[Critique Ciné] Rango

Dis donc ça fait un bail que je vous ai pas proposé une critique ciné ! Bon j’espère pas trop être rouillé car aujourd’hui je vais vous parler de Rango.  (^_^)

Hola muchacho !

L’histoire se focalise sur un petit reptile en quête d’identité. Rango est un caméléon livré à lui même dans un désert hostile, l’action se passe dans un pseudo Far-West animal. Notre petit lézard tombe sur une ville où l’eau est devenu un bien rare et source de conflits et celui-ci devra se faire une place parmi eux.

Il était une fois dans l’ouest …

J’apprécie le fait qu’un film d’animation ose un changement d’univers radicale et change un peu des Shrek, L’age de glace et autres. Le Désert est un lieu qui ne manque pas de surprises et permet un bestiaire assez bien fourni ! D’ailleurs on ressent cette envie de créer quelque chose d’unique tout au long du film : les scènes du début s’enchaînent avec une faible cohérence et de temps à autres des personnages passent à la trappe.  :/

Y’a pas de Lézard !

La campagne promotionnelle du film est axée sur le fait que Johnny Depp prête sa voix à Rango (ce qui est un peu con en France, car on se contente de sa doublure Française) et on constate que celui-ci à aussi hérité de sa gestuelle. C’est quand même dommage de ne pas avoir plus exploité le concept du caméléon plus loin (pas d’allusions à son camouflage naturel en somme).

Sans révolutionner le film d’animation, Rango offre une expérience sympathique. Un film qui n’est d’ailleurs pas forcément à conseiller aux plus jeunes, car le trait d’animation est dur et certains personnages du bestiaire sont bien laids/difformes.

2 thoughts on “[Critique Ciné] Rango

Laisser un commentaire