DilanNoBlabla – La direction artistique

Nouveau DilanNoBlabla ! Cette fois-ci ma chronique vidéo s’attaque à un truc qui m’agace pas mal : le sur-emploi du terme « direction artistique ». On l’entends à toutes les sauces, il est partout et pourtant il traduit à mon sens une faiblesse. Pourquoi donc ? Bon si vous avez 3 minutes je vous explique tout ici :

Si jamais votre avis diffère du mien (personne n’est parfait), libre à vous de me mettre un dislike si ça vous amuse. Mais sachez que je reste avant tout ouvert à la discutions. Que ce soit en commentaire de vidéo, en commentaire de blog, sur Twitter et au 3615 DIlanNoKaze. En vrai j’aime bien débattre, donc si jamais ça vous tente c’est avec plaisir !

1 thought on “DilanNoBlabla – La direction artistique

  1. Tu dis que la direction artistique est mise en avant lorsque les gens sont finalement peu originaux si j’ai bien compris ?

    Mais je pense que l’industrie du jeux video va encore plus loin dans sa non réflexion. Le gameplay ou l’histoire ne sont ils pas eux aussi mis en avant car le jeu est en dessous sur d’autres plans ?

    Par exemple The Walking Dead ou The Last Of Us (que je n’ai pas fait donc je me trompe peut être) ont souvent eu de nombreuses éloges sur leur scénario. Mais n’est ce pas par manque de Gameplay dans ces jeux ?

    De même, régulièrement est mis en avant par les tests des sites spécialisés le Gameplay de certains jeux. C’est souvent ce qui est mis en avant dans les jeux de Nintendo finalement. Mais n’est ce pas par un réel manque d’histoire ? Car oui Mario qui va libérer la princesse, c’est plutôt creux comme script.

    Et voilà, il est difficile aujourd’hui d’avoir des critiques dans le jeux video puisqu’ils relèvent tellement d’aspects (game design, DA, Gameplay, musique, histoire…) et que chacun n’aura pas la même subjectivité.
    Pour ma part, je pense que c’est le système de test utilisé par les sites spécialisés qui rend notre réflexion aussi cartésienne. Le système de notation fait qu’ils sont obligés d’avoir des critères et une référence qu’est la note maximale et minimale.
    Mais pour moi, ce sont leurs résumés de fin de test qui sont problématiques. Mettre en gras à la fin quelques éléments du jeu qui ont sauté aux yeux du testeur (et qui sont positifs ou négatifs) induit la réflexion et alimente les discussion et le buzz autour des jeux. Car oui, je suis sur qu’une bonne partie du lectorat se contente de l’encadré de fin de test et des conclusions. Moi même cela m’arrive après tout.

    Et dans c’est moments, tout ce que je sais d’un jeu c’est par exemple :
    – Gameplay perfectible
    – Direction Artistique superbe
    – Durée de vie courte
    Note : 16/20

    Et forcément je pense que ce système alimente l’importance que peut relever la direction artistique.

    J’ai pas mal divagué et je ne suis pas sur que mon propos soit très clair mais j’avais commencé à écrire quelques chose du genre. Donc je le sens plutôt concerné ;-).

    J’aime bien ce format de vidéo sinon !

Laisser un commentaire