Test – Pokémon X Y sur 3DS

Pokémon X Y Cover

Pokémon X Y est l’évolution logique et attendu de la série des Monstres de Poche crée par Game Freak pendant ma tendre enfance : enfin la série passe le cap de la 3D ! L’usine à billets de Nintendo est vraiment une série inter-générationnelle que je suis content d’avoir connu à ses débuts. Quels sont donc les nouveautés de ce parti pris graphique ? Quid des nouveautés de cet opus ? Quel starter choisir ? On va répondre à tout ça !

Pokémon X Y panorama
Le résumé de Pokémon X Y en une image

On commence comme à son habitude le périple Pokémon par un événement à la con : vous êtes nouveaux dans le quartier et vos charmants voisins commencent déjà à vous harceler de trucs Pokémon. Le Professeur Platane vous à convoqué pour partir arpenter la région de Kalos avec ces nouveaux gamins afin de remplir le Pokédex à sa place. Si j’étais à la place de mon personnage je regretterais d’emblée le déménagement, votre maman n’aidant pas à la chose étant donné qu’elle vous chasse quasiment de la maison « Tu verras c’est chouette de vivre comme un sans abris en combattant des inconnus. ». décidément les valeurs du monde de Pokémon sont fantastiques !

Pokémon X Y Kalos
« Inspiré de la France, pas de ces connards de Sudistes »

Une fois le Pokémon de départ choisis (un Renard de feu, une Grenouille et un… heu… un truc avec des plantes sur la tête) vous ouvrez la carte et… Oh ! Surprise : Pokémon X Y est calqué sur la France ! Enfin le Nord de la France hein, faut pas déconner ! Qui aimerais découvrir les quartiers insalubres de Marseille et les gens grossiers et menteurs du sud de la France ?! C’EST PAS COMME SI J’Y VIVAIS CONNARD (au passage je confirme un stéréotype, manquerait plus que je soit raciste). Bref, je râle je râle mais Pokémon X Y est -comme presque tout les autres avant lui- très bon.

L’aventure se déroule donc de façon un peu monotone mais sympathique dans une région typiquement française, je pense que je vais arrêter de comparer les clichés et la réalité car bon, c’est tout mignon au moins. Un ou une rivale va vous être affecté mais ça on s’en fiche, une team (la Team Flare) va faire des trucs très très vilain et faudra aller les battre mais ça on s’en fiche, des badges à collectionner pour savoir qui exploite mieux la faune locale seront à gagner : on s’en fiche toujours, une morale à deux balles expliquant que capturer des êtres vivants et les stocker dans un PC toute sa vie c’est cool sera de mise mais encore une fois ON S’EN FICHE ! Que demande le peuple donc ? Les nouveautés à la fin !

  • Même si je suis incroyablement négatif dans mon avis au dessus ça veux pas dire que je n’ai pas aimé le jeu (vous avez tous louché sur l’appréciation de 4/5 de toute façon), disons que ça m’amuse de caricaturer un peu la critique. Soyons donc sérieux deux minutes : qu’est ce qui est cool ET nouveau dans Pokémon ?
Pokémon X Y combat méga évolution
SUR-DIGIVOLVE TOI !
  • Le système de Méga Evolution : Même si certaines sont moches ça apporte un renouveau tactique très très appréciable. Même si certains crient au « Arrété de fer kom lé digimon ptin… » (oui les rageux parlent en faisant des fautes c’est un fait), la feature est globalement bien accueillie et demande une préparation pour le online.
  • Le Online justement ! Petite révolution chez Nintendo, celui-ci est carrément bien construit. Votre liste d’amis est toujours présente dans l’écran tactile, vous pouvez vous battre ou échanger des Pokémon d’une pression sur le bon bouton et SURPRISE : un chat audio est présent ! Révolution !

Mega Lucario Pokémon X Y

  • Le Parc Ami. Pokémon X Y amène la collection à un nouveau niveau : en plus de collectionner les Pokémon il va falloir également collectionner les amis ! Une fois l’aventure terminée vous aurez accès à un parc où chacun de vos amis jouant à Pokémon sera converti en espace de chasse. Chaque ami est lié à un type de Pokémon et peut en avoir 3 différents maximum. Trèèèès pratique !
  • Les EV et IV sont plus facilement montables. Si Pokémon X Y est votre toute première version vous n’allez pas vraiment comprendre ces termes,  pour faire simple chaque Pokémon possède plusieurs statistiques (Attaque, Attaque Spé., Défense, Défense Spé., PV et Vitesse), ces statistiques sont plus ou moins importantes quand le Pokémon est généré c’est ce que l’on appelle les IV. Chaque victoire remporté sur un Pokémon adverse permets de gagner des EV, c’est comme les IV sauf que vous pouvez les attribuer où vous voulez en fonction du type de Pokémon vaincu. Pokémon X Y permets de faire ça plus simplement avec un mode d’entraînement dédié bien moins relou et plus rapide ! A vous les brutes de compétition sans perdre votre emploi !
Pokémon X Y Photos
Mes photos souvenirs de l’aventure Pokémon X Y
  • Ah les échanges miracle c’est trop cool aussi ! Filez un Pokémon au pif et vous en aurez un autre au hasard !
  • Le type fée qui à lui seul bouleverse pas mal la grille tactique qui dit « un tel est efficace contre untel », anodin mais bienvenue !
  • Pikachu dit maintenant « Pika Pika » <3

Légèrement déçu sur deux petits points : la taille de la génération, finalement assez faible (une 60aine de Pokémon exclusifs à Pokémon X Y). Et la 3D de la 3DS qui baisse grave le framerate, est quasi-inutile en dehors des combats et pas si bien foutue. Même si personne n’utilise la 3D ça fait tout bizarre de voir que même Nintendo s’en branle.

On s’est moqué gentiment mais globalement Pokémon X Y reste un RPG très solide, c’est pas pour rien que de toute façon il est listé dans mes dix essentiels 3DS.

sisi

2 thoughts on “Test – Pokémon X Y sur 3DS

  1. Assez fort ce côté nostalgique exacerbé. Enfin, la présence très forte des anciens starters, un univers ENFIN en 3D intéressante et d’anciens Pokémons … De quoi contenter beaucoup de joueurs, nouveaux et anciens!

Laisser un commentaire