[Test] Tomb Raider – The Wild Wild Quest !

Tomb Raider

Tomb Raider Test DilanNoKaze

[Test] Tomb Raider – The Wild Wild Quest !

Tomb Raider à toujours été pour moi une grande série qui a d’ailleurs participé en son temps à la renommée de la Playstation première du nom. J’ai toujours pris plaisir à chaque épisode testé et je dois dire que j’ai vu ce reboot (pratique très à la mode) d’un oeil sceptique… Après pas mal d’heures de jeux, qu’en est il vraiment ?

Tomb Raider
Le gameplay lié à l’environnement est chouette !

Parce que Lara Croft Nathan pas !

Hop je lance le DVD du jeu, je rigole devant le « mode multijoueur » proposé à l’écran d’accueil et décide de me lancer dans une bonne vielle partie solo.  La cinématique d’intro est très soudaine on sent qu’il faut placer l’action et vite (trop vite) au détriment du pourquoi du comment de la venue de Lara Croft et de son équipage dans cette mer pour découvrir le secret de la reine Himiko.

La jeune femme se retrouve donc attachée la tête à l’envers dans une espèce de sordide caverne et l’on réclame déjà mon attention « Utilisez le stick gauche pour vous balancer » (bon une QTE n’a jamais tué personne), je m’exécute et Lara Croft se vautre en beauté sur un clou d’une bonne dizaine de centimètres qui dépassait du sol. Elle se l’arrache seule en hurlant sa douleur (au passage j’espère pour elle que son rappel du Tétanos est à jour) et s’échappe en courant tandis qu’un soldat Solarii (les bad guys du jeu) remarque que son hôte s’est évadée et tente de nous rattraper, le tout sur fond de grotte qui se délabre et s’effondre peu à peu. Pas de doute le ton est donné et la première chose que l’on peut tirer de Tomb Raider c’est que l’aventure sera éprouvante !

Très vite dans le jeu vous sera donné un arc qui s’avère être un des meilleurs éléments de gameplay, les sensations sont tellement bonnes avec cette arme de fortune que même une fois que vous aurez récupéré de vraies armes à feu vous vous en tiendrez certainement à votre premier amour qui a l’avantage d’être très silencieux. Le reste du jeu est par contre plus classique et propose un mélange des genres bien connus : Tomb Raider, Uncharted, Assasin’s Creed et Metal Gear parfois. D’ailleurs la belle ne cache pas ses inspirations et réussi une alchimie plutôt prenante, j’aurais quand même préféré que les inspirations de survie à la Metal Gear 3 soient plus présentes car on sent que le jeu sous exploite clairement cet aspect qui aurait avec ce détail été beaucoup plus crédible et prenant !

This Girl is on Fire !

Ce qui est intéressant dans ce nouveau Tomb Raider c’est de découvrir Lara Croft sous un autre jour, le jeu devient alors un parcours initiatique qui va lui apprendre à devenir celle que nous avions toujours connu. Les épreuves qu’elle endurera tout le long du jeu surprendront d’ailleurs la jeune femme (et le joueur) plus d’une fois rendant le « changement » de miss Croft non seulement nécessaire pour sa survie mais aussi pour celle des survivants du naufrage.

D’un point de vue purement graphique c’est très beau, tout est cohérent et détaillé et rien ne fait tache (même sur ma bonne vieille Xbox 360). Les différents effets sont très soignés, mention spéciale au rendu assez réaliste du feu (en même temps vu l’omniprésence d’explosions il fallait pas le louper je pense).

Autre point très intéressant, je m’attendais à 95% à ce que Tomb Raider soit un monde fermé très coulloiresque, en ce sens je n’avais qu’à moitié tord ! En effet le jeu variera les phases plus cinématographiques où l’action doit être coordonée et focalisée sur un point donné et les phases « libres » où vous pourrez aborder des objectifs de plusieurs façons différentes, explorer et même retourner dans des endroits déjà visités !

Pour progresser, Lara pourra récolter des matériaux sur les ennemis, les animaux et son environnement pour améliorer son équipement et même si en soit l’ajout n’a rien de bien nouveau il propose au moins un aspect « bricolage » inhérent à la survie qu’il est plaisant de retrouver. Vous pourrez aussi dépenser des « points de survie » dans différentes compétences, c’est juste dommage que certaines soient inutiles et que du coup les choix de répartition des capacités aillent en priorité aux facultés de combat.

Tomb Raider
Une journée banale hein !

Du plomb dans la tête

La surenchère de gunfight plaira certainement aux fanas du genre et aux admirateurs d’Uncharted (personnellement c’est pas trop ma came), ces phases sont d’ailleurs nombreuses et prenantes, surtout grâce à l’oppression générale qu’exerce l’île sur le joueur : on est susceptible à tout moment de tomber sur les Solarii. Ce mélange du « je ne suis pas seul » et de l’île semi aménagée apporte vraiment une atmosphère unique au jeu qui est à mon sens la grande force de Tomb Raider.

