Avis Manga – Ad Astra Tome 1 Ki-oon

cover Ad Astra manga kioon

Avec un premier pavé de 226 pages superbement illustrées par Mihachi Kagano (dont c’est la première oeuvre) Ad Astra débarque chez Ki-oon en tant que manga historique. Traitant de l’ascension et du génie militaire de Hannibal Barca de Carthage qui l’opposera plus tard contre son rival de la grande Rome Scipion l’Africain.

Ad Astra Couverture Kioon tome1
Recommandé par Historia tout de même !

Aux cotés d’autres licences historiques chez Ki-oon comme Bride Story ou Cesare on peut se demander que vaut réellement Ad Astra, voici mon avis (à lire avec une voix langoureuse si possible).

Le trait de Mihachi Kagano est vraiment très travaillé, déjà que le premier tome de Ad Astra est conséquent en terme de pages, il l’est aussi en détails. La postface de ce manga indique que tout de même malgré son coté historique il est évident que toutes les scènes ne sont pas reproduites à l’identique de ce que l’Histoire avec un grand « H » aura porté. Adapter la vie d’un stratège militaire par le biais du manga c’est aussi savoir faire des compromis historiques pour mieux comprendre les enjeux des personnages. Ainsi, même si Scipion l’Africain est introduit beaucoup plus tôt qu’il ne devrait l’être c’est pour comprendre la rivalité qui va le « lier » à Hannibal Barca.

Ad Astra est très dense, d’une part -certes- de par son volume, d’ailleurs au passage, je préfère donner 7,90€ à Ad Astra qu’aux maigrichons tomes de Naruto, mais aussi dans l’univers créé autour des personnages. Moi qui suis habitué au brodage des enjeux dans les mangas où certains objectifs sont un peu flous du fait du rythme de parution et de la pression des éditeurs sur l’auteur pour en changer des parties. Ici au contraire, tout est clair mais complet, et le coté historique de l’histoire sert plutôt bien le manga pour le coup.

Ad Astra c’est (ou ce sera plutôt, vu que le tome 1 ne traite pas encore de ça) l’histoire d’une rivalité entre Hannibal Barca et Scipion. J’ai adoré l’idée de devoir s’affranchir des codes et des fondements de la stratégie militaire pour comprendre le génie du cruel Hannibal. Je suis en tout cas bien content de pouvoir découvrir une histoire de notre passé dont je n’avais absolument pas connaissance, vous m’excuserez de ne pas me renseigner plus sur la page Wikipedia de ces deux personnages historiques, mais j’ai peur de me spoiler une partie de l’intrigue (le comble quand même). Si seulement les cours d’histoire étaient aussi cool…

compliqué ca

Laisser un commentaire