[Chronique] Les grands noms du jeu vidéo sont-ils en panne d’inspiration ?

Cette semaine dans l’émission de Gamekult la question abordée était de débattre sur le supposé manque d’inspiration des grands noms du jeu vidéo. J’ai trouvé le débat très intéressant et je me permet d’y apporter ma modeste contribution à travers ma chronique ! Sans trop faire de redite à l’émission de ce bon vieux Gamekult on se demande si les Miyamoto, Kojima et compagnie ne sont pas à court d’idées. Car il faut bien l’avouer leurs licences on les à mangé à toutes les sauces sans jamais retrouver cette innovation des « premières fois ». Panne d’inspiration ? Contraintes du marché ou pressions internes ? Pourquoi les people du jeu vidéo n’innovent plus vraiment…

I got that bitch Mario, bitches love Mario

Ceux qui innovent, et les autres …

Déjà je commencerais par dire qu’il ne faut pas mettre toute l’élite du game design dans le même panier. Je suis absolument d’accord pour dire que certains grands noms (Miyamoto et Kojima en particulier) sont victimes de leurs succès passé. Comme l’a si bien souligné Puyo dans l’émission on demande plus à ces gens là de mettre un tampon « supervisé par moi » sur certains jeux pour des raisons marketing évidentes.

Il existe aussi « les autres » ceux qui sont reconnus par leur génie et une innovation constante. On retrouve donc par exemple Michel Ancel qui nous à livré un Rayman Origins plus que rafraîchissant à coté des oeuvres holywoodiennes sorties en même temps. On peut également citer Sakurai, producteur du tout récent Kid Icarus : Uprising qui « signe » ses jeux en leur proposant un contenu démentiel (on est loin des gars qui vendent des DLC avant même de sortir le jeu). Alors OKAAAAY pour ce dernier le nom est un peu trop mis en avant sur la boîte (comme si il l’avait fait tout seul le bougre). Mais ça prouve également que ceux qui choisissent qui doit être mis en avant et qui doit être écarté c’est bien l’éditeur !

Le genre de jeux qui mériterais d'être plus connu.

Et ces oeuvres oubliés alors ?

Beaucoup de jeux mériteraient de se vendre et pourtant restent en marge des superproductions type Call of Duty et compagnie. On notera par exemple le très sympathique (et salué par la presse) The World Ends With You pourtant réalisé par le papa de Kingdom Hearts ou encore Ivy The Kiwi ?! qui est présenté comme crée par le concepteur de Sonic (enfin c’est peut être pas le meilleur argument du monde ces derniers temps). Tout ça pour prouver que le piston ne fait pas tout dans le jeu vidéo, et je doute également que la mention « par le concepteur de Super Smash Bros » sur la boîte de Kid Icarus aura une influence spectaculaire sur les ventes…

Les joueurs savent plutôt reconnaître les contenus originaux et innovants, peut importe que ce soit Pierre Paul ou Jaques qui l’ai fait, on l’a par exemple vu avec la très prometteuse (à l’époque) licence Assasin’s Creed ou il est nulle part fait référence à un concepteur célèbre, ou encore dans un registre beaucoup plus différent Catherine qui à su se différencier par un concept original et très bien mis en avant. La recette pour faire vendre un jeu n’est pas bien dur : une renommée, de l’originalité et beaucoup de marketing (ou de buzz, selon les moyens de chacun). Les suites d’Assasin’s Creed ont clairement pu s’appuyer sur une renommée solide et une équipe marketing très active tandis que Catherine à misé sur son originalité et le buzz qui en à découlé. Chacun ses méthodes !

Héros des temps modernes.

Aura t’on de nouveau de grands inspirés du jeu vidéo ?

J’ai plutôt bon espoir en effet de retrouver des vrais grands noms du jeu vidéo qui seraient reconnus pour leurs innovations dans nos mondes de polygones et de pixel. Et ce renouveau se passera à 90% par la scène indépendante, si des noms comme Notch, Team Meat ou encore Camille Chafer, Anthony Roux et Emmanuel Darras (les 3 compères ayant fondé Ankama pour ANthony, CAMille, MAnu) ne vous disent rien alors j’ai le regret de vous dire que vôtre période d’hibernation n’a que trop duré ! Plus sérieusement cette innovation passera avant tout par des studios à taille humaine où le travail créatif peut être facilement attribué à tel ou tel personne.

