Moi, Dilan fâché avec le jeu en ligne

jeu en ligne chronique header

Le monde du jeu vidéo est vaste, si vaste qu’il est impossible de cerner clairement une personne quand elle dit « je joue ». Quel type de jeu ? Quel console ? A quel niveau ? Dans quel but ? Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte pour un même loisir, il est en effet mal venu de comparer un joueur de jeux de combats à un passionné de RPG, ou même un Pro Gamer eSport et un mec qui joue à Angry Bird à chaque passage aux toilettes. Parler de l’ensemble de ces composantes serait un exercice pénible à lire comme à écrire alors je me contente de vous en livrer qu’un aspect que je souhaite détailler avec vous : le jeu en ligne.

Le jeu en ligne est apparu selon plein de monde à des dates contradictoires, étant donné que la notion de « premier » jeu est floue on va subtilement l’esquiver. Pour moi, un des premiers jeux où j’ai joué seul chez moi contre autre chose qu’une IA je crois que c’était un Counter Strike prêté par un pote, l’ambiance assez unique du jeu y est d’ailleurs même en 2014 toujours d’actualité. Counter Strike est loin d’être mon expérience la plus marquante en terme de jeu en ligne, le plus gros de mon actif de joueur connecté est et sera pour longtemps le MMORPG franchouillard Dofus (prononcé inexplicablement Dofousse par les créateurs), le jeu reste même avec les récentes évolutions assez simple et répétitif et me l’ont fait définitivement abandonner. Au passage si vous cherchez une bonne chroniquesur le MMORPG je vous laisse chercher de ce coté-là. Mais alors, pourquoi suis-je fâché avec le jeu en ligne ?

jeu en ligne mmorpg dofus
Souvenirs en barre

Premièrement je ne suis pas vraiment « fâché » à proprement parler (o le mec t’a mis un titre aguicheur exprès, vendu !). Je suis plutôt en désaccord avec pas mal de pratiques du jeu en ligne qui me confortent dans mon idylle du jeu solo. Comme annoncé en accroche du billet : tout dépends du joueur, mes attentes ne correspondent logiquement pas aux vôtres, nous sommes tous différents Certains concepts sont bien entendus éprouvés et approuvés que pour jouer « seul » face à plein de monde (League of legendsTeam Fortress 2 et même de bons jeux de Poker). Deux raisons au fait que je tourne le dos au monde du jeu en ligne : la première c’est que je suis joueur de RPG. Ce que j’aime c’est les histoires et les contextes enivrants, vous devinerez sans peine que ce type d’expérience est incompatible avec un chat constamment ouvert, ou avec XxoOJean-KévinOoxX au micro qui vous gueule dessus pour aller XP. La seconde, et c’est une de celles qui m’emmerde le plus en ce moment c’est le fait d’essayer de gratter un contenu online sur un jeu solo. Alors bon quand c’est un mode dédié a part c’est pas super gênant (Bioshock 2, Tomb Raider, Uncharted 3…), mais quand c’est d’autres joueurs qui viennent taper l’incruste dans votre partie ça m’embête un peu. Récemment dans Lightning Returns j’ai croisé des mecs avec une écriture de pseudo différente sous prétexte que c’est des joueurs inconnus qui veulent à tout prix me donner des trucs, je suis désolé mais ce genre de détails me sort à chaque fois un peu du jeu. Même constat avec Bravely Default qui intègre encore plus profonds dans son gameplay ce système d’aide, ça peut être sympa quand c’est votre ami au même stade de l’aventure que vous qui viens vous aider à grapiller quelques points de vie du gardien du donjon. C’est tout de suite un peu plus ridicule quand vous tombez sur le farmeur coréen du coin over stuffé qui tue ledit boss d’un seul coup. Je suis de mauvaise foi, car la plupart du temps ces expériences sont désactivables, mais j’ai toujours peur que le jeu intègre ce processus comme faisant partie de la progression logique du joueur (en gros que le jeu se dise, bon ok là normalement il a du récupérer de bons objets online je vais lui corser le truc »), j’active donc ces fonctions de temps à autres au détriment de mon expérience solo.

lightning returns jeu en ligne
Même chez elle ils viennent nous emmerder…

En marge de mon fétichisme RPGesque, je ne me cantonne pas qu’à des expériences qui rentrent dans mon moule. Je suis même assez ouvert à la nouveauté. Et ce que je n’arrive pas à concevoir pour le cas du jeu en ligne, c’est qu’il avance au détriment des bonnes soirées entre amis. Qui n’a jamais retourné la boîte de son jeu Xbox pour dire à ses amis avec regret « Ah non c’est que du multi en ligne… ».  Si ceci vous est déjà arrivé vous savez précisément où je veux en venir : le jeu en ligne est en passe de devenir pour les éditeurs majeurs le quasi-seul moyen de retrouver ses amis sur une partie. Heureusement que le cas Nintendo est là pour nous rappeler qu’avoir 10 ans de retard sur les évolutions sociales n’est pas une mauvaise chose, on pourrait presque penser que le code ami n’était en réalité qu’une grenade lacrymogène censé dissuader les quelques personnes espérant pouvoir retrouver le même jeu en ligne que sur les consoles concurrentes. On peut dire ce que l’on veux sur Nintendo mais on ne leur enlèvera jamais cette qualité : « penser fun avant tout », c’était le succès des soirées « Raclette & Wii Sport » c’est maintenant celui des soirées avec Nintendo Land (spoiler : achetez-le !).

Tantôt intrusif, tantôt régressif le jeu en ligne est pour moi un mode de partage qui se cherche maladroitement. Pleins d’exemples viennent bien entendu contredire ce que j’ai dit plus haut, aussi si vous avez des exemples je les prendraient volontiers en commentaires. Le débat est ouvert et sachez que personne n’a tord ou raison, si c’est ce que vous pensez c’est forcément un bon avis pour vous.

dodo

1 thought on “Moi, Dilan fâché avec le jeu en ligne

  1. Personnellement je suis assez d’accord, les jeux prévus uniquement en ligne ne me dérangent pas, tout comme les modes Online de certains jeux. Cependant ce qui m’énerve au plus haut point ce sont les jeux qui privilégient le Online multijoueurs au détriment du multijoueurs local comme le dernier Dragon Ball par exemple, alors que ce sont des jeux qui fonctionneraient aussi bien voire mieux avec des modes multijoueurs local. Après s’il ne s’agit que de fonctionnalités Online pourquoi pas, même si je les désactive à chaque fois tant j’aime qu’un jeu solo le reste. Bref le jeu en ligne je suis pour uniquement s’il ne pousse pas le jeu solo à marcher dans son ombre.

Laisser un commentaire