[Chronique] Ces moments de détente dans les jeux vidéo.

A l’heure des gros blockbusters qui nous enferment dans leurs étroits jeux-couloir la place à la détente et au « glandage » est de plus en plus minimisée. C’est un fait, le jeu vidéo se consomme beaucoup plus rapidement aujourd’hui, cependant certains luttent encore et toujours contre ce modèle et nous proposent plus qu’un produit : une expérience. Voici donc le dossier sur ces jeux qui nous font perdre du temps (en bien).  :music:

Si ce logo ne vous rappelles pas quelques souvenirs...

Perdre du temps? What?

« Non mais l’autre, je perds pas de temps en jouant à un jeu ! » Ok ok, je pense que je vais un peu clarifier le concept ! Vous vous rappelez de votre partie de Final Fantasy 7, celle qui est à 150h de jeu où vous avez passé 3h avec le Hautvent juste pour explorer la map. Voilà c’est de ça que je veux parler : ces expériences complètement non suggérées par le jeu, que le joueur s’invente et qui dépassent quelque fois certains aspects du titre. Qui ne s’est jamais arrêté devant un décor virtuel quelques secondes, juste pour dire « Putain c’est beau! ». On l’a tous fait, et très souvent ce sont ces jeux qui marquent un vie de joueur.

YIIIIIHA En avant Jolly Jumper !

Chacun la sienne.

Ce qui est beau avec cette flânerie, c’est qu’elle est avant tour personnelle et propre à chacun. Contrairement à la quête principale, ce côté exploration devient une appropriation personnelle de l’expérience de jeu, car on aura tous une façon d’aborder cette « détente » de façon personnelle (certains zapperont même cette partie). Je pense même pouvoir affirmer que selon comment ce « rien faire » est abordé peut révéler votre personnalité.

L’exemple absolu serait sans conteste Minecraft, qui est le meilleur exemple d’appropriation d’un jeu. Non seulement vous pouvez le customiser à vôtre guise (mods, texturepack …) mais aussi – et c’est ce point qui nous intéresse – l’expérience de jeu est complètement différente d’une personne à l’autre (et d’une partie à l’autre). Certains vont s’y lancer seul et apprécier le côté exploration, d’autres vont créer une communauté et bâtir des villages. Il n’est pas rare de lancer également le jeu pour se détendre, allez hop j’ai rien à faire : un petit Minecraft ! Peu importe ce que l’on fait, car ce jeu se déroule 100% sur le bon vouloir du joueur.

Xenoblade, le jeu construit autour de l'exploration.

Et maintenant plus rien?

Oh si, je serais tenté de dire qu’une poignée d’irréductibles jeux résistent encore et toujours à l’envahisseur. Dans ces jeux là on trouve de tout, même si le RPG à tendance à prendre une place non négligeable du classement, allez voici un petit top  de ces jeux qui vous encouragent à ne rien faire :

  1. Xenoblade Chronicles
  2. The Elders Scrolls V : Skyrim
  3. Prince of Persia
  4. Catherine
  5. Red Dead Redemption
  6. Legend Of Zelda : OoT
  7. Mirror’s Edge
  8. Minecraft
  9. Trine 1 & 2

Et quelques jeux retro qui méritent d’être cités :

  1. Final Fantasy VII & VIII & IX
  2. Kingdom hearts I & II
  3. Beyond Good And Evil
  4. Spyro
  5. Tomb Raider

Je rappelles évidemment que cette liste est soumise à mes gouts perso, j’anticipe les commentaires commençant par « Mais t’est con pourquoi y’a pas [Cite ton jeu préféré ici] en premier ? ». C’est une liste qui est propre à chacun, et de la même manière que vous pouvez me livre la vôtre en commentaires, je vous conseille de jouer à ces jeux (la plupart se trouvent à prix raisonnables maintenant), pour vous forger votre propre expérience.  😉

Les Spyro PS1 étaient vraiment très bons de ce point de vue là.