En conclusion comme un peu toutes mes chroniques y’a du pour et du contre. Pour moi les « idoles » d’une autre génération occupent une place bien trop importante dans leurs boites actuelles pour pouvoir vraiment imposer leurs patte. Le besoin de renouveau passera très probablement par les « Indé » (le terme trop à la mode tavu), pour non seulement donner une chance à d’autres mais aussi pour éviter de bouffer la même chose, car c’est bien sympathique un Zelda mais bon le jour où ça changera vous m’appelez hein ?

Mario Kart 7 / Wii

23 réflexions au sujet de « [Chronique] Les grands noms du jeu vidéo sont-ils en panne d’inspiration ? »

  1. Le troll sur Zelda à la fin tue le reste de l’article, dommage. Franchement j’étais d’accord avec toi sur tout la ligne mais le final m’a déçu, coquin. Franchement, si tu considères que les Zelda sont à chaque fois identiques alors que dire ?
    Le principe en soit est le même, on sauve Zelda et le monde par la même occasion et c’est un cocktail qui marche, pourquoi le changer ? Et derrière ça, le jeu évolue constamment. On est passé de la 2D à la 3D entre la SNES et la N64. La DS a apporté de nouveaux contrôles, la Wii aussi. Ensuite on a des Zelda style cartoon (TWW, PH…), on a du Zelda plus sombre (MM, TP). Des nouveautés à chaque fois, nouvelles armes, nouveaux moyens de transport. Donc dire que Zelda c’est tout le temps la même chose c’est ne pas connaître la licence je trouve ou rester dans des préjugés.
    Fifa c’est tout le temps la même chose. On change de skin pour les gueules et voilà, Call Of Duty on améliore le design et c’est tout.
    Tu aurais cité les Mario Bros, là j’aurais compris, c’est plus ou moins la même chose à chaque fois, et pourtant je suis fan de Mario. Mauvais choix :)

  2. @AlexisLemee – Malheureusement ton argument du Zelda c’est différent et Mario c’est toujours pareil n’est pas du tout objectif. Car Mario aussi est passé de 2D à 3D à apporté les nouvelles manières de jouer des graphismes différents (Paper Mario par exemple, que j’adore), des transformations différentes etc. Ok je ne suis pas « fan » de Zelda mais il faut bien l’avouer comme tu le dit pour Mario dans les grandes lignes c’est la même chose. Et malheureusement ce petit truc qui fait que j’adhère pas à un Zelda fait que je n’adhère à aucun Zelda, pire encore que je n’aimerais aucun Prochain Zelda !

    Je dit pas que la licence est mauvaise, au contraire chacun ses goûts, mais quand on voit la qualité de certaines « nouvelles » licences crées par de nouveaux game designers (pour rester un peu dans le sujet) sont extrêmement méritants. De même pour les créations de fans sur internet qui surpassent souvent les oeuvres originales, car il y a l’envie et la volonté de bien faire.

    On va dire que je me suis mal exprimé sur la fin, ce que je reproche à Zelda c’est son manque d’audace. :-)

  3. Bon article, rien à redire. Les productions sont trop coûteuses maintenant pour innover. On se base sur ce qui est certains de fonctionner au détriment de l’originalité, qui était pourtant le fer de lance des productions auparavant. Heureusement, les « indés » sont là pour redonner un coup et essuyer les plâtres en proposant de nouvelles idées dans de très bons jeux. Comme quoi, il vaut mieux 5 personnes et des graphismes en carton dans un bon jeu que 500 développeurs codant un couloir enrobé de HD…

    D’un autre côté, je suis content aussi de voir que les Zelda et Mario n’ennuient pas que moi… A chaque fois c’est pareil : « nouveau » Mario (Nouveau ? Expliquez moi ce qui est nouveau dans Mario depuis l’arrivée de la 3D ?) « Nouveau » Zelda, qui adapte certes son gameplay et son graphisme, mais quoi d’autre…?

    Pour répondre à mon voisin du dessus, comparer des licences comme Zelda et Mario à des licences sportives ou des FPS (deux niches où l’innovation est justement inutile et nulle)… heu … ?

  4. @Titiks – D’ou justement peut être ma remarque sur les Indé qui sont assez affranchis des contraintes du marché (Minecraft succès mondial, exemple ultime). Un couloir enrobé de HD, j’aime beaucoup l’appellation de la chose tiens ça colle à beaucoup (trop) de jeux actuels je trouves. :giggle:

    Mario est pas vraiment « ennuyeux », c’est dur de lui reprocher quelque chose pour moi car c’est vrai que il t’amuse toujours. Mais bon une certaine répétition de la recette « tue » le coté magie et découverte des nouveaux ajouts.

