Tearaway Entete

Vlog / Critique – Tearaway sur PS Vita

Ouais je fais mes critiques de jeux à la bourre ! Ça ne m’empêche pas de vous les présenter en vidéo, surtout quand il s’agit du très chouette Tearaway de Media Molecule (Little Big Planet). Sorti comme un jeu-vitrine présentant tout ce qu’il est possible de faire avec une PS Vita, le reste du soft vaut-il tout de même la peine de s’y intéresser ?

head tearaway

S’abonner à la chaîne Youtube  Acheter le jeu

En espérant toujours que le format Vlog vous plaise, comme d’hab je suis à l’écoute de vos critiques les loulous ! Sans grosse surprise la prochaine vidéo de la chaîne devrait être un Vlog sur Avengers.

hipster dans lame

concert press start cover

Press Start, ou comment je me suis retrouvé par accident dans un concert Nintendo

Après les Distant Worlds et le constat mitigé de l’organisation du premier concert, puis la seconde édition où nous avons décidé de ne pas nous faire plumer de 200 balles nous avons testé -toujours organisé par les bras cassés de La Fée Sauvage- le concert Press Start qui débarque pour la première fois en France. Celui-ci se veut plus ouvert et représentatif du patrimoine musical vidéoludique. Moins onéreux que les Distant Worlds et plus généreux dans ses guest stars, le concert Press Start a été l’occasion d’avoir rien que pour nous, pendant quelques heures, la choupi Yoko Shimomura (Street Fighter II, Kingdom Hearts, Final Fantasy XV…), le grand Yasunori Mitsuda (Chrono Cross, Xenogears, Xenoblade Chronicles…) et le légendaire Nobuo Uematsu (Final Fantasy, Super Smash, The Last Story…).

Press Start Compositeurs Paris Mutualité
La légende

Un concert Chipe Thunes

Press Start s’est déroulé à la Mutualité de Paris (juste à côté de Notre Dame), c’est drôle car plus on se rapproche de l’événement et plus on commence à croiser des personnes dans le même délire que nous. Devant l’entrée de la salle les gens attendent dans le calme. Ça discute, ça échange, on assiste à quelques rencontres « IRL » pour la première fois et c’est chouette. Même une fois rentré, et ce tant que le concert n’a pas commencé j’ai eu l’impression que l’espace d’un instant j’avais Internet qui se matérialisait devant moi : on peut croiser sans peine Kayane, Julien Chièze, Mar-Lard, Gautoz, ExServ et une tonne d’autres visages connus de Twitter et ça crée un climat plutôt rigolo. Finalement, on est comme à la maison. La Mutualité est pour le coup habillée par Square-Enix France qui sponsorise un peu l’événement avec des bornes Final fantasy XV et des publicités sur ses jeux à venir diffusés sur les deux écrans géants à droite et à gauche de la scène principale.

Le concert Press Start en lui même était cool. Au niveau de la programmation, je cite pêle-mêle quelques titres qui me reviennent à l’esprit comme le super cool medley Kingdom Hearts, les quelques thèmes Super Smash, le medley sur les puzzle games, la très chouette surprise de la programmation : les musiques du Professeur Layton et j’en passe… Globalement, hormis quelques instruments mal réglés -au niveau des micros certains avaient beaucoup plus le focus que d’autres- ça allait, il faut bien avouer que la salle de la Mutualité se prête bien à ce genre d’événements. Là où, par contre, j’ai du mal, c’est que je trouve très con de faire l’impasse sur tout un pan de l’histoire. Même si on a clairement eu le droit à quelques frissons bien placés sur certaines reprises j’ai eu beaucoup de mal avec les compilations de musiques symphoniques de Mozart, Bach etc. « Revisités » (Chez Press Start, le mot « revisité » signifie qu’une guitare électrique va faire deux notes en loop jusqu’à la fin des 10 minutes pour innover).

Press Start concert photo
C’est con, la seule photo que j’ai prise est pourrie !