Le cas des MMORPG

Il est intéressant de constater que le phénomène est également très présent sur les MMORPG. Et pour cause, bien plus qu’une simple action du joueur, quelque fois cette mécanique suggérée est associée à un élément de gameplay. Par exemple s’asseoir et rester immobile est souvent associé au regain de points de vie, quoi de mieux donc d’aller discuter avec des amis ou de partir au loin se reposer dans un endroit agréable ! Les mondes des MMORPG sont également assez vastes, et l’exploration de nouveaux lieux est associés sur certaines productions au gain d’expérience pour son personnage. A l’image peut être de l’enrichissement personnel, le voyage en lui même est récompensé et est donc même encouragé d’une certaine manière.

N'allez pas me dire que ça fait parti d'une quête ça !

Bon donc l’avenir est sauvé ?

J’ai toujours bon espoir sur l’avenir du jeu vidéo en matière d’inventivité. Et je pense que les phases de « je fous rien » sont une mécanique comme une autre qui doivent être prises en considération par tout bon développeur ? A eux après de rajouter ce « petit plus » qui fait que l’on peut savourer ces petits moments de détente, avant -peut être- de se farcir le boss de fin de niveau !

Wii / Xbox

18 thoughts on “[Chronique] Ces moments de détente dans les jeux vidéo.

  1. S’il y a bien un jeu où j’ai passé du temps à glander, à ma balader pour finalement ne rien faire c’est Zelda The Wind Waker, par moments je prenais le bateau et me faisais des trajets juste pour kiffer le fait qu’on pouvait sauter avec et pour faire tourner la caméra autour xD

  2. Je me rappelle aussi du jeu de carte dans Final Fantasy VIII je jouais des heures entières à ce jeu qui n’apportait rien à la quête mais j’ai adoré passer des aprem à chercher les joueurs de cartes !

    Un autre jeu qui nous porte à faire d’autres choses que la quête c’est les GTA, dans GTA San Andreas j’ai pu jouer au casino, explorer la carte etc…

    Très sympa comme article 😀

  3. J’adore ton article <3 Trop nostalgique, ça m'a fait rappeler des heures et des heures de pur jeu (pas comme maintenant quoi…).
    Perso, le jeu sur lequel j'ai passé le plus de temps à ne rien faire c'est FFX, je le trouvais tellement mais tellement beau que je revenais à plein d'endroits, quand je découvrais je prenais trop de temps pour reluquer les détails sur les décors et dans les temples surtout et d'ailleurs j'y restai bien plus longtemps que prévu pour écouter les priants chanter (j'adore la musique !). J'dois avoir une sauvegarde de 280h dans ce jeu x)
    En 2ème j'veux quand même citer Zelda : OoT Masterquest 😀 mais c'était pas tellement du temps passé à ne rien faire mais plutôt parce-que le jeu est tellement chaud la première fois o.o

  4. Sans nul doute FF7 est le jeu sur lequel j’ai passé le plus de temps.
    Les 3 persos que j’utilisais le plus avais dépasser les 20 millions de point d’XP (le lvl 99 est atteint vers 5 millions XD)
    Depuis que j’ai perdu la sauvegarde j’ai essayer de refaire une partie mais je n’y arrive plus u_u Je cherche trop la perfection et le moindre trucs raté me fais tout recommencer XD

  5. Les jeux Rockstar sont construit à partir de ça, la découverte de leur monde .
    Ton article est génial Oo ça me rappelle les nombreuses heures où j’ai parcouru RDR à cheval (combien sont-ils morts en sautant d’une falaise ? Paix à leurs âmes :P). Les GTA aussi même si ce n’est pas la même expérience.

    Sinon beaucoup d’heure sur Forza 3 à rouler avec les voitures sous tous les angles 😀 Même en tant que grand amateur de CoD, j’ai appris chacune des maps par coeur avec mes potos en essayant des broutilles mais tellement amusant 😉
    Je crois que le jeu qui tue tout c’est POKEMON. Depuis, j’ai du facilement dépassé les 1000 heures de jeu en cumulant tous voire plus car les premières versions j’étais comme un ouf sur ma game boy XD (voilà comment à 5 ans ont devient un joueur) !