    Ce que voulait dire Alexis c’est peut être que justement je taquinait Zelda alors que tout ce qui est CoD et compagnie auraient pu être largement plus critiqués, mais mon article parlait d’auteurs célèbres de jeux vidéo, et pour Call of Duty et Fifa je n’ai malheureusement aucun grand nom de jeu vidéo à donner ! :-)

  5. @DilanNoKaze – Je citais Mario Bros et non les Mario en général. Parce que si on prend les Mario en général alors c’est la licence la plus complète dans le domaine du jeu vidéo : Mario Kart, Paper Mario, Mario Party, Mario Land, Mario Bros, Mario Tennis et j’en passe.

    Je trouve que justement Zelda a de l’audace. Oser passer à un style cartoon sur GC ça c’est de l’audace. Bien plus que dans la majorité des jeux où on ne touche pas trop à l’univers pour ne pas dépayser les fans. Quand on prend un peu de recul, fan ou pas, on se rend compte que tous les Zelda ont un style graphique différent. Juste sur les Zelda 3D, il suffit de comparer Zelda Ocarina of Time, Zelda The Wind Waker et Zelda Twilight Princess pour se rendre compte qu’ils prennent des risques dans la modification graphique de l’univers. Ce qu’on ne retrouve justement pas dans un Mario où comme tu le dis, avec de la 2D ou de la 3D, rien ne change, toujours pareil mais ça n’en reste pas moins excellent.

    Avec ce raisonnement il faudrait alors taper sur les doigts de la majorité des sagas du JV, y compris Kingdom Hearts par exemple.

  6. Assez d’accord sur l’article quand on voit que les même licences reviennent sans aucun changement, Mario étant l’exemple type vu que comment c’est parti en 2020 on en sera à Mario Kart 18 -_-‘. Après pour Zelda y a du pour et du contre. Le seul où ils ont vraiment fait quelque chose de différent, Majora’s mask est celui que j’ai le moins aimé ><

    Dans les derniers on peut remarquer un manque cruel d'innovation, même si le jeu reste bon on est plus au niveau d'un Windwaker ou Ocarina of Time. Pourtant y a de bonnes idées comme l'ajout d’éléments RPG, genre les objets customisables, plus d’interactions avec les PNJ, etc…

    Comme tu dis dans ton article on réussit encore à trouver de perles dans les jeux vidéos qui ne sont pas obligatoirement des gros blockbusters mais qui ont une réelle innovation ou un univers bien à eux. Je penses qu'on continuera à trouver ces deux types de jeux, des exemples comme Rayman, Skyrim, Journey ou Kid icarus me laissent confiant dans l'avenir des jeux vidéos ^^

  7. @s4mk1ng – Oui c’est vrai que je cite pas mal les Indé mais bon y’a de tout et même dans les « gros » jeux AA (voir AAA) actuels on retrouve de la qualité. Je pense à Skyrim qui aurait pu mille fois sombrer à la facilité des DLC ou Kid Icarus qui aurait pu se contenter du minimum (mais c’est sans compter sur Sakurai) ^^

    @AlexisLemee – Pour les Zelda en Cell-Shading je suis tout à fait d’accord pour dire qu’ils sont magnifiques et réellement audacieux (c’est les seuls Zelda que j’ai vraiment envie de trouver d’ailleurs, coincidence ?). Mais bon ils ont quel age ces jeux ? 10 ans quand même (à peu de choses près), je parle surtout de cette génération de consoles et pur en revenir à Zelda, Miyamoto à clairement baissé le régime avec son Skyward Sword, plus fermé (plus beau certes).

    Kingdom Hearts n’est pas tout blanc non plus (c’est pas parce que j’aime une licence que je la défends à tout prix), le Kingdom Hearts BBS était de loin le meilleur KH non numéroté et malheureusement Nomura s’est assez relaché sur les suivants…

  8. Hey sympa l’article par contre j’ai pas encore vu le dernier débat de gamekult (il faudrait que je le regarde à la prochaine occasion). Concernant la panne d’inspiration c’est surtout sur cette génération de consoles que les grands noms du jeux vidéos n’ont rien fait. Je dirais même que c’est surtout du côté des japonais qu’on a pas eu énormément de surprise, à part Vanquish (qui était la réponse japonaise de Gears of War),Bayonetta, Dark Souls ou Catherine. Après c’est sur que maintenant il faut se tourner vers les jeux indépendants (FEZ,Limbo,…). Par contre je trouve que du côté occidentale on a quand même eu des jeux qui ont réussi a innover tels que Bioshock (qui reste pour moi l’un des meilleurs jeux de cette génération) ou Rayman Origins. Mais je pense qu’il faudra attendre la prochaine génération pour voir réellement le retour de nos développeurs préférés ; )

