[Test en Retard] Toy Story 3 – Xbox 360

Trouver un jeu potable en coopération n’est pas une chose facile, sur les consoles next-gen on a pas vraiment le choix et très souvent la combo campagne tout seul/jeu en ligne multijoueur est présente sur la plupart des disques. Alors comme un jeu comme Gears propose de faire l’aventure à 4 joueurs, on salue l’initiative ! Seulement après l’avoir finit il fallait trouver un autre jeu à se mettre sous le pad. Pas évident de trouver un jeu jouable en coopération dans un Micromania ! Vous l’aurez deviné mon choix s’est porté sur Toy Story 3, l’adaptation du film d’animation éponyme. Alors, adaptation bouseuse ou pas? A nous deux Zurg !  :alien:

La guerre des jouets.

Toy Story 3 (le jeu) est l’exemple typique de l’adaptation réussie d’une licence de cinéma en jeu vidéo. Ok c’est vrai que habituellement 90% des films adaptés s’avèrent être des bouses cosmiques en jeu vidéo. Sachez que Toy Story est loin de ce constat et propose une adaptation de qualité. L’histoire retrace la trame principale du film tout en ajoutant pas mal d’éléments qui serviront à enrichir le gameplay (phases de Shoot, conduites de bolides, plates formes, TPS…). Et même si l’on pourrait s’attendre à un résultat « brouillon » compte tenu de cet amalgame de phases de jeu. Étonnement, non le jeu reste simple et facile à jouer peu importe la phase de jeu.

Le mode coffre à jouets.

Une excellente surprise de Toy Story 3 est le mode coffre à jouets. A mi chemin entre le mode aventure et un GTA-like, il permet de rajouter une dizaine d’heures au jeu et de rattraper le mode solo qui se finit assez rapidement. Ce mode vous plonge dans une ville du far west version Playmobile que vous devez construire au fur et à mesure. Les visages célèbres du film font office d’habitants qui vous donneront des missions (ZigZag, la bergère, Zurg, Bayonne …). Bien sûr l’intérêt de ce mode est de le faire en coopération, alors filez votre 2ème manette à un ami et rétablissez la loi shérif !

Quelques regrets.

Malgré sa bonne volonté et son apport non négligeable en bonnes idées, Toy Story 3 possède quand même quelques défauts. Celui de ne pas avoir les doubleurs originaux dans la version française du jeu (super dommage) et de finir la trame principale un peu rapidement, rattrapé certes par le coffre à jouets. Globalement même si ces défauts sont là, l’expérience de jeu est quand même suffisamment bonne pour faire oublier ces problèmes.

En bref une très bonne surprise, qui plus est jouable en coopération. C’est un plaisir de retrouver Buzz et Woody pour ce petit jeu très bien fichu, jamais lassant avec ses multiples gameplay, je vous conseille de le tester d’autant qu’il est disponible à un petit prix !  😀

3 thoughts on “[Test en Retard] Toy Story 3 – Xbox 360

Laisser un commentaire