Press Start – Symphony of NINTENDO !

Et franchement c’est ça que j’ai trouvé le plus dommage dans cet événement, le nombre de petits trucs discutables qui, une fois sortis commencent à peser lourd et nous dire qu’on aurait largement pu avoir mieux. Je cite également la redondance de certains morceaux (deux fois le Thème de Dr Mario est réapparu, pareil pour Zelda et Mario) et l’écrasante majorité des licences Nintendo. Aucun grand classique de SEGA joué sur scène, pas de The Last of Us ou d’autres trucs annexes, c’est pourtant pas ce qu’il manque les bonnes BO chez les concurrents ! Je ne vous parle même pas de la frustration de la tétrachiée de Square-Fags (j’en suis un aussi hein, noraj) qui s’attendaient à beaucoup plus de musiques de la marque au Chocobo. Bon, entre nous quand on va à un concert censé être « généraliste » c’est un peu con de se dire que l’on va voir que du Final Fantasy, mais quelque part leur remarque est justifiée par la décoration de la salle aux couleurs de Kingdom Hearts III et autres futurs grands titres de la marque ET la présence des trois compositeurs de légende ayant tous œuvrés sur la marque.

D’ailleurs le maître de cérémonie pour nous accompagner durant ces quelques heures était le très barbu MrMV (speedrunner de son état) qui a posé quelques questions aux prestigieux invités. L’idée était vraiment sympa et permet de souffler entre deux morceaux. Après, avait-on vraiment besoin de « starifier » encore plus ces trois grands noms de la musique au détriment même de la programmation musicale ?

Mutualité press start
La salle de la Mutualité vue depuis la scène

Ah et dans les trucs un peu relous,  je préfère vous prévenir que la salle de la Mutualité n’est pas en pente, contrairement à la majorité des cinémas et autres salles de spectacle que vous soyez au fond ou au premier rang vous êtes sur le même dénivelé. Concrètement ça veux dire que si vous avez quelqu’un de grand devant vous, bah c’est niqué. Désolé !

La note de fin

Bon, en conclusion, je dirais que je n’ai pas passé un mauvais moment chez Press Start, quelques trucs m’ont agacé mais ça a été quand même un excellent moment de passé pour deux Toulonnais qui ont fait un petit road trip parisien pour se dépoussiérer les cages à miel. Pour compléter votre lecture, je peux vous recommander la chronique de After Bit dédiée à cet événement. Par contre je propose que l’on se cotise pour offrir deux ou trois autres machines pour le mec qui fait la programmation musicale, le pauvre doit jouer à la SNES depuis 20 ans maintenant…

jen ai tres tres envie kenmeme

burger quest cover

Burger Quest S03E03 – Ki-oon, voyager pratique et Super Smash

Oh… vous commencez à être habitués, on commence à connaître vos petites habitudes par ici. Ce sera donc une double dose de Burger Quest pour la table 12 ! N’hésitez pas à enlever vos manteaux, car vous allez partir pour plus de 2h de dégustation en notre aimable compagnie !

cover burger quest copy

Toujours présenté par moi même, Alexis Lemée, Harebourg et Pimy, nous espérons que ce podcast saura satisfaire votre appétit toujours plus grand.

Ki-oon, voyager pratique et Super Smash

  • Le tour de table
  •  Alexis Lemée : Please be gentle Alexis-Senpai // Ki-oon, l’éditeur de l’amour – 00:25:30
  •  Harebourg : Dans ton Le Internet // Rome2rio.com- 00:52:00
  • DilanNoKaze : Joystick Quest // Super Smash et Nintendo – 01:05:00
  • Pimy : Le petit e-quizz – 01:39:00

Ecoute Podcast Burger Quest

Et comme d’hab on reste à l’écoute de vos critiques, tant soit peu qu’elles restent constructives bien entendu. On espère que vous êtes rassasiés et on est désolés par avance du petit retard de la diffusion de l’épisode, mais rassurez-vous il est encore chaud !