  9. J’ai trouvé ton article très bon, c’est vrai que les grandes têtes pensantes commencent a être un peu à court d’idées, même s’ils le nient on le ressent quand même. Faute sûrement au marché qui veut que l’on multiplie maintenant les suites sans donner le temps aux développeurs de trouver un concept original pour changer la série, on se retrouve maintenant généralement avec des suites qui vont apporter des nouveautés plus ou moins importantes et qui se vendent juste parce que untel l’a fait ou parce que la licence est forte alors qu’on ne nous surprend pas.

    Après ‘suis bien d’accord avec toi sur le fait qu’il soit triste de voir des jeux au concept novateur passer à la trappe comme The World Ends With You que j’ai surkiffé ou même REZ qui est une bombe. Heureusement encore qu’on a de plus en plus de développeurs indé mais là encore, en général on nous donne plutôt des expériences de jeu courtes plutôt que de vrais jeux conséquents et innovants.

  10. Article bien écrit, bravo !

    Sinon j’aurais quelques commentaires sur le sujet:

    On dit que les grands noms du jeux vidéo ne se renouvellent pas assez. Mais ces grands noms du jeux vidéo ont pour la plupart créé des licences qui ont eu un grand succès. Pourquoi un tel succès ? Pour un design, pour une histoire, pour un gameplay bien précis. Les joueurs ont aimé et continue à aimer ces licences grâce à ces caractéristiques bien spécifique du jeu vidéo. Pourquoi faudrait-il changé une licence alors ? Si on change l’histoire d’un Zelda en général : ce ne sera plus un Zelda. Si on change le gameplay d’un Mario Bros, il en sera de même pour le jeu.

    Je pense que le sujet est mal limité. En effet, ce qui vous dérange d’après ce que j’en ai compris, c’est le manque de nouveauté, un manque d’originalité… mais encore là, je ne suis pas non plus d’accord avec vous ! Que faites-vous des nombreux jeux indépendants ? Que faites-vous des nombreuses nouvelles licences qui sont apparues ? Même si on en dit beaucoup de mal des éditeurs, je trouve qu’ils sont encore assez inventifs.

    Peut-être que ce ne sont plus les mêmes grands noms du jeux vidéo qui créé mais ont-ils vraiment besoin de créer ? De plus, il est vrai que les nouveaux jeux japonais se font de plus en plus rares et les nouveautés ne trouvent plus le même public qu’ils trouvaient dans les années 90. Par contre, les nouveautés occidentales sont en pleine essor ! En Europe, les gouvernements commencent à voir l’importance que prend le marché du jeux vidéo et aident de plus en plus les petits studios. Ainsi, on voit apparaître plein de petits bijoux. Enfin, je pense que les Myamoto et compagnie en ont fini et ont apporté déjà beaucoup aux jeux vidéo, maintenant d’autres noms arrivent et ça sera plus du côté occidental.

    Pour moi, il y a un grand oublie dans cette article: la team ICO ;) The best du pays du soleil levant :giggle:

  11. @tjotjo – PS: J’ai oublié de citer quelques nouveauté où des éditeurs ont mis de leur poche pour qu’elles se réalisent. Il y a Rockstar avec L.A. Noire, Take2 avec RDR Bordeland Left for Dead, EA avec Dead Space, Techland avec Dead Island, Bethesda avec The Elder Scrolls, Valve avec Portal !!!, Namco bandai avec The witcher….. je pourrais en citer plein de création réalisé grâce à l’argent des éditeurs !

  12. Assez d’accord sur l’article, un peu moins sur la fin… Il est vrai que le fond de l’histoire de la licence Zelda est toujours le même : sauve la princesse et tu sauveras le monde :p Mais moi personnellement, c’est ce qui me plait. On n’est pas perdu quand on commence un nouveau Zelda, on sait ce qu’on a à faire, par contre c’est le gameplay qui change d’un Zelda sur l’autre. Ils inventent toujours des systèmes de jeu différents, certes toujours basés sur des énigmes et des temples à faire mais par exemple dans Ocarina Of Time, t’as tout un trip sur les mélodies à l’ocarina qui te permet de te téléporter et de remonter le temps ; dans Oracle Of Seasons, c’est le cours des saisons que tu peux maitriser qui influe sur tout le déroulement du jeu ; dans Twilight Princess, tu as tout un gameplay entre le choix d’être en humain ou en loup (qui te débloque des parties du jeu)… enfin je vais pas tous les citer mais chaque Zelda est unique et différent des autres pour moi.

