[Chronique] Tester un jeu.

Ban_chroniques

[Chronique] Tester un jeu.

Testeur… Etant petit c’était vraiment un truc qui m’aurait fait rêver comme métier. Pouvoir vivre de sa passion en général c’est toujours un truc cool que l’on estime toujours un peu réservé à une élite triée sur le volet. Avec Internet de nôtre coté pas mal de personnes peuvent s’improviser testeurs du dimanche, que ce soit sur Youtube, votre blog personnel ou en tant que vrai journaliste. Mais comment on teste un jeu du coup ?

Que l’on soit clair tout de suite : vous lisez mon blog c’est donc pour avoir MON avis. N’allez pas me sortir que ça ne se passe pas en réalité comme ça ou que mes méthodes sont obsolètes/inintéressantes.Professor_Layton

Il est environ 10h du matin, je check mes mails puis mes commentaires de blog quand « DING », le facteur sonne à ma porte et m’amène une enveloppe. Je laisse votre imagination choisir quel jeu se trouve dans mon enveloppe ou même de savoir si c’est un de mes achats personnels ou un envoi de jeu de la part de l’éditeur, ce détail n’est pas très important. Pour ma part pour que l’envie de tester un jeu soit suffisante pour que je m’y investisse il faut un ou deux trucs :

  • Soit c’est un jeu que j’attends depuis des lustres, dans ce cas aucune question se pose vous n’avez même pas fini de lire cette phrase que je suis déjà en train d’y jouer.
  • Soit c’est un jeu qui a suffisamment éveillé ma curiosité pour que je m’y intéresse. Des jeux comme Wonderbook, Kinect Adventure, Time & Eternity, Kid Icarus Uprising sont suffisamment intrigants pour que l’envie de tester soit là.

Dans tous les cas quand je sais que je vais recevoir un jeu j’évite de me spoiler au maximum les informations qui filtrent sur lui : peu de trailers, pas de tests, pas de vidéo de gameplay. L’important pour moi c’est l’isolement et l’envie de garder un sentiment de découverte qui ne sera pas influencé par un article paru sur un site ou une vidéo, c’est le meilleur moyen de formuler un avis qui n’est pas le sien.

Je lance le jeu et là le plus agréable se fait : jouer ! De temps à autres je prends des notes pour me rappeler que tel élément est à inclure dans ma critique (ok des fois je le fais pas…). Grande question pour vous les amis maintenant : peut-on noter un jeu sans l’avoir fini de A à Z ? A cette grande question je dirais « Oui et Non » (je me mouille pas trop tavu), en fait plusieurs raisons peuvent me faire raccrocher un jeu et cela n’est nécessairement pas synonyme de médiocrité. Déjà comment peut-on juger un jeu terminé à 100% ? Une fois le Platine / 1000G obtenu ? Une fois que le solo est terminé, quid du multijoueur alors ? Pour tester un jeu à mon humble avis il faut avoir suffisamment vu de celui-ci pour formuler une critique, alors combien du jeu faut il voir me direz vous ? C’est au testeur de juger, mais aussi son devoir de préciser quel a été son degré d’implication dans celui-ci.

Tester un jeu version presse
Une version presse est une version du jeu destinée à sa promotion.

Il est évident que tester en avant première un jeu est bien différent de le tester dans des conditions réelles, il arrive que la version fournie par l’éditeur n’est pas la même que la version commerciale, on a vu ça avec The Last of US qui dans sa version commerciale avait un joli bug de sauvegarde qui n’était pas présent sur les versions presse. Mieux encore : tester des serveurs multijoueur avant tout le monde signifie en toute logique que les serveurs ouverts pour les journalistes sont moins engorgés, plus fluides et donc plus agréables. Es-ce des conditions « réelles » de jeu ? Non, cependant formuler un avis sur ce qui a été montré est tout de même intéressant, ce que je voulais avant tout faire remarquer c’est que tester un jeu de façon exhaustive avec les contraintes actuelles relève de la pure utopie. Il faut faire « au mieux ».

