gens discutent sur les Facebook/Twitter/autres et se servent surtout de leur blog pour se faire de l’argent de poche en faisant des appels du pieds aux éditeurs ou en faisant des micro-news pour générer des clicks.
    Pour ma part, je mets sur mon blog de vieux articles (sinon, j’ai l’impression qu’ils prennent la poussière pour rien) et des articles plus récents sur mes monomanies afin de ne pas saouler mon entourage. L’avantage c’est qu’une fois que c’est écrit, la monomanie passe et je peux aussi passer à autre chose. Du coup, je ne remplis pas non plus la « mission du blogueur ».

Laisser un commentaire