« Persona c’est mieux que Final Fantasy »

Final Fantasy Persona

Au rayon des phrases un peu gratuites et pourries qu’on te balance à la tronche je place « Non mais [Tel Truc] est largement mieux que [Tel truc que tu aimes bien] ! » à coté de « Non mais t’as pas vu [Tel Film] t’as raté ta vie ! », sachez d’ailleurs qu’une place existe en enfer pour les personnes prononçant ce genre de phrases. Aujourd’hui on va attaquer un article sur ce constat énervant et complètement faux qui m’a été donné par un revendeur qui comparait la licence Persona et Final Fantasy.

Le fuck Persona Final Fantasy
Chibi Squall est fâché.

Sans y vouer un culte aveugle j’adore Final Fantasy, je sais reconnaître quand il y a des défauts à certains opus mais ça reste globalement une licence solide. La première fois que l’on m’a parlé de Persona c’était -vous l’avez compris- au travers de cette remarque un peu agaçante « Non mais tu verras c’est tellement plus profond ! ». Le mec m’avais dit ça à l’époque où Persona 3 ressortait sur PSP et pour le coup j’ai un peu laissé passé l’affaire sur le moment. Pour clarifier les choses je pense que tu sais ce qu’est Final Fantasy mais peut être pas Persona, en gros c’est une licence dérivée de Shin Megami Tensei (réputé pour sa difficulté) où l’on incarne un groupe de lycéens invoquant des Persona (personnalité enfouie) pour combattre dans un univers donné. Dans le Persona 4 par exemple ça se passe dans un lycée et le héros doit résoudre une série de meurtres mystérieux se passant dans une chaîne de TV n’apparaissant qu’à minuit les soirs de pluie.

Honnêtement Persona m’a gonflé.

Je ne dis pas que je ne toucherais plus jamais à un jeu de la licence mais pour avoir joué à Persona 4 sur ma PS Vita je peux vous dire que finalement c’est pas si bien que ça. Persona mets en avant son double gameplay : d’un coté vous avez une simulation de vie de lycéen, vous vivez votre vie normalement et vous vous liez d’amitié avec des gens. Plus vous passez de temps avec eux et plus vos « liens sociaux » vont grandir et vont permettre aux Persona du « type » de cette personne d’évoluer rapidement. Ces mêmes Persona vous aidant à combattre elles sont alors le lien entre le coté « vie sociale » et « RPG traditionnel ». Vous avez la possibilité d’aller XP ou avancer dans le jeu en passant de l’autre coté de la TV à tout moment. Et c’est là que le bas blesse cruellement !

Persona 4
Je me suis bien amusé tout de même pendant 20 heures.

Persona est une excellente simulation de vie sociale mais un mauvais RPG, sur mes 20h de jeux et 30 pour ma copine on en arrive au même constat : le jeu est cool mais le coté RPG est gonflant. Gonflant car mal fait et intégré dans une semi arrache qui dure depuis 4 opus. Peu de pouvoirs, décors répétitifs et pouvoir de décision amoindri par un coté aléatoire trop prononcé sur certains gros affrontements. Persona est pour moi une simulation d’amitié super intéressante et profonde cassée de temps à autres par des mécaniques RPG bancales.

Peut-être que ce n’est pas ce que les fans de la licence ressentent mais je ne suis en aucun cas à coté de la plaque, les ressentis sont des choses personnels et mon avis ne changera pas sous prétexte que quelqu’un va me crier que j’ai tord.

Pour en revenir au comparatif de base, pour avoir testé les deux séries je dirais que Persona et Final Fantasy ont autant de rapport entre eux que Minecraft et Battlefield (ouais les deux ont une vue à la première personne, c’est forcément des FPS !).  D’autant plus que Final Fantasy -sans vouloir forcément le défendre- innove à chaque épisode alors que Persona reprends le concept de base pour réécrire une nouvelle histoire. Bref jouez aux deux licences, Persona 4 étant sorti il y a peu sur PS Vita ça devrait pas vous faire de mal.

TeamIde pour ma part

11 thoughts on “« Persona c’est mieux que Final Fantasy »

  1. Le jour où je pourrais tester Persona en Français peut-être que je pourrais avoir un avis. Mais bon si tu n’as pas d’avis sur la question c’est que tu as raté ta vie de gamer !