Mais y’a pas que les flingues dans la vie et Lara Croft devra aussi se servir de sa tête pour les phases d’exploration, vous aurez droit à un « 6ème sens de survivante » (c’est la mode dans les jeux Square les 6ème sens ?) qui vous permettra de voir qu’est ce qui peut vous être utile dans votre environnement (objets de collecte, caisses de munitions etc.). D’ailleurs le jeu propose des tombeaux facultatifs que je vous recommande vivement d’explorer si vous avez connu et aimé Lara Croft avec ses débuts d’aventurière chasseuse de trésors, bien qu’un peu courts ils ont le mérite d’exister et de reposer l’action pour prendre le temps d’un peu de réflexion, un chouette ajout !

En conclusion :

Tomb Raider est un très très bon jeu ! Un reboot finalement bienvenu dans la série qui amènera sans doute d’autres « suites » dans le même esprit. Même si les phases de survie pure sont finalement peu intéressantes et auraient méritées mieux et que les énigmes annexes ne vous demanderont pas plus de 3 neurones connectés, Lara Croft a le reboot qu’elle mérite et la voir revenir sur le devant de la scène est très plaisant ! Amis amateurs de bons jeux et d’action, en avant !

Ban test Questions rép

Et la durée de vie, ça va c’est pas catastrophique ?

Honnêtement je m’attendais à pire, le jeu est assez long au final (une bonne dizaine d’heures en hard) et les tombeaux supplémentaires sont très sympas (mais encore une fois un peu courts) à faire, il reste toujours le mode multi si vraiment vous voulez rentabiliser l’achat mais je ne m’aventurerai pas à en parler ici !

Alphajet : Est ce qu’ajouter un mode multi (bateau) à Tomb Raider a vraiment du sens alors que l’essence du jeu est solo?

Je ne l’ai pas testé personnellement et je ne le ferai surement pas. La mode des Multis à gogo ne me plait pas et c’est non seulement une mode qui se fait au détriment du mode principal des jeux « solo aventure » mais qui est aussi là pour appeler un public qui restera insensible à cet argument, qui achètera Tomb Raider pour le multi ? Hein ? Qu’il se dénonce !

Matthieu : Plutôt retour aux source ou jeu complètement en rupture ?

Difficile d’avoir un avis tranché sur la question, si je peux donner un pourcentage plutôt je dirais que Tomb Raider c’est 40% de Tomb Raider original, 30% de Uncharted, 10% d’Assasin’s Creed, 10% de Metal Gear et 10% d’originalité pure ! C’est en gros pour moi une intelligente exploitation de tout ce qui se fait sans pour autant renier le passé de la série (le futur de Lara en l’occurrence).

AlexisLemee : Comment vois-tu l’avenir de la licence ?

C’est quasi certain que Tomb Raider tel qu’il est défini par ce nouvel opus reviendra. Si la qualité est la même que ce jeu c’est clair qu’on se retrouvera avec une excellente nouvelle saga, encore faut il que miss Croft ne tombe pas dans le syndrome Uncharted pour simplifier l’histoire jusqu’à proposer un choix ultra restrictif au joueur.

Sarah : En tant qu’homme qui a connu la Lara « bimbo parfaite », comment trouves-tu la nouvelle version ?

Aucune préférence, les deux sont cool dans le sens où leurs personnalités sont assez opposées. C’est sympa de voir que justement la bimbo assez froide pleine d’assurance a été autrefois une jeune femme pleine de doutes et de fragilité. Les deux sont très bien comme ça, et j’espère que les autres jeux feront le pont entre ces deux facettes de la personnalité de Lara !

EXPLOSION copie

rueducommerce

Jeux Xbox 360 // Uncharted

10 thoughts on “[Test] Tomb Raider – The Wild Wild Quest !

  1. Ahaha j’adore tes jeux de mots ! xD

    J’ai ressenti la même chose au début du jeu, on est parachuté trop vite sans explications et même avec la caméra trouvée plus tard dans le jeu + les journaux, j’ai trouvé le tout un peu léger. J’attends de voir s’ils vont sortir des DLC appropriés où on en saura plus sur les origines de leur voyage et sur l’histoire de famille des Croft.

    J’ai trouvé que le panel d’armes était trop bien car, en jouant à deux chacun à son tour avec mon chéri, on avait le choix : moi qui préférait le bon vieux arc & le piolet (la grosse barbare !) et lui plutôt propre avec le pistolet 🙂
    Bon, sur la fin j’ai quand même utilisé le fusil à pompe parce-que c’est trop jouissif de voir les ennemis s’envoler XD

    Pour revenir sur ce que tu dis « on peut tomber sur les Solarii à tout moment », j’ai adoré comment ça a été mis en scène et surtout le fait qu’en revenant sur d’anciens camps, le décor avait changé (météo) et parfois, des ennemis sont présents suivant le jour ou la nuit ! Donc trop plaisant d’être surpris à chaque fois qu’on retourne en arrière 🙂

    Ta réponse à ma question est trop cute :3

    (Et sinon, je lis ton test au travail :D)

    1. Ceci est une réponse depuis mon travail également :p
      J’ai pas vraiment essayé de revenir sur mes pas, toi qui l’a fini à 100% (chapeau) t’as du faire plus d’aller/retours que moi !

