Amiibo entete

Avis / Preview – Les Amiibo de Nintendo

Probablement un des incontournables de noël, les Amiibo se dévoilent un peu en avance chez moi. Voici donc venir un petit vlog fait maison et une pléthore de photos pour vous décider (ou non) de franchir le cap. Vous avez toutes les clés en main pour savoir si les Amiibo sont faits pour vous !

Après la vidéo, vous reprendrez bien quelques images haute résolution sans mon insupportable voix ? Ok, c’est parti par ici :

Les Amiibo sont bien entendu attendus pour leur compatibilité avec Super Smash Bros Wii U. Ils sont disponibles au prix d’environ 13€ (probablement le double chez Micromania, lewl) et sont bien trop cool pour être tenus dans tes mains grasses !

le fanboy nintendo houuu

en-tete musique

Le 11 Novembre en musique !

Le 11 Novembre c’est repos ! Et plutôt que de vous balancer un de mes gros articles en cours de rédaction (O LE SPOIL) je vous propose de pas trop vous prendre la tête pour votre jour de repos (sauf si vous avez fait le pont, dans ce cas vous pouvez cordialement aller vous faire foutre).

 

Mettez-moi le son à fond et profitez d’un peu de répit avant de reprendre le boulot ou les cours demain, c’est un ordre !

conseil d'expert

 

en-tete 99 francs

Critique – 99 francs de Frédéric Beigbeder

99 francs de Frédéric Beigbeder est un des romans qui me tentait le plus, de par son aspect fictif et son côté semi-autobiographique refoulé, cette dénonciation de certaines pratiques de la publicité (et au sens général de la communication) est d’autant plus aguicheuse qu’elle relate une part de mon métier et qu’il est grand bien de prendre du recul sur ce qui se fait, ce qui est bien et ce qui relève du « mal ».

Abordés de façon très cru, Frédéric Beigbeder raconte les déboires du personnage substitut de sa propre personne  : Octave et explique par quel miracle ce jeune con est devenu le vrai maître du monde, comment la publicité est devenu le théâtre de la troisième guerre mondiale et comment cette situation quasi idyllique va provoquer un profond mal-être chez Octave. Le ton très libre de l’oeuvre est probablement ce qui rassure le plus quant à la qualité du propos : tout paraît très authentique, très vrai et très « ressenti » dans le style de l’auteur. Octave nous mets clairement le nez dans notre caca, et même à mon niveau qui est loin d’égaler celui d’un créatif de la Ross & Witchcraft (l’entreprise fictive de ce roman) je ressens cette pression et cette envie de traiter le client comme le « con-sommateur » qui est tellement plus facile à cerner et à éduquer que du bétail. 99 francs m’a donc fait du bien, lire noir sur blanc des choses que j’avais du mal à formuler explicitement dans ma tête m’aident peut-être un peu plus à savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas pour avancer dans ma vie professionnelle.

99 francs

Si vous avez vu le film 99 francs et que vous vous demandez ce que la version papier peut bien avoir de plus ou de moins je peux vous en toucher deux mots. Forcément le bouquin est plus fournie en détails, la structure reste globalement la même que le film. La bonne nouvelle c’est que les deux œuvres sont assez différentes : le film apporte des choses supplémentaires, tandis que le livre s’attarde plus sur certains détails et présente les choses de façon plus trash. Si vous avez vu la fin du film 99 francs, je lui préférerai sa version papier (même si elle ne m’enchante pas plus que ça, mais bon). Que ce soit en livre ou en film 99 francs reste une oeuvre assez décontractée dans son propos et assez accessible. Le livre se lit assez vite, en deux ou trois retours de bus c’était plié pour ma part.

99 francs film
Forcément vous assimilez Octave à ce personnage

Rempli de bonnes phrases, de mises en lumière bien sentie et de dénonciations, 99 francs est bien ce qui me manquait personnellement pour aborder le côté professionnel comme je l’entends. Bien entendu j’ai conscience que le livre souffre actuellement de sa date de publication un peu dépassé qui le rends hors sujet sur certains points (le secteur ayant évolué) mais il n’en reste pas moins pertinent sur le travail à accomplir, les différentes façons de traiter le client et le « pouvoir » qui est laissé à la communication (encore plus à l’heure d’Internet). Si vous cherchez un livre pour méditer sur notre société 99 francs me parait un excellent investissement, encore plus si vous êtes comme moi un minimum touché professionnellement par le propos du livre. Un autre argument pour achever le tout ? Il est vendu une misère de partout, vous y perdez pas grand chose du coup !

pour etre payé pareil

cover lego jedi interceptor

Achat / Photos – LEGO Jedi Interceptor

L’achat impulsif est sûrement défini par un mec qui soudain dit « OH MAIS JE VEUX TROP CA ! » dans un magasin, et je pense que l’on peut dire que je suis un excellent cas d’école d’acheteur compulsif. Je ne sais pas spécialement pour vous mais quand j’ai passé une journée de merde (taff + le reste) la meilleure thérapie consiste à déambuler dans les magasins tout en cherchant LE truc qui va vous faire craquer le PEL. C’est dans ces circonstances que mon petit  LEGO Jedi Interceptor s’est retrouvé accidentellement ajouté à mon panier.

