[Test en Retard] Uncharted 3 L’illusion de Drake

Une grande première dans ma vie de blogeur car cet article « test » est le premier que j »cris sur une exclu PS3 ! Eh ouais, j’ai eu ma console il y a quelques mois et je rattrape mon retard sur les exclusivités que j’ai loupé ! Normal donc que Uncharted passe par la case « Rattrapage » d’autant plus qu’il était fourni avec la console !

J’ai pas mal hésité à commencer à les faire dans l’ordre. Finalement sur un coup de tête j’ai déballé mon exemplaire et j’ai préféré me faire mon propre avis, fuck the police !

Drake Air Line, atterrissage en option

Uncharted 3 met en scène Nathan Drake qui part en quête de l’Atlantide des sables, une citée que son ancêtre Francis Drake aurait mentionné dans ses voyages sans jamais y être allé. Honnêtement l’histoire du jeu est sympa sans être vraiment passionnante, d’ailleurs je reste carrément sur ma faim après la conclusion de l’aventure qui se finit on ne peut plus sagement sans la moindre once de grosse surprise / révélation. A s’en demander si tout ce voyage en valait la peine !

Niveau gameplay c’est un bonheur, on enchaîne sans transitions les cinématiques dynamiques ponctués de QTE et les phases d’explorations ou de tir selon l’occasion. Bien pensé, c’est sans doute avec les graphismes l’atout certain de la licence. D’ailleurs la variété des situations fait que on ne s’ennuie jamais : course poursuite, voiture, cheval, enigmes etc. Non franchement y’a de quoi faire !

Je regrette par contre une mauvaise proportion des situations : Nathan Drake peut se faire une armée à lui seul façon Mc Guyver pendant 30 minutes et enchaîner sur 5 minutes d’énigme. Dommage, on joue clairement plus à un jeu d’action que d’exploration, et c’est trompeur car ce constat final est à l’opposé de l’idée que je m’était fait de la licence. Nathan Drake n’est pas un explorateur, c’est un prototype d’arme de destruction massive !  :zombiekiller:

Un passage sympa : la jeunesse de Drake

L’ambiance sonore est bonne, les thèmes du jeu sont bien sans être inoubliables (sauf l’écran titre qui résume assez bien l’atmosphère du jeu). Les doublages Français sont vraiment bulffants et renforcent encore plus l’idée de jouer à un film. Les musiques nous immergent un peu plus dans les situations et sont contextuelles en fonction de où on va et ce que l’on fait.

Au final Uncharted 3 sera classé comme un « bon jeu » pour moi, pas comme LE JEU censé faire vendre des PS3 par camions, mais un jeu sympa qui vous occupera pendant 10 heures. Une fois le jeu fini, il existe un mode on-line que je n’ai même pas essayé, pas par manque d’envie (quoi que) mais par manque de temps pour enchaîner les autres jeux !

Jeux PS3 / PS3

2 thoughts on “[Test en Retard] Uncharted 3 L’illusion de Drake

  1. J’ai d’avantage accroché au deuxième épisode en terme de scénario, mais le gameplay des jeux de cette série est toujours aussi facile à prendre en main et il y a toujours de bons rebondissements pour rythmer l’aventure de Drake. Bref, toujours aussi bon 🙂 .

Laisser un commentaire