La remasterisation de Final Fantasy X

FInal Fantasy X HD Cover

Même si j’ai un avis assez mitigé sur les HD Collection et autres prétextes pour ressortir des version quelque fois discutables de jeux pas si vieux que ça pour les faire ré-acheter au public on ne peut pas enlever un avantage à ces version lissées : elles rendent accessibles à un certain public une culture et un produit qui est souvent daté sur sa machine d’origine. Si le sujet vous intéresse j’en avais écrit quelques mots ici avec une sélection de remakes HD.

Final Fantasy X HD Comparatif Tidus
Et encore, je vous ai même pas montré l’abandon du 4:3 pour le 16:9 !

Le cas de Final Fantasy X & X-2 remastered edition est un peu plus délicat, car malgré toutes les choses bien ou pas bien que j’ai pu dire sur cette pratique, Final Fantasy X (je m’intéresserai peu à X-2) est vraiment réalisé avec soin. En plus de l’aspect sage et minimum d’un dépoussiérage HD (à savoir un upscale 720p, des textures moins baveuses), Final Fantasy X pousse le bouchon un peu plus loin en augmentant le nombre de polygones des personnages principaux, remasterisant les musiques et même en retouchant l’interface selon le support (PS Vita ou PS3). La première chose qui m’a un peu titillé au lendemain de l’annonce de la reamsterisation de ces titres c’est l’aspect plus fin et moins « chaud » dans la palette de couleur des screens comparatifs, pour avoir vu le tout tourner je peux dire qu’il n’en est finalement rien.

Le cobaye pour ce test de Final Fantasy X aura été ma copine, moi j’ai déjà terminé le jeu donc forcément outre le lissage graphique je n’ai rien à y gagner à re-découvrir le jeu, par contre madame n’a jamais eu l’occasion de terminer Final Fantasy X. C’est pour moi une bonne occasion de voir ce que peut valoir plus de dix ans plus tard l’histoire et le système de combat de Final Fantasy X.

Final Fantasy X HD Remaster PS Vita
Définition du kiff

Final Fantasy X TidusPremier bon point sur la PS Vita : le système en tour de battements se prête particulièrement bien à la console portable de Sony. Chaque action est délimitée par la suivante et même un joueur dans son bus ou son train peut à tout moment mettre la
console en veille sans interrompre l’action. Un petit système de soin rapide est ajouté à l’interface de jeu via un raccourci tactile bien pratique, et franchement ce genre de petites attentions témoigne de la volonté de bien faire de Square Enix. Seconde bonne chose : l’histoire n’a pas pris une ride (mais la transition avec Final Fantasy X-2 reste toujours aussi violente), pour la portable de Sony la linéarité de Final Fantasy X est pratique dans le sens où le sentiment d’être perdu s’amoindrit et permets d’avancer sa partie même sur de courtes sessions de jeu, comme quoi un open world n’est pas toujours la solution.

Final Fantasy X était déjà une bonne pioche à l’époque de la PS2, il l’est d’autant plus sur les nouvelles consoles Sony. Bien entendu il y aura toujours un connard pour vous dire que ce n’est pas un vrai Final Fantasy, et par pitié n’écoutez pas cette personne. Final Fantasy X reste une histoire touchante et inspirée par la culture orientale, livré dans cette mouture HD le jeu rends même obsolète la version originale du titre. Je vous recommande donc plus que chaudement l’acquisition de ce fabuleux RPG qui vous tiendra en haleine de nombreuses heures.

SURPRIZE MOZER FUCKER

4 thoughts on “La remasterisation de Final Fantasy X

  1. Hello hello,

    N’ayant jamais fait de FF de ma vie de joueur, j’ai justement acheté une Vita pour ce titre. Je ne regrette pas du tout l’achat de la console, qui m’a permis de faire l’excellent Persona 4 en attendant FFX, qui lui m’a un peu plus déçu. Je trouve le jeu plutôt rigide et la sensation de couloir (de la mort) m’a bien embêté pendant une bonne partie du jeu. Bref, après 30 heures, je commence seulement à réellement prendre mon pied et à bien bien cerner toutes les subtilités du gameplay. La bise.

  2. C’est marrant, mais j’ai du mal avec la licence Final Fantasy…
    Attention, je ne dis pas du tout que je n’aime pas, je n’en ai jamais fais aucun. Mais justement, ce que je veux dire, c’est que la licence ne m’attire pas du tout.
    En fait, j’ai peur d’être pris dans un univers 100% Japonais, et je n’ai pas vraiment ce côté culturel, que peuvent constituer tout ce qui est manga, ou autre jeux import japonais…

    1. Très sincèrement, mis a part FFX toout les autres Final Fantasy sont très inspirés de l’Occident. Si tu as peur de retrouver les traditionnelles Japoniaiseries de certains animés tu peux y aller tranquille sur FF. Si tu cherches une histoire mature, très occidentale et intemporelle tu as le trio des Final Fantasy PsOne. Vraiment peu de ce que l’on retrouve dans un manga transparaît dans un FF.

      1. Tous les Final Fantasy sont très Japonais. Malheureusement, c’est vraiment l’épisode qui m’a profondément déçu. Je suis un impatient : c’est le XII-HD qui me ravirait au plus haut point!

Laisser un commentaire