[Test] Sleeping Dogs

Alors qu’il y a encore quelques années Square-Enix (et Squaresoft encore avant) était inévitablement associé au monde du RPG. Ces derniers temps l’offre s’est incroyablement diversifié et le rachat d’Eidos n’a fait qu’accroitre le catalogue de l’éditeur (avec Tomb Raider et Hitman en prépa’). Pourtant, Sleeping Dogs nous vient à la base d’Activision et était connu chez eux sous le nom de True Crime une série très sympatoche dans un monde ouvert tiré d’une des grandes villes du monde. Lastoryline des titres vous plonge toujours dans la peau d’un semi-flic prêt à s’infiltrer dans les gangs locaux pour mieux les comprendre et les démanteler de l’intérieur.

J’ai beaucoup aimé ce jeu, pour un gars comme moi qui n’est pas trop branché GTA-Like habituellement je dois dire que je suis surpris. D’ailleurs les deux seuls GTA-Like que j’ai aimé c’est Red Dead Redemption et ce Sleeping Dogs, la preuve peut être que je suis plutôt attiré par les univers originaux et soignés !

L’ambiance du jeu est vraiment cool. On s’y croirait !

Autant le dire tout de suite le jeu n’est pas parfait, certains points sont affreusement ridicules comme l’IA des ennemis un peu daubée « Oh t’as un flingue, attends je cours vers toi ! », les quelques bugs qui font peur pour de faux (les Glitch dans le décor ou dans les scripts de mission) ou encore le QI des civils et de la police proche du poisson rouge. Mais voilà dans Sleeping Dogs le charme opère quasi instantanément : imaginez vous au commande de votre Ferrari achetée au marché noir, Tears for Fears qui crache dans les baffles, vous longez le bord de mer de Hong Kong en vue de retrouver deux potes à vous pour récupérer de la marchandise pour le seul profit des Sun On Yee, la Triade à laquelle vous avez juré fidélité. On s’y croirait hein ?

Même si l’histoire peine un peu à décoller dans les premières heures, le jeu n’en reste pas moins addictif. Plus Wei va monter en grade au sein de la Triade et plus les missions vont devenir intéressantes et dangereuses, son statut d’agent infiltré est aussi une pression constante que l’on ressentira dans le scénario, ce qui se traduira en jeu par une jauge de police qu’il faudra éviter de faire descendre (tuer des civils, endommager le milieu urbain etc.).

A-t-il une bonne durée de vie ?

Si tu veux rusher le jeu, je pense qu’il est possible de le terminer en 10 heures sans trop de problèmes, tu passeras à côté de pas mal d’éléments du jeu et ed missions secondaires mais c’est jouable. Perso j’en suis à 20 heures et je n’ai toujours pas terminé tous les « à-côté », je vise les 1000g donc ça annonce encore un peu de temps d’exploration !

Y’a-t-il beaucoup de missions (secondaire/aléatoire) ?

Les courses de voitures, les saisies de drogue, les enquêtes policières, les services et le vol de fourgonnettes sont tout ce que tu peux faire en plus des missions principales c’est rarement ennuyeux et l’intérêt est toujours renouvelé.

« Wei, draw me like one of your french girls »

L’histoire est-elle intéressante ou c’est du « déjà vu » ?

Sans faire dans l’extrêmement original (surtout pour un True Crime au final) l’histoire est sympa, Wei est attachant, même si on ne saisit pas toujours ce qu’il a en tête. Certains seconds rôles marqueront l’histoire et des bouleversements radicaux viendront titiller la larmounette au coin de votre oeil.

Clairement pas original donc (un flic qui fait semblant d’être le méchant) mais l’angle d’approche est suffisamment original pour renouveler un peu la formule.

Pour toi les graphismes sont mieux/moins bien que pour GTA IV ?

C’est certain Sleeping Dogs est un peu en retard sur le plan technique, je dirais qu’il est comme GTA IV graphiquement (même si je suis loin d’être un expert là dedans). Ce qui ne gène en rien le sublime rendu de la ville de Hong-Kong dont l’ambiance a été reproduite très fidèlement (il me semble que la ville a dû être adaptée pour des raisons de gameplay, elle n’est pas donc 100% fidèle à la réalité).

FAAAALCON PUNCH !

Est-on, comme dans beaucoup de mondes ouverts, obligé de faire des missions taxi ? Les collectables sont-ils aussi inutiles que les pigeons de GTA 4 ?