      Content que ma réponse te plaise, mais voyons je suis un homme marié n’oublions pas :3

      1. Ahahah ! T’inquiète, tu crains rien je suis mariée moi aussi 😉

        J’ai pas trop fait d’aller retours en fait sauf dans les 2 premiers camps car tu as besoin du [SPOIL] super piolet [/SPOIL] pour terminer les zones à 100%. En général, je ne quittais pas une zone sans avoir tout fouillé et passé au crible XD

  2. Ayant commencé le jeu tout juste hier, je me permets de venir réagir. De mon côté, l’introduction brute de décoffrage qui rentre directement dans le vif du sujet est loin de m’avoir dérangée. Déjà car cela donne une construction un peu atypique à ce que l’on a l’habitude de voir dans la narration dans le jeu vidéo (même si je me souviens avoir déjà vu ce genre de principe dans d’autres jeux malgré que je n’ai pour le moment aucun nom qui me vient en tête). Et puis, et surtout, cela rajoute à mon sens un certain relief à l’ambiance oppressante développée au sein du jeu, j’irais même jusqu’à dire que de mon côté, l’ignorance de la situation initiale m’a amené une certaine torpeur générale. Un malaise dans le sens où on est totalement désorienté dans un endroit que l’on ne connaît absolument rien, pas même son nom. Et le comportement de Lara, elle aussi morte de trouille, désorientée, gauche et perfectible, n’arrange pas les choses.

    Autrement, même si je n’ai pour l’instant pas été très loin dans l’aventure, je reste d’accord avec toi que l’aspect survie aurait certainement mérité d’être plus développé, surtout que l’ambiance générale lorsqu’on est lâché en pleine nature au milieu de la faune locale s’y prête brillamment. J’aurai bien imaginé une jauge de faim qui se viderait avec le temps (un peu comme on le voyait dans Dark Cloud et Dark Chronicles dans les phases de donjons avec la soif), nous obligeant à chasser, faire des réserves ou d’autres petits détails du même acabit comme du crafting de naufragé (fabriquer un arc avec les moyens du bord, ça aurait été top au lieu de le trouver tout fait). En tout cas, de mon côté, j’ai été très agréablement surprise de ce Tomb Raider où j’avais très peur de me retrouver face à un Uncharted bis bourré de salves d’ennemis interminables et de couloir. Au final, une certaine place a été laissé à l’exploration où l’on se doit d’éplucher tous les cm² de maps plutôt bien étendues à mon sens (ok, ce n’est pas GTA mais ce n’est pas Uncharted non plus) pour récolter tous les objets annexes. Comme tu l’as dit Tomb Raider semble taper dans beaucoup de râteliers – ce qui est une très bonne chose – afin de moderniser ses racines qui n’ont pas été reléguées aux abonnés absents (une bonne chose pour les amateurs de la série).

    1. Eh bien ça c’est du commentaire !
      Perso cette introduction soudaine m’a un peu désorienté en négatif. Ton point de vue tiens tout a fait la route cependant, a voir ce que préfère la majorité des joueurs après. ^^

      Même si le jeu reste un excellent équilibre comme tu dis je suis un peu déçu qu’il n’ai pas lorgné un peu plus du coté de Metal Gear Solid 3 qui sans être une référence absolue avait posé les bases simples d’un système de survie sans pour autant que le joueur soit pénalisé dans sa progression.

  3. Très bon test. Et les jeux de mots = t’es le meilleur.

    Juste un truc à remarquer, tu ferais mieux de mettre « SPOIL » pour ceux qui n’ont pas commencer le jeu et tomber sur ton article qui explique ce qu’il se passe au début du jeu. =)

    1. Haha merci, j’ai eu peur de me sentir seul de ce coté là ! xD

      Ok j’en prends bonne note, je pensait pas que ça gênerais étant donné que je parle du début mais si ça choque je pourrais procéder comme ça (je t’ai rien gâché j’espère ?)

  4. J’ai eu l’occasion de le tester chez une amie, me suis retrouvé bloqué comme un crétin pendant 20mn sur la première « énigme » du jeu. x]
    Sinon ‘suis assez d’accord avec ce que tu dis – pour ce que j’ai vu du jeu en tout cas – et il est probable que je me le prenne prochainement.
    Sinon j’ai remarqué que t’as pas du tout évoqué le doublage de Lara. Qu’est-ce que t’en as pensé ? (Perso je l’ai trouvé que très moyen)

Laisser un commentaire