    Après, j’suis complètement d’accord avec l’article et surtout pour Mario, c’est l’exemple parfait pour moi, surtout pour les Mario Kart & Mario Party, ce sont tous les mêmes ! Y a que les mini-jeux ou les circuits qui changent, je les trouve sans grand intérêt.
    Créer de nouveaux jeux bien frais c’est difficile maintenant j’imagine vu que pas mal de trucs sont sortis, on va pas pouvoir s’empêcher de comparer avec d’autres vieux jeux et les équipes de développement ont franchement arrêté de se creuser la tête sur les scénarios bien ficelés qui nous transportent loin car tout ce qui les intéresse c’est de vendre, vendre et vendre. C’pour ça qu’on a autant de jeux comme COD, c’est ce qui attire le plus grands nombres d’acheteurs dans la communauté des gamers, et c’est bien dommage :( On manque gravement de licence fraîches !

    Après, je pense qu’il y a vraiment moyen de remettre au goût du jour certains grands noms du jeu vidéo comme la série des Final Fantasy. Imaginez pouvoir rejouer à FF7, FF8 et FF9 en HD quoi ! Non seulement, les vieux fans se jetteraient dessus mais les nouveaux aussi, ça ferait vraiment des cartons, je comprends pas pourquoi ils prennent pas le temps de refaire de très bons jeux au lieu de sortir des DLC à la con -.-

  13. @Quentin – Ah oui c’est vrai qu’on à eu droit à de vrais beaux jeux sur cette génération (heureusement) ! Mais bon plus on avance dans le temps et moins il sera facile de démarquer le génie d’une seule et même personne (pour Assasin’s Creed ils doivent être 200 dessus quoi). On verra donc avec la Wii U et compagnie … :-)

    @tjotjo – C’est pas forcément de continuer dans les licences actuelles qui me dérange, sinon j’aurais loupé à mon sens pas mal de « bons » jeux. Ce qui est embêtant c’est que ces gens sont très capables et que finalement ils se reposent sur leurs lauriers. Miyamoto par exemple à quand même sorti Pikmin sur Gamecube, un excellent jeu qui prouve quand même que quand il veux faire du neuf il peut ! C’est vrai que le sujet est peut être un poil vague, mais bon c’est aussi pour que chacun puisse avoir son avis je pense !

    Tu veux me crier dessus ? La seule raison pour laquelle je n’ai jamais cité la team ICO dans mon article c’est que je n’ai pas encore eu le temps de les faire (et pourtant je les ai chez moi, version PS2 & PS3) c’est mal je sais ! Mais je préfère ne pas les citer que de jouer l’hypocrite en citant un jeu que je ne connait pas ! :-)

    @Outer Heaven – Moi à mon sens Zelda à besoin de grands changements pour continuer à faire rêver, je suis pas le seul à le dire et je suis conscient que certains aiment ce coté « défini » par la saga. Après c’est le boulot du Game Designer de contenter tout le monde, on verra sur les prochains jeux comment il se démerde ! :-D

  14. C’est triste à dire mais business is business. Et la crise est passée par là. Les éditeurs veulent pas se mouiller à offrir de nouvelles licences. Ils préfèrent faire des suites, ou ce qui est encore plus flagrant, des reboots et des remakes HD.

  15. @Outer Heaven – On verra ce que la Wii U à dans le vendre, aux dernières nouvelles elle serait capable de faire tourner du Batman Arkham City ou du Darksiders II donc ça s’annonce pas mal !

    @kenjibakuryu – Malheureusement tu as tout à fait raison, on entre dans une ère ou certains jeux dépassent les recettes du cinéma et où il existe une vraie envie de jouer la carte de la sécurité quitte à brider l’innovation. C’est peut être pas la faute des grands noms du jeu vidéo mais peut être leurs patrons, on ne le saura jamais malheureusement, même si le départ de Molyneux de chez Microsoft peut affirmer cette idée !

  16. @DilanNoKaze – En effet, il pourrait… pour moi les vrais vilains de cette histoire sont Actipognon ce sont vraiment les pire Oô!

    QUOI !!! TU AS LES JEUX DE LA TEAM ICO ET TU N’EN AS FAIT AUCUN :O

    TA CULTURE VIDÉOLUDIQUE EST A REFAIRE… MALHEURS ! :reallypissed: :X-P:

    Je te les conseils vraiment ;)
    :yes:

Laisser un commentaire