L’heure du bilan – La Xbox 360

Bilan Xbox 360

Chose loin d’être idiote, je me suis dit que ce serait pas con de vous proposer un bilan de mes X années passées à jouer sur la Xbox 360, la PS3, la Wii et la DS (j’ai pas tant joué que ça à la PSP alors j’abandonne). Quels jeux m’ont marqué, quels déceptions, quels bonne surprises m’ont attendues sur chaque machine ? Etant donné que nous sommes en pleine phase de transition et que mis à part la PS3 qui a encore au moins une jolie dernière année de vie devant elle je pense que l’on peut dresser un bilan quasi définitif sur cette 7ème génération de consoles.

De mémoire j’ai acheté la Xbox 360 assez « tôt » dans sa mise en circulation sur le marché, c’était genre en 2006 je crois. J’ai pris le bon vieux pack Arcade où était même inclus une carte mémoire 512Mo (oui oui, je l’ai toujours d’ailleurs). Très vite on m’a dit que l’on pouvait graver des jeux, c’était un peu la mode tout le monde le faisait alors j’ai demandé à un ami de me le faire. Très sérieusement j’avais beaucoup de titres mais peu de motivation à y jouer, à chaque fois qu’une nouveauté sortait je la gravais, j’y jouais 5 minutes et basta. Dès que je me suis arrêté j’ai vraiment pris plus de plaisir à finir un titre, j’ai commencé Assasin’s Creed (claque visuel de ouf à l’époque), Bioshock, Prince of Persia… Voici d’ailleurs quelques mots sur une sélection de jeux dont je garde un bon souvenir sur Xbox 360 :

Bilan Xbox 360 Fable II
Le bon, la brute et le poulet.

Même si ce menteur de Peter Molyneux nous fait toujours miroiter des choses fantastiques sur ses titres qui sont finalement absentes de la version finale, Fable II a été une de mes plus belles expériences sur Xbox 360. Évolutif, avec une histoire simple mais accrocheuse, des choix moraux pas super évidents (surtout à la fin). Franchement j’ai vraiment bien aimé me balader en Albion pour découvrir ses petits secrets, j’ai même beaucoup plus apprécié Fable II que Fable III, c’est dire !

Bilan Xbox 360 Bioshock
Le boitier SWAG !

Bioshock était à la base exclusif à la Xbox 360 (et au PC) il me semble. C’est tout con mais en terme d’ambiance je ne sais pas si on a fait mieux sur cette génération. La première heure de jeu est un chef d’oeuvre d’immersion et la découverte au fur et à mesure de la ville de Rapture est ultra bien foutue. D’autant plus que les dialogues sont quasiment absents (votre personnage est muet). C’est tout con mais à l’époque j’ai su que c’était un grand jeu au moment où quand je l’ai essayé dans un magasin j’ai tenté d’ouvrir une porte automatique en envoyant de l’électricité dessus ET CA A MARCHÉ ! C’est la première fois que l’immersion était aussi forte pour moi, j’ai kiffé ! Vous pouvez même mater la vidéo que je lui ai consacré !

Bilan Xbox 360 Child of Eden
Wii Sport sous LSD

Quand la Xbox 360 s’est vue promise d’un accessoire à reconnaissance de mouvements (le fameux projet Natal), j’ai vraiment été foufou par les possibilités que pouvaient offrir un tel périphérique. Kinect est arrivé chez moi avec le fameux Kinect Adventures (jeu le plus vendu sur Xbox 360 avec 20 millions de copies) ce sera finalement le très beau Child Of Eden qui restera dans ma mémoire comme une expérience vraiment à part. Jouez-y avec Kinect ou n’y jouez pas, pas d’autres choix possibles !

Bilan Xbox 360 Skyrim
Oh vous <3

Les « vrais » disent qu’il n’existe que le PC pour profiter des jeux de cet envergure, et moi j’ai tenté sur Xbox 360 pour éviter les problèmes de la plate forme « élitiste » (installer le jeu, passer 5h à le configurer, régler les bugs etc… Quel élite !). On dit souvent qu’un jeu addictif est un jeu qui vous bouffe votre temps de façon à ne pas voir celui-ci défiler. Le problème de Skyrim c’est que même quand je n’y jouais pas je pensait encore à comment je vais terminer tel quête,  par où passer pour rejoindre tel village paumé etc. Vraiment Skyrim aura été une expérience singulière dans ma vie de joueur. Jamais je ne me suis levé à 6h du matin pour avoir plus de temps pour explorer les contrées de Bordeciel ! Et même si la fin est légèrement daubée le voyage en valait largement la peine !