Viens ensuite la rédaction du test en lui même, avec un peu les même problèmes que précédemment mais formulés différemment : « Que vais-je dire dessus ? ». Premier point : j’ai horreur de faire une synthèse point par point du type « Graphismes, Bande son, histoire … » c’est pour moi la pire des choses que l’on peut faire. Genre si t’as un jeu de merde mais que t’as une durée de vie de 200h tu va lui donner des arguments ? NON ! Pour moi un vrai test c’est avant tout quelque chose d’unique qui ne peut s’écrire selon un modèle de catégories prédéfinies à renseigner, chaque jeu est infiniment différent et s’appréhende de façon unique.

Puis comme pas mal de produits culturels viens l’heure de la note. Elle peut être sur 20, sur 10 ou sur 5 même, elle est un repère visuel pour le lecteur un peu fainéant (80% de l’Internet environ). Même si son rôle est discutable sur bien des points dans les faits je dirais « pourquoi pas », mais le « score » obtenu par tel ou tel titre est soumis à l’appréciation même de la personne qui teste. Quand on corrige un contrôle de Français y’a un barème, je sais pas genre -2 points par faute. Comment ça marche pour les jeux vidéo ? -5 points par bug ? 10 Points pour la Direction Artistique ? Vous voyez où je veux en venir.

Tester un jeu AVGN
Le mâle Alpha des testeurs Youtube <3 Chaîne (US)

De même, je serais forcément plus sensible à un Final Fantasy qu’a un PES. Est-ce que le 3/20 que je vais coller à PES parle à quelqu’un d’autre que moi ? Il est important de donner son ressenti -c’est même la base de la critique- mais de là à proposer une notation fantaisiste qui ne parlera finalement qu’au rédacteur du test c’est presque insensé ! Je suis plutôt pour instaurer un « état » de satisfaction du testeur, qui même si cela reste relativement flou permets d’avoir un avis « Ça vaut le coup », « ça vaut pas le coup ».

Pour ma part je sais très bien que quand on me demande de tester un jeu je vais forcément intégrer une petite « notation » que j’appelle maintenant « ressenti », étant donné que mon site a une vocation beaucoup plus personnelle que les autres une petite note peut aider à avoir mon avis rapidement. Bien entendu ça reste toujours plus flou que de comprendre le pourquoi du comment en lisant ma critique, mais les fainéants sont assez conservateurs ce de système.

Files moi la moyenne batard

17 thoughts on “[Chronique] Tester un jeu.

  1. Yop !

    Je ne mettrais pas de note, mais je t’avoue que ton article était très intéressant.

    Petit je voulais aussi tester des jeux vidéos (jouer toute la journée, le paradis)

    Mais très vite j’ai compris que c’était un véritable métier, qu’on ne testé pas forcément les jeux que l’on voulais et qu’il fallait surtout apporter un point de vue pro.

    J’ai aussi le souvenir que l’on peut devenir testeur de jeux vidéo dans certaines boîtes mais généralement on teste que les jeux de l’entreprise (je prend pas en compte les sites de jeux vidéos) après je ne sais pas si ça a changé entre temps, ces infos date de plusieurs année.

    Autres points, mais là je vais vraiment pas aidé car je n’ai pas le document sous la main ^^ mais je le souvenir qu’il y a un établissement qui propose une petite formation de 2-3 mois en tant que testeur de jeux vidéo et si je me trompe pas c’est dans le Sud de la France qu’il se trouve, mais a vérifier ^^

    En tout cas vraiment pas mal ton article 😉

    1. Testeur « professionnel » c’est vrai que ça existe, mais c’est long et pénible, ça sous entends souvent de solides connaissances en GD et LD pour pousser le jeu dans ses limites et s’assurer de sa stabilité. Être testeur pour le compte d’une entreprise est souvent fastidieux et mal payé :/

      1. Je me disais bien mais je n’étais pas vraiment sûr (sur le métier)

        tester un jeu en tant que Blogueur je trouve ça cool, mais c’est vrais qu’après le sens critique du testeur apporte beaucoup pour le lecteur. Enfin pour moi.