Lego Jedi Interceptor boite
Ça faisait longtemps tiens !

J’ai souvent pour habitude d’acheter plutôt mes LEGO en brocante, c’est quand même des produits relativement chers, de plus en plus je me dis que j’aimerai en acheter des neufs pour avoir une jolie collection. Peut-être que ce Jedi Interceptor (référence 75038 si ça vous intéresse) sera le premier d’une longue série !

Jedi Interceptor
La GIF Attitude !

Avec ses 223 pièces, j’ai mis une petite heure à monter le Jedi Interceptor. Très ludique à construire (j’ai eu peur que la symétrie soit un peu chiante à faire mais en fait ça va). Les deux minifig d’Anakin Skywalker (tête réversible) et R2D2 sont super chouettes et le rendu final du vaisseau rends très bien. Mon seul regret est qu’il n’y ait finalement pas de socle pour faire tenir dignement l’appareil.

Dans les choses que vous ne verrez pas dans mes photos il est à noter que le Jedi Interceptor possède un système (sous le vaisseau) de missiles rigolos et probablement très pratique pour faire fuir les félins d’appartement.

Très content de mon petit montage du Jedi Interceptor, j’aimerai m’attaquer aux grosses pièces comme le destroyer et l’étoile noire mais curieusement le prix et le manque de place chez moi viendraient presque m’en décourager, étrange n’est-ce pas ?

En tout cas si vous cherchez un kit LEGO sympa pas trop cher et bien foutu vous pouvez sans soucis ajouter ce kit à votre panier !

BA de lepisode 7 pour la fin dannee les cocos

en-tete netflix

Netflix : le meilleur du piratage devient payant

Netflix débarque enfin en France ! Longtemps décrit comme le messie du sreaming légal, le service du géant Américain pose enfin son drapeau chez les Gaullois en nous proposant un lancement très correcte avec de nombreuses surprises !

Fraîchement débarqué chez nous, c’est au travers de l’offre de découverte « un mois gratuit » que je découvre Netflix, son catalogue et ses services annexes. Quelques films et séries dévorées plus tard voici l’heure du verdict synthétisé en quelques mots : c’est drôlement chouette ! Une fois le mode de règlement et la formule désirée choisie le premier effet wouahou est de constater la richesse du catalogue de Netflix. Pour un lancement il est drôlement bien fourni et vraiment diversifié pour que n’importe qui y trouve son compte ! On y entre donc comme un gamin, on parcours les catégories, on teste le player, on remarque que ça ne rame pas pour deux sous, on découvre de petites surprises « oh on peut changer la langue et les sous titres même en plein film ! »… Très honnêtement la première impression est vraiment encourageante !

netflix peripheriques
A part la Wii qui serait à remplacer par la Wii U, Netflix est dispo sur tout ça !

Je découvre également que ma PS3 et ma Wii U avaient déjà téléchargé depuis quelques jours l’application Netflix, me demandant juste de connecter mon compte pour profiter de mon catalogue de films et de séries, une fois la même chose effectuée sur mon Wiko je suis paré à découvrir plein de films et de séries partout où je vais !

J’ai toujours critiqué la difficulté en France d’avoir une offre à la fois crédible et accessible, les services proposés par les box et les plate formes multimédia (genre la Xbox, la PS3, la Bbox…) proposent toujours une location de films à des tarifs parfois aléatoires et souvent au dessus de ce que vaux réellement un film en HD à l’emprunt. Et tant qu’un concurrent sérieux n’arrive pas dans la partie la solution est souvent pour le consommateur de raquer très cher (l’effet pré-Free mobile pour les téléphones) soit de se tourner vers une offre illégale. Je sais pas si ça vous insupporte aussi mais où le sermon anti piratage est-il le plus visible ? Sur les Bluray et DVD achetés légalement, de longues séquences non passables qui imposent de vous réprimander si vous piratez le film que vous êtes justement en train de regarder. De tout ces paradoxes est enfin sorti un service qui permets d’arrêter de prendre les gens pour des cons : je paye Netflix 9€ par mois (soit 10€ de moins que Canal+) et j’ai accès IMMÉDIATEMENT à tout le contenu du service. Pas de sermons, pas de publicités, pas de contraintes de délais, pas de perte de qualité … Netflix n’a vraiment pas volé son slogan « imaginé par vous ».

