[In Ciné] Riddick avec Vin Diesel

Riddick cover

Après les très bons Pitch Black et Chroniques de Riddick Vin Diesel raccroche un peu les voitures de course pour revenir à un de ses premiers amours : le personnage de Riddick !

Sans être une série ultra connue la licence Riddick compte quelques adeptes (j’en fait partie), d’ailleurs ne vous attendez pas à un chef d’oeuvre d’univers ultra développé avec des enjeux démentiels non non ! Nous voulons voir une seule chose : Riddick l’anti-héros qu’il faut pas faire chier contre des mecs qui veulent sa peau. De ce coté là on est pas déçu, en fait le reproche immédiat que je pourrais faire à ce film est d’avoir voulu caser autant de fan service en peu de temps avec un budget ridiculement bas comparé aux 110 millions de dollars des Chroniques de Riddick (38 millions pour celui-ci).

Affiche Riddick 3
Ça pue quand même un peu la classe.

Déjà bonne chose à savoir : Riddick est la suite directe du second opus. Seconde chose à savoir : pas besoin de l’avoir vu vu qu’une scène de Riddick explique qu’en gros il se fait jeter comme une merde de l’armée qu’il commandait dans le second opus. Point de vengeance ou de cassage de gueule, il est pas comme ça notre Riddick. A la manière d’un animal le gigolo marche à l’instinct et n’est pas vraiment rancunier ou vengeur dans l’esprit. En gros l’intrigue du film va tenir sur le fait que le Furien (la race auquel appartient Riddick) va tenter de s’échapper du caillou sur lequel on l’a laissé pourrir. Je pourrais même vous spoiler en vous disant qu’il va se faire un chouette ami canidé mais comme on voit ça sur les trailers, les bandes d’annonce et au début du film j’ai envie de dire qu’on s’en fiche !

Riddick
Le personnage secret de Game of Thrones !

« Mais Dilan, Riddick c’est cool donc ? » Patience ! Oui c’est cool, déjà parce que Vin Diesel (c’est un argument ouais) et qu’il joue son personnage avec ses tripes. Même en tant que spectateur on a peur de lui et de ses réaction, car l’instinct qui le pousse à survivre le rend forcément peu prévisible (par contre il maîtrise parfaitement l’art du trolling). Ensuite c’est cool parce que finalement l’intrique de Riddick est assez proche de celle de Pitch Black, ok c’est un point facile mais ça a le mérite d’être efficace. PAR CONTRE (et j’écrit en majuscule car je suis pas content) : Pourquoi vouloir changer l’intrigue du film à mi-chemin ? DE QUEL FUCK FAITES VOUS CA ? L’intrigue de Riddick étant déjà assez plate dès le départ le fait de la retourner à mi-chemin ne donnera pas plus de consistance à l’histoire (ça fait une bonne crêpe au pire)… Vous avez de la chance que l’on s’en fiche un peu car le centre de l’attention reste bel et bien Riddick. Riddick contre les mercenaires, Riddick contre les Aliens, Riddick contre la blessure mortel à la jambe, Riddick contre le mec avec la boîte… C’est sur que c’est un peu moins pédé que Martine à la plage !

OUAAAAAAIS !

3 thoughts on “[In Ciné] Riddick avec Vin Diesel

  1. J’ai adoré les deux premiers, surtout les Chroniques de Riddick qui m’avait bien surpris avec son univers finalement assez intéressant et rafraîchissant dans le domaine de la SF. J’ai trouvé la DA vraiment inspirée et magnifique. Mais la bande-annonce de celui-ci que j’ai vu au cinéma (et donc la VF n’aidant pas) m’a laissé de marbre et ne fait pas du tout envie. Le coup de « une punchline – une scène d’action – une punchline – une scène d’action » à répétition m’a fait froid dans le dos. Visiblement, il n’est peut-être pas aussi creux qu’il en l’air. Je pars assez dubitatif mais j’irai quand même le voir parce que merdre, c’est Riddick quoi 😀

Laisser un commentaire