Vous pouvez toujours télécharger le podcast en enregistrant sous ce lien ou vous abonner sur iTunes pour une livraison à domicile !

tkt bb

Play
oklm avec dilan

Un drop et j’en ai marre

Ce billet est écrit avec un seul objectif : râler sur les gens qui râlent. Dès la première phrase vous noterez donc le manque de logique totale dans ce blog tout pourrav’ qu’est DilanNoKaze. Mais laissez moi une chance de vous expliquer le pourquoi du comment et ma démarche dans l’écriture de ce pavé qui risque de s’éterniser encore pendant des lignes et des lignes.

Le constat de base

Dans le milieu du jeu vidéo on se plaint souvent -à raisons- d’un certain manque de maturité du marché, né avec la NES et de son approche « jouet électronique » et du divertissement. Sans le vouloir, les joueurs ont créé une culture de la supériorité en dénonçant petit à petit des jeux, des supports, des types de joueurs et des façons de jouer. Alors que vous étiez tranquilles à jouer à votre Call Of Duty 4 sur PS3 on est venu vous dire que c’était un mauvais jeu et que franchement vous ne faites pas d’effort, puis quelques jours plus tard on est venu vous dire que la meilleure version est sur PC et que vous êtes surement très con de ne pas vouloir en profiter de façon optimale.

«En résumé vous vous amusiez mal.»

coucou je sais pas quoi mettre comme photo un drop dans la mare
coucou je sais pas quoi mettre comme photo

Peut être en réponse à cela il faut proposer une alternative, ne pas rester dans ces comparaisons dignes de mes meilleurs jours de CM2. Il est extrêmement important dans tout type de divertissement culturel de proposer des réflexions plus poussées que cet argumentaire bas du front et d’élever un peu plus haut le débat et de faire accepter le média en tant que forme d’art plus évoluée. D’autant plus que contrairement à la littérature, le cinéma et la musique notre loisir est étiqueté d’un « jeu » que l’on retrouve dans l’appellation « jeu vidéo », le besoin d’évoluer est d’autant plus nécessaire donc.

News Challengers !

challengers

Sont alors apparus des émissions, blogs, critiques dits « alternatifs ». Alternatifs dans leur façon de construire le débat, de l’argumenter et de nous le présenter. Parmi ces nouveaux concepts on notera alors les excellents Un Drop Dans La Mare et MrPlouf. Ces deux producteurs de contenus sont assez représentatifs de la question que je vais évoquer plus tard, je pourrais également rajouter à cela quelques autres noms un peu moins représentatifs de ma pensée mais tout aussi pertinents : Usul sur JVC, Le MaSque etc… Que l’on soit bien d’accord avant d’aller plus loin, ces auteurs et leurs contenus respectifs sont excellents et souvent bien documentés et argumentés, on prend plaisir à se voir résumer une problématique épineuse en quelques minutes et avoir suffisamment d’outils et d’appuis nécessaires pour justifier les arguments avancés.

Ce que je trouve en réalité assez triste, c’est cette tendance à faire commerce de la je dénonce attitude© à tout va, qui en devient quelques fois presque auto-dérisoire. Je ne critique en aucun cas le contenu de façon individuel, chaque production est souvent bien construite et bien argumentée. Ce que je dénonce avec ce billet c’est l’ensemble des productions de ce type qui tendent à se parodier les unes les autres tant elles sont redondantes. J’ai ces derniers temps comme une espèce de saturation de ce contenu négatif dénonciateur que je sais que je vais retrouver à CHAQUE PRODUCTION. C’est super de vraiment bosser ses sujets comme le font ces personnes, mais c’est quand même ultra dommage de n’appuyer que sur le coté négatif et les travers de l’industrie ou des produits.

lightning returns
J’ai personnellement plus tendance à parler de ce que j’aime plutôt que l’inverse

Une évolution possible.