Bilan Xbox 360 Metal gear Revengeance
Coupé décalé

Quand je suis trop curieux pour tester un jeu mais pas assez aventurier pour l’acheter je demande à mes partenaires presse de voir si je peux en recevoir une copie. Des fois je suis déçu (auquel cas j’ai bien fait de ne pas dépenser mes économies) et des fois c’est une baffe qui te viens dans la face. Mon dieu que j’ai kiffé Metal Gear Rising Revengeance sur ma Xbox 360 ! Autant le jeu est court (7h de mémoire) mais MON DIEU quel intensité ! Tout est sublimement dosé dans Metal Gear Rising : l’action, la musique, les combos… Même les QTE sont ici utiles pour ne pas relâcher la tension du joueur pendant les phases un peu plus passives. J’avais l’impression de jouer dans un clip musical de ouf (ceux que vous imaginez dans votre tête quand on bon morceau se lance dans votre MP3). Achetez-le et aimez le à votre tour !

Bilan Xbox 360 Halo 4
La next gen avant l’heure

Halo 4 est paradoxalement pour moi le vrai passage à la Next Gen. Même si je n’ai jamais réellement accroché à la série des Halo a cause d’un manque de feedback dans les armes (on a l’impression de ne jamais toucher sa cible) mon dieu que je l’ai kiffé ! J’ai littéralement redécouvert ma Xbox 360 avec ce titre. Le mode histoire dure une bonne 10 aine d’heures et vous allez vous en prendre plein la tronche, visuellement c’est OUFISSIME ! Très sérieusement je ne pensait pas la Xbox 360 capable d’une prouesse aussi parfaite, on m’aurait dit que le jeu tournait sur Xbox One j’y aurais cru. La musique est géniale et MON DIEU QUE CETTE HISTOIRE EST COOL ! Jamais je n’ai eu autant d’empathie pour les deux personnages ! Cortana est la meilleure chose qui existe dans Halo 4 et vous allez l’aimer. 343 Industries a sublimement repris le flambeau, vivement la suite !

Conclusion – Xbox 360

Première console haute définition dans mon salon, la Xbox 360 m’a vraiment fait découvrir des merveilles. J’aurais pu encore parler des heures du Prince of Persia que j’ai adoré, de Star Wars Le Pouvoir de La Force qui m’a vraiment plu et bien d’autres… Mais on va en rester là ! Après 3 modèles différents achetés je pense que cette console restera pour moi la solide référence de cette génération. Et encore une fois c’est MON avis, arrêtez de justifier le pourquoi du comment j’aurais tord.

pan pan

4 thoughts on “L’heure du bilan – La Xbox 360

  1. Ahhh Fable II ! J’adore 🙂
    Faudrait peut-être qu’un jour je m’y remette car je ne l’ai toujours pas fini et pourtant c’est un des jeux où j’ai le + joué sur cette console (je vois déjà le message de ouf qui va m’indiquer combien j’ai gagné avec toutes mes propriétés que je loue – depuis le temps que je n’ai pas lancé le jeu je vais être riche ! lol) Puis j’ai été surprise car on pouvait choisir d’incarner un homme ou une femme, mon choix a été vite vu :3
    Pour Halo je ne suis donc pas la seule ^.^ » je pensais que je n’étais pas douée pour tuer mais ça me rassure de voir que d’autres ont aussi le même problème pour toucher les adversaires…
    Sinon sur 360 je suis fan de Soul Calibur 4 (j’ai bien aimé le fait de pouvoir créer ses propres personnages) ainsi que de Burnout Paradise ! Et bien sûr un de mes préférés même si c’est assez répétitif mais où je peux foncer dans le tas sur une B.O que je me lasse pas : Ninety-Nine Nights !
    Ensuite à l’époque je me rappelle de Lost Planet Extreme Condition pour ses graphismes !
    ça m’avait marqué tellement que je trouvais ça réaliste..

    1. Haha mais oui c’est vrai que le loyer des maisons augmente même quand on ne joue pas ! Y’avais même une histoire de changer l’heure interne de la console pour gagner des sous rapidement xD.

      Pour NNN j’ai toujours été un peu curieux mais je pense que c’est comme pas mal de RPG de la 360, des titres qui vieillissent mal :/ Si je me trompe je l’essayerai avec plaisir !

  2. Ah, la Xbox 360, c’est vraiment une très bonne console, il y a de bonnes exclus. J’avais joué à Halo qui m’avait vraiment bien plus chez un pote mais va savoir pourquoi, je ne l’ai jamais racheté car je repoussais à chaque fois…

Laisser un commentaire