    Final Fantasy c’est bien, il y en a des géniaux et d’autre à chier et la moyenne dans tout ça je n’en sais rien

  2. Bon, je vais faire mon piailleur, mais comparé Persona à FF, c’est réducteur, vu que Persona, c’est une sous-série des Shin Megami Tensei (SMT), et forcément, tu te limites là à 5 jeux d’un côté contre… je sais pas trop… au moins une quarantaine de l’autre.
    Après, admettons que les Persona sont les SMT les plus faciles d’accès donc pourquoi pas, surtout qu’en plus, tu te bases sur celui qui est objectivement le meilleur, du coup si tu n’aimes pas P4, je te conseille de ne pas tenter les autres jeux de la série.

    A côté de ça, FF ou SMT ? J’adore les FF, pourtant sur PS2, mes jeux préférés sont Persona 4 et les 2 Digital Devil Saga, et que dire de la DS où on ne peut décemment pas comparer les FFCC plus que moyen au Devil Survivor qui sont 2 tueries (mais à conseiller uniquement aux joueurs chevronnés).

    Quand on regarde les scores, c’est assez éloquent, tous les SMT ne sont pas parfaits, mais même le SMT le moins bien noté (Devil Summoner sur PS2) a quand même de « bonnes » notes, alors que pour les FF…

    Après, #TeamFF ou #TeamSMT, dur dur, les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Si j’ai envie d’aventure avec des héros qui parcourent le monde dans un univers heroic-fantasy, FF ! Si je veux des histoires pleines de démons avec un ton adulte, SMT !

    1. C’est pas que j’ai pas aimé P4, j’ai vraiment adoré me prendre pour un ado et tenter de draguer Chie pendant l’aventure mais au niveau des mécaniques de combat je trouve qu’on est largement en dessous de ce qui se fait actuellement (enfin même sur PS2 Final Fantasy X était à des années lumières de complexité avec ses combats). Le « problème » de Final Fantasy c’est d’être noté comme un jeu grand public alors que Persona et SMT en général sera critiqué selon son attribut de jeu de niche. C’est un peu con parce que au final de nos jours le RPG traditionnel est presque en passe de devenir un jeu de niche :/

      1. Autant je veux bien que FFX soit un jeu « complet » (le sphérier permet de faire beaucoup de choses), mais je n’ai pas souvenir qu’il soit « complexe ». A la limite, je trouve FFXIII plus complexe avec ses jobs à modifier à la volée.
        De l’autre côté, je trouve les SMT plus compliqués, avec les forces et les faiblesses de chacun qui peuvent modifier l’issue d’un combat en quelques secondes (ahhh, SMT3 et ses game over sans prévenir parce que le héros s’est pris un hama dans la tête…), mais bon, est-ce que de la complexité ou de la difficulté ?
        Ceci étant, s’il y a bien un point où je suis d’accord, c’est que le RPG (et en particulier le JRPG) est devenu un jeu de niche (ou redevenu plutôt :p)

        1. Je vois ce que tu veux dire pour FF X, en fait quand je veux dire « complet » c’est que t’as énormément (l’air de rien) d’aspects à gérer en combat : invocations, changement d’équipiers, overdrive, timeline de combat… Là ou Persona (pas SMT, je connait pas) ne propose qu’une vision extrêmement simplifiée du J-RPG avec les mécaniques « vitales ».

          Pour en revenir au J-RPG, il n’y a cas voir les Google Trends sur le sujet qui sont effrayantes sur la licence Final Fantasy :/ http://bit.ly/12JJYN9

  3. Pas d’accord sur la comparaison de fin. Il y a plus de relations entre Final Fantasy et Persona que de Minecraft à Battlefield. Disons que le côté RPG est « différent »; ce ne sont clairement pas les mêmes franchises, c’est certain … Mais elles restent compatibles.

    Et si tout cela était une histoire de goûts ? Par contre; les phrases clichés oui, sont énervantes. Les comparaisons sont fortes aussi dans le cinéma avec les clichés du genre « Tu as pas vu tel film ? Pfff … », ou « Comment ne pas aimer Le Seigneur des anneaux ? T’as rien compris à la vie ! »

    D’ailleurs, tu avais réalisé un autre article de ce style : « Si tu n’as pas joué à tel jeu … Tu as raté ta vie! ». L’idée est un peu semblable, au fond … 🙂

    1. J’ai cherché une énormité à dire à la fin pour souligné la bêtise ^^. FF et Persona sont du même genre mais diffèrent à chaque mécanique de jeu c’est difficile de les comparer je trouves.

      J’aimes bien râler dans mes articles, en plus je sais que je suis pas seul à critiquer ce genre de comportements un peu gamins 😀

  4. tiens première fois que je lis ce que j’ai ressenti. j’ai adoré me plonger dans ce jeu. mais au bout d’une trentaine d’heures ça ma saoulé. la faute aux donjons mal faits et répétitifs. c’est dommage car le potentiel est énorme.

Laisser un commentaire