netflix

Alors oui pour l’instant le service est un peu en mal de renouvellement, il est logique que nous n’ayons pas l’ampleur du catalogue US qui s’est constitué sur des années sur le territoire de l’oncle Sam. De plus la législation Française n’aide pas à être réactif sur la sortie de films, mais globalement Netflix s’impose avec un catalogue d’entrée solide. Le vrai avantage comparé à un équivalent illégal du service de streaming est le sentiment pour le consommateur de vouloir rentabiliser son abonnement, donner quelques euros vous encouragera d’avantage à vouloir rentabiliser votre investissement et à gratter le catalogue de Netflix. C’est ce que j’ai fait pour quelques curiosités et j’en suis rarement ressorti déçu : les documentaires sont vraiment captivants (je vous en recommanderai quelques uns en fin d’article), les dessins animés sont cool, les grands classiques des séries sont là et les films couvrent un large éventail de genres et de dates de sortie. Ajoutez à cela certaines productions estampillées « Netflix Original » et vous obtenez un service vraiment solide qui ne se contente pas de seulement cataloguer des productions existantes mais n’hésite pas à créer les siennes pour apporter une réelle plus-value à son catalogue.

player netflix
Le player de Netflix est très pratique. Et oui j’ai mis un épisode de Pokémon pour illustrer ça !

D’un point de vue purement critique je reprocherai à Netflix le manque d’ergonomie de leur interface. Je ne sais pas si aux US ils ont la même que nous mais je trouve que la navigation en croix est vraiment peu pratique et un poil hasardeuse. Elle est certes parfaitement adaptée à la découverte de contenus mais elle n’engage pas plus que ça la découverte. A mon sens l’ergonomie est perfectible sur ce point, la même pour tout ce qui est « partage social » qui est un peu trop mis en avant : « NON Neftlix je ne partagerai rien avec mes amis, je te l’ai déjà dit 50 fois et ça ne changera pas ! ». Du point de vue du player (c’est à dire l’essence même du service) rien à dire : pas de lag, tout est immédiat que ce soit sur le web, sur mobiles ou sur consoles. Le changement de langues et de sous titres à la volée marche super, c’est ce qui compte !

Netflix n’est pas un service parfait et pourtant il n’en est pas loin, pour son lancement au pays du camembert le 15 Septembre de cette année il faut bien avouer que les cinéphiles avertis ont déjà consommé une bonne partie de ce que propose dans son catalogue le service Américain. Pourtant il n’est pas idiot de dire que la réponse à votre question « vaux-il les 9€ que je dois y investir chaque mois ? » est largement OUI ! Avec un catalogue varié et diversifié Nefflix s’impose comme un paradoxe : celui de croiser l’offre légale et illégale pour en sortir un service enfin avantageux pour le consommateur : intuitif, instantané, libre et accessible. J’attends donc de découvrir la réaction des concurrents (au moment où je tape ce texte la Pub Canal Play passe en ce moment même), toujours est-il que je ne suis pas prêt de résilier mon abonnement tout de suite !

Bonus – Sur Netflix j’ai vu (et je vous recommande :

  • H2G2 Le guide du voyageur Intergalactique : Hyper cool, rigolo et décalé, de la SF sans prise de tête.
  • LEGO: Marvel Super Heroes: Puissance Maximum : Un court (20 min environ) de qualité, c’est rigolo et bien écrit.
  • Watchmen : les gardiens : C’est hyper long mais qu’est ce que c’est travaillé et bien joué ! A réserver pour une grosse soirée avec du temps libre, autant pour le visionnage que pour la digestion post-visionnage !
  • Outlander : SF moyennement bien, le contexte a au moins le mérite de surprendre et joue son originalité là dessus. Le reste est assez réchauffé, mais reste regardable.
  • Dofus aux trésors de Kérubim :  Un dessin animé vraiment chouette, très frais et très bien réalisé par mes petits chouchous d’Ankama !
  • Hot Fuzz : Effectivement Hot Fuzz est bien le meilleur de la trilogie « The Three Flavours Cornetto Trilogy ». J’ai adoré et j’ai hâte de le revoir (avec toi ?).
  • Constantine : Sympa, assez space dans ses choix de DA. Pour moi il manque de travail sur certains aspects des personnages et de l’histoire. Globalement ça reste regardable et sympatoche.
  • Le Big Bang, mes ancêtres et moi : Un docu qui pars de la théorie de la construction de l’univers pour finalement arriver à l’évolution de la race Humaine. Vraiment cool, bien pensé et captivant !

et pas cher en plus