        Par exemple si y a un jeu que je veux acheter sans trop savoir si il est bien. Je vais préférer voir plusieurs avis ou si je peu je look en Gameplay vidéo et je me forge ma propre opinion.

  2. Je suis plus gentille que les autres, je te mets.. 20/20 ! =)

    En tout cas, l’article est « excellent » même si je ne suis pas d’accord avec toi à propos les catégories : Graphisme, Bande Son. Je les utilise afin de pouvoir mieux m’exprimer sans me casser la tête à rédiger un gros pavé pour ne rien dire. Mais comme tu l’as toujours dis, chacun son propre avis.

    1. Chouette une bonne note !

      C’est vrai que dans l’absolu segmenter son avis par domaines c’est pas non plus la pire des choses, mais voir ça sur JVC qui est le plus gros site jeux vidéo de France ça me fout un peu les boules. La « facilité » de la chose est à l’opposé de leurs métier.

  3. Vu qu’il n’y a plus de fautes, je lui mettrais bien un 18. Oui, je monte pas plus haut, la perfection n’existe pas après tout 😛

    Non, je ne monte pas plus haut car tu parles d’une éventuelle « notation » ou ressenti comme tu dis si bien (ce que j’appelle moi appréciation personnelle) de PES. Je n’arrive pas trop à comprendre : quel intérêt tu aurais de traiter d’un tel sujet si tu n’aimes pas ce style de jeux ? Même dans les gros sites spécialisés, chaque rédacteur a quand même son spectre de styles plus ou moins dédié selon ses goûts. Alors autant dire qu’en tant que blogueur, tu as d’autant plus la liberté de choisir tes sujets et ce, même si tu noues des relations avec les éditeurs et autres distributeurs de jeux version presse. Et puis bon, honnêtement, je trouve qu’il n’y a vraiment aucun intérêt à l’exercice de s’attarder sur un sujet dont on n’a aucune espèce d’affinité sur le style ou concept même, ce sera même plus pénible pour tout le monde. Toi pour devoir te coltiner des sessions de jeu sur un truc qui te sort par les yeux bien avant de commencer à lancer ta console (en plus de devoir prendre du temps pour écrire, une vaste perte de temps dans ce cas précis). Et pour le lectorat dont j’imagine qu’une partie viendrait là car le jeu l’intéresse un tant soit peu ou y a même déjà joué et est juste curieux de voir l’avis des autres. Quel intérêt de lire quelque chose qui était déjà condamné par avance bien avant même que le jeu ne soit annoncé tout ça parce que « c’est un jeu de tel style et que de toute manière, j’aimerais pas parce que j’aime pas jouer à ce genre » ? Je n’en vois pas beaucoup. Ça me fait un peu penser à JV.com lorsque le dénommé Logan se met à tester un RPG : rien que par l’absurdité de ses arguments, on sent à plein nez que de toute manière il n’a pas l’habitude du jeu de rôle, n’apprécie pas forcément d’y jouer. Et là, c’est une véritable catastrophe (amusante à première vue, grisante au final pour quelqu’un ayant fait ses armes dans le style qu’il ai lui-même aimé le sujet abordé ou non).

  4. Yep, assez d’accord avec Margoth. Le fait de tester un jeu d’un genre que l’on conspue à la base n’a pas vraiment d’intérêt. Dire qu’un jeu de base ball, c’est de la merde, ça ne va parler à personne. Il faut un certain background de joueur et un peu de culture sur les sujets abordés avant d’attaquer la critique de certains jeux, sinon les arguments avancés vont vite se faire démontés. Surtout si, justement, le jeu est bon. Adieu la crédibilité après ça!
    Après je suis d’accord sur le côté « ressenti ». Un test, à mon avis, se doit d’être aussi objectif que subjectif. Il faut s’impliquer dans le récit et partager sa passion (l’objectivité, c’est chiant), tout en pointant du doigt les trucs sales.

    Voila, 16/20 sinon 🙂

Laisser un commentaire