  6. Très sympa de lire vos réactions, et merci pour vos compliments :giggle: . d’ailleurs @tjotjo et @Game-is-life vous me faites penser que j’aurais pu pas mal parler de GTA, et que même si je suis pas fan comme certains, c’est vraiment un jeu qu’on peut apprécier juste pour ce coté sans prise de tête. En tout cas, vous avez tous bons gouts 😀

    @tjotjo – Pokémon… Halala, je pense que 100 heures est un gros minimum pour terminer l’aventure, par contre le côté « détente » est un peu moins prononcé que les autres RPG cités, mais ça m’est souvent arrivé étant petit de me dire « allez je me fait quelques combats avant d’aller manger ! ».

    @Outer Heaven – FFX est un des derniers (à mon sens) pur Final Fantasy, avec une vraie âme et un gameplay qui donne envie d’y retourner. Un poil moins bon que les opus PS1, c’est vrai que le passage à la PS2 à vraiment donné des graphismes sublimes (la foret de macalania :inlove: ) où on retourne juste pour le plaisir.

  7. Bien sympathique ta chronique, c’est vrai que ces jeux qui nous invitent implicitement « à ne rien faire » ont implicitement un p’tit charme et d’ailleurs c’est la force même des jeux bac-à sable comme GTA ou Saints Row. J’me rappelle que dans le San Andreas je m’amusais à prendre l’avion et à survoler toute la carte en écoutant les radio qui diffusait de la Pop des années 80 ou plus récemment dans Yakuza 4, des fois je ne peux m’empêcher de me balader dans le mini-tokyo, à regarder toutes les affiches et à squatter dans des restos ou dans les salles d’arcades.

    Par contre bizarrement j’ai pas autant exploré les FF que ça contrairement aux Tales of ou aux Kingdom Hearts par exemple.

  8. Tu parles de Minecraft, par extension, j’ai envie de dire que la plupart des simulateurs sont basés sur ce principe, par exemple Sim City, tu plantes (les building) et tu laisses pousser (le nombre d’habitants) :p

    Je suis tout à fait d’accord pour Xenoblade, ça faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à me balader dans des décors de toute beauté (et puis la plainte de Gaur et sa musique envoûtante aident bien). La fois précédente, ça devait être Nier qui est un des rares jeux PS3 que j’ai eu envie de visiter de fond en comble, et évidemment, on peut rajouter dans le même genre Shadow of the Colossus avec sa map immense que l’on peut découvrir en chevauchant Agro.

    Il y a aussi les FF, en particulier les VI et VII que j’ai faits, refaits et rerefaits, et qui sont synonymes d’une époque où j’avais le temps de faire les jeux de fonds en comble, ce qui n’est plus arrivé depuis belle lurette…

  9. Pour ma part ces sont kingdom hearts 1et 2 car les autres épisode de cette serie sont trop faciles 😎
    (au fait pourquoi tu les a mis en rétro?ils sont pas s’y vieux 😯 )

  10. @Matt – Très juste, tout ce qui est Sims-like est également très ouvert sur le principe ! 🙂

    J’ai hésiter à aborder le fait que étant donné que nous vieillissons nous avons moins de temps pour consommer du jeu vidéo, et donc nous avons besoin d’expériences rapides. Mais du coup avec Xenoblade et quelques autres, j’ai compris que certains éditeurs résistaient un peu à cette tendance, et plutôt que d’écrire un gros pavé négatif je préfère du coup souligner les bonne surprises. :snicker:

  11. Les MMOs étant conçus pour conserver un nombre important de joueurs et pour amasser une part de pognon régulière au fil de mois, pas étonnant qu’ils fassent partie de ces jeux où une grande liberté est présente encore de nos jours.

    C’est certes une bonne chose, mais cette liberté est devenue tellement banale dans le développement de MMOs que malheureusement les développeurs n’innovent plus dans les mécaniques en eux-mêmes.

    Pas besoin d’aller chercher bien loin. A chaque nouveau MMO, un univers vaste et plus ou moins riche fait son apparition, mais c’est à peu près tout ce qui est nouveau.