J’ai été étonné de ne pas voir plus de missions Taxi, il y en a bien sûr, mais elle ne sont clairement pas abondantes, la profusion de Taxis (des vrais) dans la ville vous permettent d’ailleurs d’éviter de vous taper des aller-retours un peu relous.

Les items à collecter sont finalement pas si chiants que ça, ils seront indiqués sur votre map si vous vous débrouillez bien dans certaines missions et sont tous utiles à quelque chose (coffres avec argent/armes/habits, hôtel bouddhiste pour augmenter ses vies, statues de jade pour débloquer de nouveaux coups…).

Y a-t-il des choix, un peu comme dans True Crime, qui influencent la suite du jeu (gentil/méchant, fins alternatives…) ?

Non, aucune fin alternative. Le seul élément qui s’y rapproche un peu est la double jauge de mission : la jauge de police qu’il faudra éviter de faire baisser en épargnant les innocents et le mobilier urbain et la jauge de Triade qu’il faudra faire augmenter en réalisant des combos, détruisant les véhicules ennemis…

Les sons et musiques ne sont-ils pas trop répétitifs ou soulant ?

Les doublages sont très sympa, les stations de radio vraiment cools (Sagittarius FM FTW !) et le thème du combat de fin du jeu est tout simplement incroyablement bon. Non franchement Sleeping Dogs possède une playliste vraiment sympa, j’ai même découvert quelques artistes sympa pendant mes ballades.

Une scène d’infiltration.

Un joueur n’aimant pas la série des GTA peut-il accrocher à ce jeu ? Quels sont ses arguments ?

Je dirais l’ambiance, pour moi (qui n’aime pas spécialement GTA) je dirais que Sleeping Dogs propose peut être quelque chose de moins propre au niveau des IA que GTA, mais possède assurément un cachet qui lui est propre en créant un univers aussi riche en couleurs. J’ai rarement autant apprécié mes ballades nocturnes dans un jeu !

Les combats, ce n’est pas trop répétitif malgré les différentes skills ?

Ce qui est bien dans Sleeping Dogs c’est que tout ce que l’on récolte ou fait est utile à un moment ou à un autre. Chaque mission remplie vous donnera de l’xp dans vos compétences de police et de gangster en fonction de vos performances et vous aideront à débloquer des nouvelles aptitudes, de plus une quête qui consiste à rapporter des statues de jade au maître des arts martiaux du coin vous aidera à débloquer des nouveaux coups. Vous l’aurez compris le plaisir des combats dans Sleeping Dogs est renouvelé au fur et à mesure que l’on avance (et donc que l’on débloque des nouvelles compétences) dans le jeu. Les combats sont bien réalisés et la non-abondance des armes à feu fait plaisir à voir et rend la chose moins anarchique et plus proche de la réalité que le bordel proposé par un GTA.

True Crime, Sleeping Dogs, bonne évolution ?

Bonne continuité plutôt, Activison doit s’en mordre les doigts d’avoir vendu une si bonne licence et Square Enix doit être extrêmement fier d’avoir proposé un jeu de cette qualité, il est certes pas parfait (IA, quelques bugs …) mais tellement immersif que l’on lui pardonne !

                        

En résumé Sleeping Dogs est un excellente surprise, surtout pour un non fan de GTA comme moi, même malgré quelques défauts qui sans ça aurait pu en faire l’ennemi numéro 1 de Grand Theft Auto, il reste un jeu très agréable à l’ambiance bien marquée et à l’histoire sympathique avec une petite dose de rebondissements. À tester sans plus attendre !

.

Sleeping Dogs est disponible sur Amazon.

.

Tomb Raider  / Hitman

4 thoughts on “[Test] Sleeping Dogs

  1. Sympa ton test 😉

    Quand tu dis que t’as aimé que 2 GTA like, donc tu n’as pas aimé (ou pas joué?) à LA Noire et Mafia 2? Perso j’ai adoré ces 2 jeux, par contre comme toi je pense, j’ai trouvé GTA4 bof bof..

  2. Ah 🙂 Bah oui je pense, enfin LA Noire y’a pas grand chose, même si tout est bien foutu, c’est surtout l’histoire et les enquêtes qui sont prenantes…

    Mafia 2, j’ai adoré par contre la ville, les missions etc etc… (bien qu’un peu court), donc oui je te les conseille, je pense qu’en GTA like (en tout cas vu ce que tu dis de RDR et GTA) on doit avoir un peu les même goûts^^

    The Saboteur j’ai bien aimé aussi, par contre la map est vraiment mal foutu^^

Laisser un commentaire