Que manque-il actuellement sur internet ? Du contenu qui relativise certains constats. Il est souvent facile d’écrire une vidéo sur Call-Of-Duty-Pompe-A-Fric-Pas-Gentille mais il est plus complexe de ne pas partir sur ces sujets qui systématiquement enfoncent des portes ouvertes, pourquoi ne pas proposer des contenus sur ledit Call of en expliquant ce que ce jeu à changé à lui seul dans l’industrie ? D’ailleurs à y réfléchir je n’ai pas fait cet article pour y caser ces liens mais je me rends compte que j’ai plus ou moins toujours essayé sur Youtube de proposer ce type de contenu qui contre-argumente ces débats, comme par exemple ma vidéo sur les mauvais cotés de Super Smash, mon argumentaire qui encense la PS Vita ou encore celui qui explique que Alien Colonial Marines ne méritait pas ce bashing gratos. Je ne prétends absolument pas que mes contenus sont parfaits, ils sont surement à des années lumières de la qualité des youtubers que j’accuse. Mais ils ont le mérite de diversifier ma vision des choses et de ne pas faire croire que je n’aime rien dans un média dans lequel je m’investis.

Encore une fois je préfère me répéter pendant un paragraphe plutôt que le propos ne soit pas compris, j’adore vraiment le style et la profondeur d’écriture et de recherche de ces producteurs de contenu. Ce qui m’a vraiment poussé à quitter petit à petit ces auteurs, c’est vraiment la sensation que dès que je lance une vidéo je vais forcément tomber sur un contenu toujours dénonciateur et quelque fois redondant, au final j’ai presque juste besoin de lire le titre de la vidéo pour en connaître le propos.

Râleception

Je suis donc un peu las de cette tendance à critiquer notre média jusqu’à la moelle sans jamais proposer autre chose que des critiques et des études négatives. La dernière vidéo d’Un Drop « lettre à Microsoft » tentant d’expliquer pourquoi le géant ‘ricain n’exploite jamais ses concepts à 100% et vend du rêve sans jamais rien montrer de concret prouve un petit peu ce que j’avance et synthétise bien ce que je trouve dommage ces derniers temps. Sur ce, si vous me cherchez je suis probablement en train de camper sur Super Smash !

matez la chanie dnkal a la place

en tete burger quest

Burger Quest S03E02 – Japon, débrouille et jeux moches

Toujours avec la contrainte de devoir trouver un titre original à chaque épisode et de me faire engueuler dans la foulée par Alexis pour ne pas m’être cassé la tête, me voici chargé de l’immense honneur de vous présenter en vi aille pie le nouvel épisode du très chouette podcast Burger Quest. Toujours présenté par les stars mondiales d’Internet que nous sommes, nous gardons la formule qui vous avait visiblement bien plu dans l’épisode 1 de cette 3ème saison passée dans vos oreilles.

Burger Quest

Toujours présenté par moi même, Alexis Lemée, Harebourg et Pimy, nous espérons que ce podcast saura satisfaire votre appétit toujours plus grand.

Japon, débrouille et jeux moches

  • Le tour de table
  •  Alexis Lemée : Please be gentle Alexis-Senpai // L’identité du jeu vidéo Japonais – 00:15:30
  •  Harebourg : Dans ton Le Internet // Instructables – 00:51:00
  • DilanNoKaze : Joystick Quest // Graphisme et jeux vidéo – 01:13:00
  • Pimy : Le petit e-quizz – 01:53:00

Ecoute Podcast Burger Quest

Et comme d’hab on reste à l’écoute de vos critiques, tant soit peu qu’elles restent constructives bien entendu. On espère que vous êtes rassasiés et on est désolés par avance du petit retard de la diffusion de l’épisode, mais rassurez-vous il est encore chaud !

Vous pouvez toujours télécharger le podcast en enregistrant sous ce lien ou vous abonner sur iTunes pour une livraison à domicile !

te peter les guiboles

Play