    Après, nous retrouvons souvent les mêmes quêtes linéaires de bash ou vous devez tuer 100 sangliers dans la forêt, les mêmes mécaniques de combat au tour par tour, des donjons et instances de 4 heures minimum avec des boss gigantesques qui tiennent debout pendant une demi-heure, un système de classes ou professions toujours bas sur du tank du dps et du healer, et j’en passe et des meilleurs.

    Bref, une fois que l’exploration et la trame principale a été faite, on a un peu tendance à tourner en rond pour le peu d’imagination que l’on essaye d’user, et c’est dommage pour de tels jeux offrant une telle liberté tellement ils deviennent de plus en plus rares de nos jours, et qu’ils laissent place à des jeux à couloir et sans saveur et re-jouabilité.

    En espérant que les futurs MMOs briseront les codes pour nous redonner des jeux plein de saveur et avec une re-jouabilité poussée, je pense notamment à Guild Wars 2 ou à The Secret World, Star Wars The Old Republic ayant été terminé de long en large en à peine deux semaines pour certains joueurs.

    Sinon, très bon article plein de nostalgie. C’est un peu triste si l’on compare certains jeux d’avant à ceux d’aujourd’hui.

  12. :yes: @Alex – Mdrrr… Ne fais pas ça, Dilan n’attends que ça :disdain: Tu lui ferais trop plaisir si tu « quittais » le blog 😉
    Je ne vois que ça, car la base même de son article est centrée sur la jouabilité de GTA et son univers (et en plus il parle de RDR : si ce n’est pas une preuve ça).

  13. Sympa cette petite chronique.
    Pour ma part, j’ai passé des heures sur Zelda OOT et Wind Waker, juste à me balader, que ce soit sur le dos d’Epona que sur le Lion Rouge. Une préférence pour Wind Waker d’ailleurs, qui paraissait sans limite, avec un champs de vision qui partait extrêmement loin (je sais pas si on me comprend bien lol).
    Mais aussi sur Metroid Prime. Oui ça peut paraître bizarre, mais j’aimais me balader dans les décors, analyser tout ce que je pouvais, ect …

  14. @Jipay – J’ai jamais joué à WindWaker, pourtant paradoxalement c’est celui qui me tente le plus. Je te rejoins totalement sur les Metroid 3D, k’ai le même syndrome de tout analyser pièces par pièce, qui rend finalement le jeu très prenant !

    @Alex@tjotjo – Y’a comme une sorte de conspiration qui se prépare je sent là, c’est mal M’VOYEZ ! Bon ok, j’avoue j’ai plus joué à RDR qu’à GTA, d’où ma citation à ce jeu plutôt qu’un autre, mais Rockstar en général fait de très bons open world ^^

    @BandYou – C’est vrai que ce côté un peu « démerdez vous » du MMO est un peu trop présent maintenant. Du coup Star Wars The Old Republic est peut être le seul de ces dernières années à (un peu) innover… Très bonne réaction, et très juste ! 🙂

  15. @DilanNoKaze – Honte a toi qui n’a jamais touché à Wind Waker !! L’un des meilleurs Zelda (ceci est un avis personnelle bien sur). Graphiquement sublime, il n’a d’ailleurs pas pris une ride. Un scénario quoi que assez classique mais qui tient la route. Les tonnes de références à Ocarina of Time mais aussi a d’autre Zelda comme A Link To The Past …
    Les phases de bateaux sont peut-être un peu répétitive mais en même temps, sa fait son ptit charme, découvrir une nouvelle île qu’on voyais au loin, navigué tranquillement, ect … haaa ça me donne envie de jouer :p.
    Enfin bref …

  16. Wind Waker, j’aime, mais je suis partagé. J’ai complètement adhéré au design, au côté mignon, et à l’humour du jeu, par contre, les déplacements en bateau m’ont bien saoulé… Autant dire pour recentrer le sujet que ça n’était pas un moment de détente, mais plutôt des moments prises de tête. Quitte à choisir, j’ai préféré Phantom Hourglass, qui se passe dans le même univers, mais les déplacements sont moins nombreux et moins longs.

Laisser un commentaire